Archive for the ‘Concours’ Category

Shortlist failure

lundi, mars 6th, 2017

Tristement, de place il a manqué pour que les clichés des « 18 vues de Kyoto » soient retenus dans l’écrémage du jury de la WPO 2017.
C’est donc un ‘almost fail’ qu’auront subis ces clichés pourtant fort pourvus de sens, mais peut-être pas assez « en eux-mêmes » à en juger par les résultats de la compétition.

A voir toutefois cette page concernant les clichés dits recommandés  sur le sujet culture de la compétition dite ouverte. A mon avis, certains des meilleurs clichés sont là. Vous apprécierez ou pas la navigation anti-ergonomique du site fashion-like de WOP qui vous permettra de vite en avoir marre de ne plus savoir où vous en êtes de votre visionnage… et de, hélas, finalement aller voir ailleurs 🙁

Voici donc l’aperçu, certainement critiquable, de ma contribution. J’essayerai de faire moins bien une prochaine fois; des concours, même gratuits, y en a plein 😉

Man troubles ( part of « 18 views of Kyoto » 2015)

Those images are part of the 25 photos from the work « 18 views of Kyoto » (18 vues de Kyoto) by F.H.P. Lornet.
They’re taken out from series 2 (A temps / On time)  and 3 (META) out of the 3 series ( http://www.lornet-design.comhttp://www.lornet-design.net/category/photographie/ ).

These 6 pictures mainly focus on Man ‘initial problem’: Woman and war, through a depiction of contemporary Japan.
It focuses on the need of real communications, as vain as it can be, to banish most extreme social apartheid as well as to keep cultural moves and freedom.
This series shows also the weakness of men, through their futilities, compared to the real need of the humanity to live in peace in a ‘given’ world.
Finally, the signature photo « Pause » is a wish for all mankind to take the time to rethink the vanity of its own existence and try to accomplish its real but still vain aim.
It means: make a pause in the darkness of life.

Those pictures were shot in Kyoto, Japan, in 2015 and published in january 2016 for the first 2 series, december 2016 for the third series.
They are the remains of a 15 years wait to feel how’s life in Japan and a mean to share a different vision of the world.
There was no disappointment: it’s very different, it’s much beautiful, it’s really lovable, but it stays human and has quirks.

Happy fucking shitty new year! (grins @ Dennis ^^)

mardi, janvier 10th, 2017

That’s how a song reminds me of Dennis and Françoise.
Seen that Dennis? I’ve subscribed to a god damn ‘competition’ eheh. I know you were aware before me that competitions ain’t art nor part of it, really. But I also know you would have encourage me to do so, whatever bad experiences were by the past. So be it. I took a look at what’s been publicly shared, some few submissions are great, they tell. Don’t know much about mine although I made them to tell, too. I had to keep the exif inside, you know. I hate that. I like when the solely image tells. Well, let’s hope they’re as smart as one of the judge. We’ll see in few weeks, that’s the good thing in well organized stuff: you know it quick.
Oh yeah, I read the rules, and to be honest I don’t like them. Basically, what the rules say is: you will take all the shit if there is to take, there’ll be none for us 😀 Typical of anglo-saxon law, making individuals a bit more responsible than in  latin law.
Not much to worry about anyway.

Anyway, all this reminds me I have a new series of pics to work on, the London series. Can’t really tell the name of it, secret.

No, we made shit trying to make it too perfect at the Japan Touch. I was about to write tons about cosplay, young females with less clothes, merchandizing and the feeling of it, but actually… What bothers me for real is that we’ve missed a sale. Do you know why? We had no FBM (fucking bank machine). Ok, we did not work it good, there was a cash machine near by… Well, shit happens 🙂

Otherwise it was great, it seems that people like the work I’ve done (someone told me it’s away from ‘cliché’ I appreciated that much), but to be honest (damn, I’m much honest today ^^) the public was not really into art. You know what I mean. Well, that’s how it is. Miss ya two, guys.

Hope you’re both well in my memories 😉 See you soon!

 

PS: I give you some pics I stole on instagram and so on about these crazy two days at the Japan Touch ( the deadpool one is from japan Touch Haru earlier last year 😉 ). You’ll see part of my show behind.

I add a vid too, maybe you can feel the dreamy substance behind those costumes. The first vid is fun, young girls fond of cosplay just near by us, one of them making a nice pussy dance standing front of 4 of my ‘variations’ 😉

Enjoy! And maybe I’ll give some pics of mine later.

 

Carrément.

lundi, janvier 9th, 2017

Une sizaine des photos de la série « 18 vues de Kyoto » est soumise au jugement pour le concours dans la catégorie « contemporary issues ».
Certaines de ces œuvres ne sont pas encore disponible sur le nouveau catalogue qui n’est d’ailleurs pas encore en ligne. C’est bien fait, vous n’aviez qu’à venir à la Japan Touch où elles étaient exposées.

Dark Dog terminus

lundi, juin 1st, 2009

Le gagnant du concours Dark Dog collector contest 2009 (!) est un certain Mr. Green du collectif  graphique liégeois « vous êtes des pixels » spécialisé en apparence dans la participation à des contests.
Le jury Dark Dog n’a pas vraiment innové car pour la quatrième fois, c’est encore un graphisme en jaune et noir qui a été choisi. Dommage pour moi 🙂
Il est vrai qu’il était temps d’en finir car les contraintes implicites du concours n’ont pas toujours été comprises par les participants: en effet, synchroniser la période de soumission des graphismes avec celle des votes des internautes supposait que plus tôt le graphisme était posté, meilleures étaient ses chances d’obtenir un plus grand nombre de votes des internautes. Revoir à ce sujet la célèbre fable de La Fontaine « Le lièvre et la tortue ».

Cependant, je m’en vais gloser un peu sur les résultats comme promis 🙂

n° 1 : un travail bien fichu, un brin dans les standards du graphisme actuel et OMG ! jaune et noir 🙂

n° 2 : l’idée est reprise sur un plan de Jurassic Park, lorsqu’un dinosaure regarde d’un œil à l’intérieur d’une voiture par la fenêtre. Ici, c’est l’œil d’un loup qui regarde à travers un trou dans la canette ( -http://www.istockphoto.com/stock-photo-5023750-eyes-of-wolf.php ). L’originalité n’est pas le point fort de cette création, mais l’auteur a bien compris le principe « web 2.0 » du concours et cela a payé 🙂

n° 3 : encore un graphisme peu créatif puisque le motif principal a été emprunté (-http://www.istockphoto.com/file_closeup.php?id=8505726), mais c’est bien web 2.0…
La reprise du logo LowRider est assez surprenante (-http://www.brandsoftheworld.com/categories/press/118151.html)

n° 4 : une création originale, à la mode, tout de même un peu éloignée de l’ambiance d’une boisson énergisante.

n° 5 : un design original, digne de remplacer le logo Dark Dog actuel, mon préféré parmi la sélection du jury.

n° 6 : dessin d’art contemporain, un brin froid et trop décalé pour le goût formaté web 2.0 🙂

D’un point de vue technique, on remarque que la totalité des gagnants a utilisé un motif centré. La forme cylindrique de la canette autorise pourtant 3 angles de vue.
La prochaine fois il faudra également penser à une utilisation éventuelle de l’embossage 😉 un peu comme les canettes Kirin, c’est du plus bel effet.
Mon graphisme reprend en trompe-l’oeil cet effet de concavité, je suis à la disposition de Dark Dog pour en discuter ! 🙂

Bravo donc aux gagnants du contest Dark Dog collector 2009 ! Et adieu les contests ! 🙂
Je jure, mais un peu tard que l’on ne m’y reprendra plus ! 😀

Dark Dog trendy e-marketing ?

mardi, mai 5th, 2009

Le concours Dark Dog 2009 est terminé : encore une semaine avant les résultats officiels du vote des internautes qui semblent d’ores et déjà prometteurs à en juger par les commentaires du « mur d’expression » sur le site du concours Dark Dog 🙂 .

Une bonne partie des participants a mis en scène ses créations graphiques en 3D : simple image 2D plaquée sur une silhouette de canette, véritable rendu 3d (parfois avec quelques malheurs de mapping), toutes les techniques ont été utilisées avec plus ou moins de succès, mais la plupart sont éloquentes.

Lornet-Design a également choisi de mettre en scène sa canette en 3D (des rendus image, une animation vidéo) , mais a poussé le vice jusqu’à faire revivre une scène VRML (3D temps réel pour le web) de discothèque , avec musique live, gogo danceurs et tout le toutim n’est-ce pas :).  C’était sur Outside ça.
Attention, la vidéo a été filmée avant que la scène soit terminée.
Cette scène n’est plus en ligne depuis le 30 avril 2009, date de la clôture des participations au concours Dark Dog.
Peut-être la retrouverez-vous Inside… Mais l’ entrée de ce site est un véritable parcours du combattant: mieux vaut vous inscrire à la starac 🙂 .

Au fait, est-ce que Dominique des Dogs aurait bu du Dark Dog ? 🙂  Et que dire de Slaughter and the Dogs ? Et les Sham 69 ne disaient-ils pas qu’il fallait donner un os au chien (Give a dog a bone dans la langue de Shakespeare) ?

dark dog / dark dogs

dark dog / dark dogs

Punk is not dead ! 🙂

Score @ the DDD

vendredi, avril 17th, 2009

Chose promise chose due : la Dark Dog Night aura bien lieu et durera jusqu’à la prochaine lune.
C’est même déjà en ligne ici : 3D Virtual Dark Dog Disco by Lornet-Design
La détection du plugin de chat 3D n’est plus disponible. Il vous faudra installer manuellement le plugin de chat 3D Blaxxun disponible ici, et ensuite vous rendre à l’adresse ci dessus indiquée.
Atmosphère Dark Dog pour les aficionados, open bar virtuel, couettes sur les sofas et menu gastronomique, rien que ça (n’importe quoi).
En virtuel on ne se prive pas, la jet-set est recalée au rang des minots du bling-bling… 😉
Le rendu de la bouteille collector Dark Dog dessinée par Lornet-design est tout à fait époustouflant sous les sunlights et les flashs des strobos 🙂
Au Dark Dog Club on peut toucher et jouer ! Par exemple, avec la console de lumières Lucida prêtée par ANONIM (RVB et stroboscope) …

3d lights console

3d lights console

Vous voulez vous amuser encore plus? Tentez la causette avec Zona, le videur encombrant dont Sarah s’est débarrassée à moindre prix 🙂 .

3D whitehat

3D whitehat

Le reste vous le découvrirez vous-même en explorant le clic droit, white hat de la 3D. Les sorciers auront quant à eux déjà dégainé leur pad afin de se repaître tels de vrais faucons… Bah, qu’ils se repaissent donc ces sisyphes de la médiocrité.
Oui, c’est un peu différent des « happy ends » la vie, c’est toujours les méchants qui gagnent, et le concours Dark Dog n’échappera pas à la règle : en tout cas c’est bien parti. L’appât du petit gain déchaîne les passions 🙂 .
Est-il besoin de rappeler que Lornet-Design concours pour le premier prix, pendant que d’autres se battent pour les miettes ? 🙂
Sans présumer du résultat de ce concours, je peux d’ores et déjà dire que j’aurai pris un malin plaisir à y participer.
Un vrai régal web 3.0… Il va falloir maintenant passer à plus innovant 🙂
J’allais oublier le plus important ! Au cas où vous n’auriez rien à vous mettre Jocrisse, l’artiste déchu a tricoté tout spécialement pour votre confort un avatar par défaut 🙂

Virtual Dark Dog Disco

lundi, avril 13th, 2009

Le concours Dark Dog 2009 est l’occasion de faire la fête avant de sabrer le champagne, à coup sûr offert par le gagnant :). Dans cette intention et bien que pressé par le temps, j’ai aménagé une scène VRML bien connues des Blaxxuniens qui fréquentaient jadis le 2ème Monde ( 2M ). Le K-hole (traduction « le trou du K ») est une discothèque intimiste pourvue d’un barman avenant, de toilettes propres, et d’une pièce VIP avec chat privé :). N’oublions pas le Dj, c’est un ami :).
La scène 3D :
Des affiches flottantes sont disposées afin de marquer l’évènement de la patte Dark Dog. Bien sûr, le graphisme packaging de la canette Dark Dog collector 2009 proposé par Lornet-Design est présenté sur le podium, et en deux clics 3d, le clubber virtuel pourra s’inscrire et voter sur le site du chien sombre, héros de la soirée :).
Il s’agit en effet de rendre à Dark Dog ce qui lui appartient, le monde de la nuit et des clubbers, la fournaise des discothèques branchées, la trance à fond les ballons, bref le monde de la teuf.
L’inauguration de cette scène 3D peuplée d’avatars dansants (merci à Cybertown) et sonorisée par Digitally Imported, canal trance est prévu pour bientôt… Restez branchés / Stay tuned.

En attendant la disco night virtuelle et afin de vous familiariser avec cet univers underground, voici une vidéo capturée par l’espion virtuel « DD drama » et sonorisé par l’excellent Mystery (merci à lui). Bon visionnage 🙂

Dark Dog Disco by Lornet-Design

Collector Dark Dog bottle by Lornet-design (3D animation)

samedi, avril 4th, 2009

Voici la vidéo animée de la bouteille Dark Dog édition limitée #4 réalisée par Lornet-Design pour le contest 2009.

N’oubliez pas de votre pour ce visuel sobre et pourtant efficace sur le site du concours Dark Dog 2009 !

Votez Dark Dog Deluxe !

vendredi, avril 3rd, 2009

Si l’habillage de la bouteille collector Dark Dog numéro 4 par Lornet-Design vous a plu, vous pouvez exprimer votre satisfaction en votant pour la Dark Dog Deluxe Lornet-Design:
voter pour le design packaging Dark Dog de Lornet-Design

L’inscription est obligatoire, mais vous n’êtes pas obligé de cocher la case « recevoir la newsletter » 🙂 .
N’hésitez pas à voter également pour les autres concurrents qui sont plus d’un demi millier…
Vous avez jusqu’au 30 avril 2009 pour exprimer votre opinion, en votant utile ! (pour une fois 🙂 )

Bon vote !

Dark Dog # 4, les détails by Lornet-Design

vendredi, avril 3rd, 2009

Voici quelques détails de l’ « incredible bottle » dessinée par Lornet-design pour le contest Dark Dog 2009:

Dark Dog bottle view # 1

Dark Dog bottle view # 1

Dark Dog bottle view # 2

Dark Dog bottle view # 2

Dark Dog view #3

Dark Dog view #3

Doggy detail Lornet-Design for Dark Dog

Doggy detail Lornet-Design for Dark Dog

Limited edition #4 by Lornet-Design 4 Dark Dog

Limited edition #4 by Lornet-Design 4 Dark Dog

Dark Dog logo by Lornet-Design 2009 (detail)

Dark Dog logo by Lornet-Design 2009 (detail)

Lornet-Design participe au concours Dark Dog 2009

vendredi, avril 3rd, 2009
La proposition de Lornet-Designpour le Dark Dog contest #4, 2009

La proposition de Lornet-Design pour le Dark Dog contest #4, 2009

Dark Dog est une marque de boisson énergisante (ou soft drink) à forte teneur en caféine. Elle est utilisée par une population de jeunes adultes à l’occasion de soirées en discothèque ou dans les bars afin de maintenir un état d’éveil forcé. C’est une boisson sociale qui permet d’être plus « performant » qu’à la normale, ou tout du moins de s’endormir moins vite 🙂 .
Dark Dog a une politique marketing agressive : la marque est le sponsor de plusieurs types de sports extrêmes (motos, snowboard, dragster, drift, voltige et même le rugby à 13) ainsi que de soirées musicales (technoparade, soirées sonores, festivals de musique electronique…).
Dark Dog est aussi l’organisateur de soirées d’hiver en discothèques associés à des contests de snowboard et d’évènements de plage pendant l’été, sur fond de concerts techno.

Et bien sûr, Dark Dog organise des concours variés ainsi que des jeux en ligne.
L’essence de la boisson Dark Dog, condensé d’énergie goût guarana, se reflète dans les happenings marketing de la marque : sports de glisse extrêmes ou mécaniques, folles soirées musicales ou se trémoussent de pulpeuses demoiselles, le tout dans une ambiance jetset.

On peut dire qu’avec Dark Dog tous les sens sont en émoi 🙂 .

Le concours de création graphique pour l’habillage de la canette Dark Dog édition limitée # 4 produite à 100 000 exemplaires.

Ce concours n’échappe pas à la règle du règlement 🙂 : je passerai sur les formalités administratives pour m’intéresser directement aux contraintes créatives.

« Idéalement, votre création reflétera votre perception et interprétation de la boisson et de l’univers Dark Dog à la manière d’un Tribute ou d’un Fan Art et vous intégrerez naturellement votre signature de manière discrète dans le visuel. »

La signature est demandée, Dark Dog veut une œuvre d’art dédiée à la marque. Pour l’artiste, c’est un excellent moyen d’épanouir son ego (diantre) et d’étendre sa notoriété.

« Pour ce qui est du style et des couleurs, votre création est totalement libre. Réalisable en quadrichromie, toutes les techniques de création sont acceptées (illustration, graphisme, photographie, photomontage, graffiti, collage, …) à la condition d’envoyer votre création sur le template de gabarit officiel (…) »

Une totale liberté de création s’offre alors à l’artiste, s’il respecte quelques contraintes de bon sens :

  • le patron de gabarit officiel
  • les références couleurs si la création est à dominante rouge et/ou jaune
  • le logo s’il est intégré
  • la mention « LIMITED EDITION # 4 »
  • la mention du pseudo de l’artiste
  • les spécifications techniques
  • les spécifications relatives aux contraintes d’impression sur la canette
  • l’image de la marque et de celle des marques concurrentes
  • les règles morales et éthiques
  • les droits d’auteur s’il y a utilisation de photos ou d’éléments graphiques extérieurs

La principale contrainte technique est de prendre en compte la déformation du motif dans sa partie supérieure, due à la méthode de fabrication et d’impression de la bouteille.

La canette est un tube d’aluminium cylindrique ouvert à une extrémité, créé par emboutissage d’un opercule de métal.

Le motif est peint directement sur ce cylindre,  dont la partie supérieure est ensuite mise en forme par écrouissage, d’où la déformation du motif peint initialement.

Voir cette vidéo sur la fabrication de la canette de collection Dark Dog : http://www.darkdogcity.com/fichiers_upload/videos/vid-171020070300or.flv

On ne sait toutefois pas si le motif va être peint ou imprimé sur un film plastique qui sera ensuite thermo formé et scellé sur la bouteille… Il en résulte en tout cas une déformation au niveau du col.

On peut cependant empiéter sur la zone déformée (en bleu sur le template ci-dessous) comme le montre la canette collector # 2, dont le graphisme a été réalisé par SlashDesign.

http://www.trendsnow.net/darkdogcancontest/2007/02/cest_avec_un_im.html

La zone hachurée en vert semble tout à fait utilisable.

dark dog bottle technical settings

Le gagnant du Dark Dog design contest # 2 : zone de déformation

Une seconde contrainte technique est l’obligation de peindre une sous-couche blanche sur toute la surface de la canette dans le cas où un aplat jaune est utilisé dans le dessin, et ceci quelle que soit la taille de l’aplat.

L’utilisation du jaune rend donc impossible le jeu avec la transparence (la canette est en aluminium).

Une troisième contrainte implicite : la canette étant cylindrique, on ne voit à la fois qu’un tiers du développé de l’illustration. Les précédents contests ont montré que le fait de créer un motif occupant un tiers ou deux tiers de la surface de la canette importe peu.

La création de Lornet-design expliquée : « Dark Dog Deluxe »

Le « design graphique » (arg, je l’ai dit le mot interdit !) conçu par Lornet-Design est tout autant une démarche marketing qu’une œuvre d’art : les motifs, les couleurs bref le design est fait pour que la bouteille edition limitée # 4 Dark Dog soit vue comme la seule digne d’intérêt parmi une foultitude d’autres boissons énergisantes.

On ne doit voir qu’elle dans les rayons et sur les zincs, et l’on comprend à cette aune l’intérêt marketing de la charte graphique standard de Dark Dog.

La symbolique du dessin doit renseigner en moins d’une seconde sur le contenu de la bouteille, en plus d’être esthétiquement agréable à l’œil et cela, de la tête de gondole de supermarché aux tables des discothèques et autres night-clubs.

Dark Dog c’est le coup de foudre à la première rencontre.

Le logo Dark Dog ainsi que la police utilisée sont forts bien choisis et ne méritent donc pas de retouche dans le cadre de ce graphisme original.
Conserver le logo est un atout marketing, c’est sur la connaissance et la reconnaissance de son image qu’une marque construit sa notoriété.

Qui plus est  le respect du logo, s’il est intégré, est une des contraintes imposées par Dark Dog.

La canette limited edition # 4 est un objet collector qui risque d’être conservé, comme tous ces objets publicitaires du siècle dernier que l’on retrouve dans les vide-greniers et les brocantes et qui font le bonheur des décorateurs et chineurs d’aujourd’hui.
Sans prétendre atteindre l’indémodable « universel », un objet collector se doit à mon avis  d’être emprunt de sobriété. C’est cette idée qui dirige ma création.

Afin de coller à la fois à l’image de la boisson énergisante Dark Dog tout autant qu’à l’image du sponsor de sports mécaniques, la bouteille est conçue comme un carter de moteur.
Elle symbolise donc la puissance d’un moteur à explosion, puissance que le buveur va pouvoir s’approprier tel un carburant.
La texture couvrante simule donc un métal finement granuleux, sablé et anodisé bleu nuit dans lequel sont usinés en défonce les textes et le logo Dark Dog.

Un léger effet de relief sur les pourtours de ces motifs trompe l’œil afin qu’ils semblent être gravés dans la matière. La surface principale du logo et de la marque n’est pas imprimée et laisse donc transparaître l’aluminium.

Les zones en rouge ne sont pas imprimées et laissent apparaître l'aluminium.

Les zones en rouge ne sont pas imprimées et laissent apparaître l'aluminium.

Seules les mentions de l’auteur « by LORNET-DESIGN » et de la définition de la boisson « GUARANA ENERGY DRINK » sont imprimées entièrement car la graisse des polices ne permet pas de jouer à la fois avec la transparence et de leur appliquer un effet de relief.

Le dynamisme et l’énergie contenue dans la boisson sont symbolisés par un éclair qui passe derrière les polices et le motif du logo. Il est de couleur violacée avec un léger halo clair sur son pourtour.

Il part de la lèvre du goulot, passe par l’épaule et fini par s’étendre sur toute la surface du fût de la bouteille.
La partie supérieure de l’éclair principal (sur le col et l’épaule) est plus épaisse afin de conserver une taille homogène malgré la déformation du graphisme sur cette partie (voir les détails).

La mention « more energy » est évincée : le motif donné dans le kit de participation figuré comme un lettrage tamponné n’est pas très heureux. Et même si on peut le travailler ou le réinterprété ce genre de rajout commercial n’a pas sa place sur un objet collector.