Archive for mars, 2018

Chauffailles, désert médical

jeudi, mars 15th, 2018

Dimanche matin, une douleur dans l’oreille droite avec sensation de gêne, comme si une poche était remplie. Ça « pousse » de l’intérieur. L’occlusion des molaires du côté de la douleur ne se fait plus, il persiste un espace entre les dents supérieures et inférieures.
Forcément ça arrive un dimanche, après une semaine de crève carabinée.
Dans les « territoires » de nos chers politiqueux de la super puissance atomique, il n’y a pas de « sos médecin », l’hôpital local a été transformé en maison de retraite.
Seule solution, le 15, les urgences, afin de demander à voir le médecin de garde.
Biip, biip, explication des symptômes. « Je vous passe le SAMU ». Re-explication des symptômes, réponse: une radio en urgence concernant l’éventuelle luxation de la mâchoire. « Est-ce qu’il y a un médecin de garde? » … « la seule chose qu’on peut faire c’est une radio de la mâchoire » … « oui, mais peut-on obtenir une consultation avec un médecin de garde? » … « une radio en urgence ». Je ne peux hélas reproduire ici le ton péremptoire et supérieur de cette interlocutrice.
Je dois attirer les connasses, à chaque fois, je tombe sur des phénomènes de bêtise, sûres d’elles et qui ne démordent pas de leur toute puissance clitoridienne, à défaut de posséder un cerveau fonctionnel.
Je brise là la conversation téléphonique avec le SAMU, puisqu’il refuse d’aiguiller vers un médecin généraliste de garde.
Lundi matin, douleur infernale, l’oreille suppure. Rendez-vous chez le médecin généraliste, diagnostique: otite purulente.
Merci les urgences, grâce à votre hyper compétence on a perdu 24 heures.
Lundi après-midi, achat du traitement médical, antibiotiques, décongestionnant et antalgiques à la pharmacie.
Je pose la question du médecin de garde le dimanche: les pharmacies ne savent pas ni qui est le médecin de garde ni même s’il y en a. Tout repose sur le 15.

Le contexte est évidemment sympathique, le hasard n’existe pas comme on dit, la semaine précédente on apprenait qu’une étudiante mourait d’une complication rare d’une otite soignée à la légère (sans examen d’imagerie type scanner, sans consultation spécialisée ORL) par deux fois dans les services d’urgence de Lyon: https://www.pourquoidocteur.fr/Articles/Question-d-actu/24877-Deces-abces-cerveau-otite-une-prise-charge-anormale

L’Humanité est bien triste. Dans un monde où l’on badine sous couvert de conneries telles qu’un drapeau, une nation, ou je ne sais quelle patriotisme à la noix, la valorisation de la domination des uns sur les autres est exacerbée.
Ah! qu’on est bien à fabriquer des instruments de mort, qu’on est content d’en vendre partout et de faire soi-même la guéguerre loin de son petit chez soi sous couvert d’humanisme, de philanthropie ou encore de lutte contre je ne sais quel terrorisme.
Qu’il est bon pour les dominants de palper moult billets, tels des enfants pourris gâtés, pendant que la mission qu’ils revendiquent disparaît.

Le pire, c’est que ça a toujours été comme ça et que ne changera jamais. Au contraire, ça empire.

PS: il y a dix ans, à Chauffailles, il y avait six médecins généralistes. Aujourd’hui, il n’y en a plus que trois (un quatrième vient d’arriver, toutefois). La population est toujours d’un peu moins de quatre mille habitants. La patientèle est plutôt de l’ordre de neuf mille, en comptant tous les villages alentour.
PSS: de bien jolis propos, de belles lois, mais fort inefficaces face à la bêtise de nos congénères https://www.conseil-national.medecin.fr/sites/default/files/responsabilitegardes.pdf