Un logo type de souche merdique

March 14th, 2015

logo_cop21_XLAvant toute chose, vous me pardonnerez un langage cru, familier, vulgaire voire argotique. Puisqu’il faut endosser un vêtement, celui d’artiste, de créateur, bien que pompeux et certainement injustifié, me sied très bien. A ce titre, la liberté est totale dans tous les moyens d’expression et elle devient obligatoire lorsqu’on se rend compte de la vanité et de l’absence de sens de la vie.
Ce n’est cependant pas parce que l’Humanité est crétine qu’il faut s’y rallier.

Alors que je parlais du prix minimum d’un logo ici, et que tous se souviennent des prix affolants des logos ANPE (2,4 millions d’euros en 2004) et Pôle Emploi (500 000 euros en 2009), le Canard nous informait il y a peu de la “nouvelle” solution des élites de la République pour contenir la crise qui ne les touche pas.
On notera que concernant les logos à gros prix, la presse, à son habitude, n’a pas fait état des détails contractuels. Il est certain que le coût de la création elle-même devait être inclus, mais quid des droits d’auteurs et d’exploitation. Bref.canard
Afin donc de faire bonne mesure face au système astucieux qu’ils avaient pu mettre en place dès qu’ils s’étaient aperçus que le vulgum pecum allait bénéficier d’un confort qui leur était réservé, et pour faire croire que, eux aussi, se lamentaient, les puissants ont décidés de faire eux-mêmes, sans compétences et dans le but de réduire les dépenses de l’Etat (mais pas les leurs) un LOGO. logo_cop21
Pas n’importe quel logo; le logo d’une “conférence des parties”. Le nom prête à sourire, de quelque manière qu’on le tourne. Il provient de l’anglais conference of the parties, acronymé en COP (cop signifie flic en argot anglais). On peut se dire qu’avec un titre aussi abscon, et sous lequel on hésite à mettre une exposition érotique ou un salon de l’armement, la tâche du graphiste n’a pas du être simple.
C’est sans compter que le graphiste en question -peut-on l’appeller ainsi?- est au fait de la signification de l’acronyme sus-nommé: il s’agit d’une conférence internationale sur le climat. Un truc écolo, mazette.
Sur le logo, on remarque le sous-titre: “UN CLIMATE CHANGE CONFERENCE” (la casse est ici reproduite).
N’est-ce point d’un ridicule achevé? La conférence ayant lieu en France, l’emploi du français eût été approprié, tout autant que l’usage de points pour abréger United Nations en U.N.
Cependant, il est vrai que depuis quelques temps l’ajout de termes anglais à des logos est d’un chic sans pareil. On lira à ce sujet l’article du Canard sur le logo (encore!) voulu par Huchon. logo_cgidf

Il suffit! Revenons au logo lui-même.
Une forme de feuille lancéolée qui n’existe pas dans la nature et donc la reflète fort mal à supposer que le but soit effectivement de suggérer l’idée de naturalité. Cette feuille n’a pas de pétiole, c’est un limbe simple, dénué de toute attache à la vie qui l’a produite.
On remarquera que, de loin, la feuille semble rongée en un endroit et malade car on note une chlorose au sommet (une décoloration de la feuille due à un manque de chlorophylle).
Voilà qui laisse augurer d’une piètre réussite à cette conférence pro natura.
On ne parlera même pas des couleurs, le vert étant une des couleurs les plus difficiles à imprimer ( https://en.wikipedia.org/wiki/CMYK_color_model ).
Un dessin de tour Eiffel déformé apparaît en blanc à la base de la feuille, histoire de faire comprendre aux illettrés que la conférence a lieu à Paris, comme indiqué en grands caractères juste au dessous. C’est une volonté ministérielle.
Bien plus encore qu’une contre publicité faite au graphisme, ce logo est l’expression de la désinvolture des organes d’Etat face aux enjeux qui concernent au premier chef la survie d’une Humanité qu’ils détestent.
Passant de postes de fonctionnaires non élus et rémunérés par les citoyens à des fonctions élevées dans les entreprises privées dont le but avoué est de faire des profits éhontés, et jamais redistribués à ceux qui les créent, grâce à l’exploitation d’une populasse prolétarienne docile, les puissants se gaussent de ceux qu’ils nomment en chœur avec leurs amis des médias, les “anonymes de la société civile”.

Bravo.

 

Braconnage

February 15th, 2015
Intelligence très artificielle

Portrait robot

 

Selle du suffrage universel,
Pouvoir, asseoir,
Entonnoir.

Mastering english language

February 5th, 2015

Let’s have a little bit of FUN :)
… Well… for those who love languages AND manage achieve or succeed to listen to a free minded master of comic!

This next one has more or less the same signification of the previous picture I made: a disturbing, astonishing, stunning way of depicting POWER!
PS: go fuck yourselves, bastards empowered with bullshit! :)

Etude de main anatomiquement ratée

January 19th, 2015

Sondage au pifomètre

 

Fusain et sanguine, crayon, sur papier 90g.

Briser les e-cono

January 16th, 2015

Faites pro.