Archive for the ‘Activisme’ Category

Devereux

vendredi, septembre 24th, 2021

J’aime beaucoup le terme de pseudo-démocratie que j’emploie constamment plutôt que ‘démocratie’ qui est un leurre puissant mais aisé pour les intellects faibles.
Et à la lecture de Georges Devereux, je m’aperçois qu’il l’employait également. C’est une grande satisfaction face au délire qui nous détruit actuellement et dont les auteurs, les gouvernants, les ultra-riches, tous pervers, ne seront jamais ni poursuivis ni jugés.
Peut-être qu’avec grâce, et quand bien même la non-violence serait justement le but ultime, ils périront emportés et piétinés par les foules de la vie.

Politics

samedi, septembre 11th, 2021

Décapiter

mercredi, septembre 8th, 2021

Décapiter, c’est se séparer du chef.
Puisqu’ils l’ont perdue, pourquoi ne pas s’en débarrasser de façon plus ‘proactive’…

L’exception bourgeoise française

lundi, septembre 6th, 2021

En effet, ce n’est pas à brigitte trogneux, professeur de l’enfant emmanuel macron, puis épouse du même macron (!), que cela aurait pu arriver, en France, n’est-ce pas?
Rappelons à toutes fins utiles que brigitte trogneux, alors professeur de 39 ans a engagé une relation avec un de ses élèves, âgé de 15 ans, avec qui elle s’est par la suite mariée, et qu’elle a propulsé dans les sphères de l’oligarchie capitaliste, et donc du pouvoir, par son entremise.
Pourquoi le premier époux de brigitte trogneux, André-Louis Auzière, est-il mort à 68 ans d’une cause que la famille voudrait bien voir rester cachée (probablement un cancer, maladie “sans cause” dit-on!)… Alors que son épouse, mère de ses trois enfants âgés d’environ 15 ans également à l’époque, s’est laissée aller à la perversion de la domination sur un enfant mâle?
La perversion narcissique de brigitte trogneux (au sens de Racamier) est quasiment totale et elle l’a choisi délibérément à l’âge adulte. C’est un beau parcours dont chaque citoyen peut mesurer aujourd’hui les conséquences pour sa vie, même s’il s’en défend ou le nie farouchement…
“Une belle histoire d’amour” (incestuelle, bien sûr), dirait mimi marchand de paris match, actuellement en prison…

“Krystal Jackson, 39 ans, a été arrêtée vendredi par les détectives de l’unité des crimes sexuels du shérif du comté de Fresno, aux États-Unis.
L’enseignante californienne est actuellement derrière les barreaux, après avoir été arrêtée pur avoir violé un garçon de 14 ans à trois reprises.

Elle a été incarcérée à la prison du comté de Fresno pour quatre chefs de viol, communication avec un enfant pour commettre un crime et de rencontre avec un enfant à des fins obscènes, entre autres.
Sa caution est fixée à 215 000 $.
L’enseignante faisait partie de l’école d’étude indépendante Mountain View, à Reedley, en Californie.”

https://www.tvanouvelles.ca/2021/09/04/une-professeure-arretee-pour-viol-sur-un-eleve-quelle-voyait-en-session-individuelle

Prêt pour la rentrée!

jeudi, août 26th, 2021

Prêt pour la rentrée avec la poupée “macron l’enculé”!
La poupée “macron l’enculé”, tu peux la percer, tu peux la découper, tu peux la trouer! à ta guise!
La poupée “macron l’enculé” c’est le jouet rêvé par tous ceux qui font le rentrée!
La poupée “macron l’enculé” c’est un souvenir à garder! Munie d’orifices, tu peux lui mettre un doigt dans le périnée!
La poupée “macron l’enculé”, c’est une poupée non genrée! Munie d’un pénis et d’une cavité, chacun peut y exercer toutes ses perversités!
La poupée “macron l’enculé”, c’est la poupée première de cordée!
Grâce à ses cheveux filoche, elle sert aussi de balais de chiottes!
La poupée “macron l’enculé” tout le monde veut la garder!
La poupée “macron l’enculé” tout le monde aime la torturer!
La poupée “macron l’enculé” tout le monde veut la trucider!

Un jouet ben alla! Ne convient pas aux fœtus de moins d’une semaine.
Pour tout achat de la poupée “macron l’enculé”, la poupée “brigitte la sodomite” offerte aux 500 premiers clients!
Retrouve toute la collection de poupées enculeuses sur gouvernement.fr.

La purge

dimanche, août 22nd, 2021

Pendant 48 heures, chaque citoyen bénéficiera de l’immunité pénale totale et complète afin de pourvoir s’adonner aux meurtres des membres du gouvernements ainsi qu’à celui du président, par tous les moyens.

Puisqu’ils ne veulent pas du référendum d’initiative populaire ni des mandats révocatoires, solutions pacifiques s’il en est, il ne reste que cette triste extrémité.

Le passe

jeudi, août 19th, 2021

Le passe dit sanitaire, instauré par manu macron le petit enfant abusé, en 2021, est une perversion majeure.
Il est plus destructeur même qu’un confinement autoritaire et inique appliqué à tous en cela qu’il instaure une différenciation entre citoyens, ceux qui l’ont et le présentent ostensiblement tel un signe religieux (haha!) et ceux qui ne l’ont pas ou ne veulent pas le présenter, qu’ils soient “malades” ou pas.
La logique des guerres de religions appliquée au domaine médical, il fallait le faire grâce aux milliards de l’industrie pharmaceutique mondiale.
Qu’attendre de manu macron, un enfant abusé tout jeune par une vielle femme perverse, mère par trois fois déjà alors qu’elle envisageait ce jeune enfant, sinon l’élaboration d’une perversion encore plus grande, tant dans l’échelle que dans sa nature, appliquée à toute une population de quelques 67 millions de personnes?
Le terrorisme n’y aurait pas convenu! Par contre, le médical, proche dans ces cerveaux malades de la psychologie, peut faire l’affaire.
En France plus qu’ailleurs, matrie de Sade et de trogneux, on s’y connaît en perversions.

Quel bulletin de vote?

jeudi, août 19th, 2021

Quel bulletin de vote choisir pour écraser la vermine sociale?
Maître sushi? Maître grilladin? Maître baguette?

Le patriarcat d’origine femelle?

samedi, août 14th, 2021

Le patriarcat d’origine femelle?
On peut se poser la question tant que seules les femelles humaines sont capables d’engendrer. Soit, quelques progrès de biologie médicale ont permis de hâter les conceptions, de les sélectionner; mais pour le moment, l’engendrement ne reste définitivement que femelle.
Alors d’où vient que ce soit le règne du phallus et du patriarcat qui l’emporte?
Outre la question de la sélection, volontaire ou non, et de la nutrition, il importe que la fragilité de la fécondation (cycles menstruels et gestation, care humain de dizaines d’années) soit prise en compte. La solidité anatomique (même supposée) du mâle emporte l’adhésion d’un être soumis à plus d’aléas physiologiques et pensé comme plus faible. C’est à la protection, recouvrant la survie de l’espèce, que la femelle se dédie.
Cependant, sa tâche, parfois pensée comme ingrate, trouve parfois également une sortie dans la perversion. Ce ne sont là qu’indirections.
L’expérience de l’attente, le vécu du temps gestatoire et la répétition des cycles fertiles ont pour effet la plus grande capacité de penser le monde et de pouvoir en définir, comme distancié, la marche.

Les fachos tranquilous

mercredi, août 11th, 2021

https://orbi.uliege.be/bitstream/2268/117359/1/-POL%2075%20prologue.pdf

que sont les fachos devenus (pdf backup)

Qui?…

lundi, août 9th, 2021

Qui dit la réalité? ou du moins tente de le faire?

Chomsky, Weil, Freud, Jung, Harendt, Levi-Strauss, Bourdieu, Reinach, Hazan, Miller, Lacan, Marx, Spinoza…

II

jeudi, août 5th, 2021

Depuis trois à quatre années, l’été n’est que sécheresse et canicules pendant les six mois de beau temps.
Mais cette année, depuis mai, il pleut énormément.

La situation climatique, plus que météorologique, est devenue étrange et effrayante. Et l’humanité sait qu’il n’y a rien à faire contre ce changement mortel. Les ultra riches pensent qu’ils pourront se confiner du reste du monde en s’appropriant des terres supposément à l’abri, au nord, mais ils ne savent pas plus que d’autres ce qu’il adviendra. Certains croient en l’espace et jouent comme des enfants avec des fusées, comme s’il était possible de vivre sans air ni protection contre les rayons cosmiques.

Une épidémie à coronavirus s’est déclenchée en Chine en 2019. Peu importe qu’elle ait été créée par l’homme, même par erreur ou par orgueil, ou qu’elle soit le résultat plus global de l’action humaine sur la planète ayant engendré une sorte de réponse naturelle.

Les déplacements de populations étant planétaires, l’épidémie s’est très vite propagée et les dominants de la plupart des pays du monde se sont comme mis d’accord sur le profit qu’ils pouvaient en tirer, par l’asservissement des populations comme on l’a fait avec les bêtes.

Les peuples d’hier sont devenus le cheptel d’aujourd’hui : la liberté est un mot qui n’a plus de sens ; l’intimité n’existe plus.
La raison, surtout, semble avoir déserté le champs de la conscience humaine.
Avec des petits rien, inoffensifs d’abord ; de la politique de plateau tévé, de faux grands hommes pourtant présentés comme tels, une fascination pour la loterie et l’argent en masse.

De raison d’être il n’y a plus car l’art a été banni.
Une épidémie si pratique pour éradiquer non la souffrance, non la maladie et encore moins le vivant, symbolisé par ce virus, mais l’essence caractéristique de l’humanité : la futilité de son existence même.

Même la constitution d’un gouvernement mondial des oligarques est impossible à réaliser tant son existence est tributaire de la survie de tous les autres, tout ceux qu’ils aimeraient supprimer.

Ce n’est pas tant les fastes dénoncés depuis des millénaires, depuis le fameux veau d’or en passant par les lois funéraires, mais leur désormais irréversibilité, tant le pouvoir octroyé à quelques-uns est aujourd’hui destructeur.

Jamais l’Homme n’avait eu la possibilité matérielle de détruire son environnement, mais c’est maintenant possible, simplement, depuis moins d’un siècle. L’arme nucléaire, militaire ou civile, permet de ruiner la vie soit par la mort, soit par l’impossibilité de vivre.

Il me faut comprendre, même avec surprise, que la marche « normale » de l’humanité, celle que la majorité des deux tiers entend instinctivement, est la soumission à une autorité, un chef, une imago nécessaire dont il est trop tôt encore pour s’en défaire.
C’est un peu comme si, arrivé au jour de sa mort, chacun regrette de n’avoir pas plus de temps. L’humanité entière est ainsi, mortelle et insouciante.

Sentence au marteau…

mercredi, août 4th, 2021

 http://www.lornet-design.net/une-gentillesse/

manu dans l’cul*

lundi, août 2nd, 2021


*:
-https://www.youtube.com/watch?v=KKOESy_yq3w
@Damien Saez – Manu dans l’cul

La femme n’existe pas*

samedi, juillet 17th, 2021

Le salon est en effet un lieu d’artifice ; c’est nous qui l’avons vou-lu, et nous en sommes bien punis. La sujétion des femmes ; l’idéal qui leur est imposé dès le berceau, et qu’elles portent, ainsi qu’un cilice, avec tant de constance ; leur tendresse maternelle et condescendance vis-à-vis de la vanité et de la fatuité des hommes ; leur art de la mani-pulation – l’art de l’esclave civilisé parmi les barbares bon enfant – sont autant d’ingrédients pénibles qui contribuent à fausser les liens entre les êtres. Ce n’est que lorsque nous abandonnons ce lieu de dis-traction et d’artifice que s’établissent de véritables relations, ou que les idées peuvent se mesurer en toute honnêteté. Au jardin, sur la route ou la colline, ou bien en tête-à-tête et à l’abri de toute interruption, se présentent des occasions où nous avons beaucoup à apprendre de cha-que femme ; il n’en est pas de meilleur exemple que la vie conjugale. Le mariage est une longue conversation, entrecoupée de disputes. Les disputes importent peu ; elles ne font que souligner la différence ; le coeur héroïque de la femme la poussant tout de suite à hisser haut ses couleurs. Mais dans les intervalles, presque inconsciemment et sans désir de briller, c’est la matière même de la vie qui est tournée et re-tournée, les idées sont débattues et partagées, les deux personnes adaptent de plus en plus leurs opinions pour accommoder l’autre, et au fit du temps, sans aucun son de trompe, tous deux se guident mutuel-lement vers de nouveaux mondes de la pensée.
FIN

 

in:

Robert Louis Stevenson [1850-1894]
écrivain écossais
(1877) [1999]
Une apologie des oisifs
Un document produit en version numérique par Claude Ovtcharenko, bénévole,
Journaliste à la retraite près de Bordeaux, à 40 km de Périgueux Page web. Courriel: c.ovt@wanadoo.fr
Dans le cadre de la collection: “Les classiques des sciences sociales”
Site web: http://classiques.uqac.ca/
Une collection développée en collaboration avec la Bibliothèque
Paul-Émile-Boulet de l’Université du Québec à Chicoutimi
Site web: http://bibliotheque.uqac.ca/

* https://journals.openedition.org/glad/pdf/1369

Il est mort un 14 juillet

mardi, juillet 13th, 2021

14 juillet 2021, le président macron de la république française est abattu lors du défilé militaire annuel. Les auteurs de l’assassinat sont rapidement encerclés, mais ils sont les seuls à ne pas être chargés à blancs. Ils parviennent ainsi à se dégager non sans infliger d’importantes pertes chez les “loyalistes”.
La nouvelle se répand en moins de quelques minutes dans tout le pays, grâce aux réseaux de communications citoyens.
La foule jusque-là confinée par des obligations sanitaires dictées par le pouvoir autocratique sort en masse dans toutes les villes.
Ce sont scènes de liesse et de chaos joyeux: le tyran a été abattu.
Les réseaux de résistance se mettent en place et s’arment rapidement afin de traquer l’entièreté du gouvernement dont on apprend déjà qu’il s’est enfui en ordre dispersé avec les moyens du bord. Quelques-uns, avec de l’entregent et surtout des amis parmi les milliardaires, parviennent à échapper à ce que la propagande appellera les “comités”, grâce à des aéronefs.
Ceux qui n’ont pu échapper aux filtrages se retrouvent en geôle.
Une grande partie des gardiens de la paix rejoignent le mouvement populaire et parviennent à stopper et à neutraliser leurs “congénères” devenus fous.
Une sorte de chaos rénovateur règle, dans les premiers instants.

L’été me glace le gland

mardi, juillet 6th, 2021

Un t-shirt poché
Pour un vagin éthéré


Un V terré
Comme vent d’été

F.H.P. Lornet (V 4…)


T-shirt mis en vente à 50 euros, 100 euros pour un t-shirt porté par l’artiste et non lavé, 10 millions pour une livraison à la CIA et consorts, gourmands d’ADN (#parano_coquins!)

Une guerre

lundi, juillet 5th, 2021

Ben oui.
On chauffe les populations à blanc. On dirige leur colère contre d’autres que ceux à qui elle était destinée. On aura là un assentiment de premier choix (sans qu’il y ait de choix, en fait).
On désigne un coupable, même si on lui a filé un sacré coup de main (mais ah! personne ne s’en rappelle plus, zut alors).
Et c’est parti!
Canicule et bouillon nucléaire dit chirurgical (merci prix nobel de la paix par sa négritude).
“Bambins” grillés au menu, enfants sacrifiés au dessert.
Merci les “grands”!

Prétendre à la non-aliénation

lundi, juin 28th, 2021

En tant qu’artiste, la liberté est encore totale. L’esprit ne peut être aliéné que par lui-même, en général avec l’aide d’Autres, eux-mêmes contents de leur aliénation, ou du moins qui en tirent quelques bénéfices, bien sûr, sans le savoir.
Imaginerait-on un philosophe, pire! un psychanalyste se mettre à nu, se laisser aller à la colère, se métamorphoser telle la chenille, chrysalide puis papillon pour enfin mourir en beauté? Non.
Et bien l’artiste est ce qui pourrait sembler manquer à ceux-là.
Des genitalia en gros plan? qui, semblerait-il, sont l’outrage le plus “dément” de notre période, l’artiste le peut. Et peu importe la raison qui ne regarde que lui et son inconscient.
Des meurtres fantasmés? de ceux qui font qu’on emprisonne des populations entières, l’artiste le peut également.
Penser. Utiliser ce qui fait l’humain dans un chaos organisé. Voilà ce qui fait l’artiste.
La lie de l’esprit est envahissante, le pulsionnel, bien qu’indispensable, est devenu la brute réalité acceptée par le nombre. Brutal.
Les moyens de diffusion de cette excrémentielle merde sont légion, ils sont effectivement partout, aujourd’hui, même lorsqu’on regarde ce qu’on croit être des étoiles et qui ne sont que les jouets volants d’un milliardaire.
Heureusement, il y a l’art sublime, tant qu’il reste; l’artiste, tant qu’il vit.
Hélas, parmi ceux-ci se faufilent des imposteurs, que l’on dit “maîtres”, en plus.
Mais voilà, il en est ainsi de la vérité mêlée de réalité, on n’en cueille pas les fruits sans dommages, on ne les atteint pas sans effort.

Abstention

dimanche, juin 27th, 2021

Dans le “pays des droits de l’Homme” (ne pas rire) l’abstention aux élections dites démocratiques est devenue le seul moyen d’être entendu des gouvernants par la population.
Les manifestations pacifiques des gilets jaunes ont été méprisées, des dizaines de blessés graves sont à déplorer, mains arrachées, yeux crevés, coups invalidants par des armes de guerres, quelques morts également (au moins une à sa fenêtre).
Après deux ans d’état-prison sous régime martial d’état d’urgence pour des broutilles utilisées uniquement aux fins de mater le peuple, l’unique solution d’une population pacifique est l’abstention aux élections pour dire une seule chose: ce système est mortel, inefficace, violent et absurde, sauf pour les happy few, rupins et pseudo-dominants, qui en profitent et en jouissent comme de grosses merdes; ce sont les mêmes qui font fi des tabous de meurtre (sarko, henri lévy-Khadafi), de l’incestuel (trogneux épouse macron) et de l’inceste (duhamel). Les listes sont non exhaustives évidemment, la France est un pays sévèrement malade psychiquement, depuis sa gouvernance par un militaire, juste après la seconde guerre mondiale.
C’est donc un changement radical qui se profile.
Et c’est bien.

Siffler la marseillaise

samedi, juin 26th, 2021

https://blog.mondediplo.net/siffler-la-marseillaise

Léo Ferré, la marseillaise:
https://www.youtube.com/watch?v=a1bizJKo2MQ

Francis Bacon

jeudi, juin 24th, 2021

 

https://www.causefreudienne.net/event/le-corps-dans-tous-ses-eclats-2/

https://journees.causefreudienne.org/bacon-un-peintre-du-reel/

Les bourgeois votent pour les bourgeois

mercredi, juin 23rd, 2021

70 % d’abstention aux dernières élections, c’est un bon début avant le sanglant chaos qui va s’abattre sur les pays riches occidentaux.
Mais pour le moment, les médias des milliardaires (90% de la presse, tous médias confondus, est aux mains des rupins, en hexagonie: https://www.monde-diplomatique.fr/cartes/PPA) s’arrangent pour que la populassière, les gueux, les “sans-dents” (verbatim de françois hollande soi-disant socialiste), les “pov’cons” (verbatim de nabot sarkozy), les “gens qui ne sont rien” (verbatim de manu macron, “pédophilé” par sa prof de 24 ans son aînée quand il avait 15 ans) n’y voit que du feu.

Rira bien qui pleurera le dernier.

Voting order

samedi, juin 19th, 2021

Beware…

vendredi, juin 18th, 2021

Back to some stencils. Sexy test.

La fin de la soumission

mercredi, juin 16th, 2021
16 juin 2021
Il fait plus de 30 degrés C à l’ombre, canicule et sécheresse sont au rendez-vous désormais habituel depuis près de 5 ans.
La vie est insupportable sans air conditionné, surtout la nuit quand les températures ne descendent pas largement en dessous de 20 degrés C.
En France, le couvre-feu délirant du président dure depuis HUIT (8) mois! TROIS (3) confinements inutiles ont été subis par la population parce que le tenant des ordres de la finance s’amuse à détruire les hôpitaux depuis des années, avec ses accointés de classe.
On ne soigne pas, en France, on dit aux malades de ne pas aller chez le médecin, on parque le cheptel des citoyens afin de mieux leur refiler un vaccin qui n’est même pas arrivé à ses derniers tests dits de phase 4.
C’est sur la population générale que ces produits sont testés, vendus à prix d’or pour augmenter s’il le fallait encore les sommes d’argent délirantes que l’industrie bigpharma génère. Plusieurs dirigeants sont devenus milliardaires en moins d’un an, grâce à el covida. Jouer de la musique dans la rue pour la fête de la musique le 21 juin est illégal, macron le président l’a décidé.
La vie sociale a été brisée pendant plus de 15 mois et chaque citoyen a subi le délire de macron, les enfants aussi, et surtout. Les comportements addictifs et toxicomaniaques ont explosé, les idées suicidaires deviennent légion dans toute la population. Les étudiants n’ont pas pu suivre leurs cours normalement depuis presque deux années universitaires. Est-ce une vengeance inconsciente d’emmanuel macron face à celle qui est devenue son épouse après l’avoir soumis dès son plus jeune âge et grâce à l’autorité de professeur qu’elle avait sur lui? La France est le dernier pays vert kaki (général, maréchal…) à utiliser un couvre-feu avec la Grèce vert kaki (colonels…) et Chypre!Le délire n’a plus de limite et ce pauvre président enfant ne comprend pas que si on le gifle dans la rue, c’est qu’il est nul et mauvais, qu’il ne fait que faire souffrir l’entièreté de la population. Il est facile de voir les conséquences: de petits journalistes dont l’origine devrait les faire réfléchir sur la marche du monde et la véritable folie dans laquelle on tombe si facilement sont propulsés “grands penseurs”, même “présidentiables”.On croit cauchemarder.

L’art a été interdit… Il ne tenait qu’à un fil qu’il soit qualifié de “dégénéré”, sachant que la plus grande partie de l’art contemporain, celui qui prétend au vide le plus total afin de remplir de milliards les poches d’artistes imposteurs, est déjà perverti.

La pensée est interdite: ceux qui pensent sont des “complotistes”. La discussion est interdite, on vocifère en public à qui aura la plus grande gueule, et s’il le faut, des lois scélérates sont déjà actives pour trainer dans la boue ceux qui ont une once de lucidité.

Le monde devient fou sous la férule des ultra riches, dans un climat déglingué. Les populations subissent et crèveront. “Pertes et profits” pour ceux qui n’ont aucune profondeur ni d’âme, ni d’esprit, ni d’intelligence. Le cœur? On n’en parle même pas.

La jeunesse hait le président

mardi, juin 15th, 2021

Oui, car c’est bien, symboliquement, qu’un jeune homme de 28 ans a giflé, baffé en pleine poire, dans sa gueule, sur sa joue gauche, le président inique et corrompu emmanuel macron.
C’est un individu de sexe masculin auquel il reste, théoriquement, les deux tiers de sa vie à accomplir, on peut dire objectivement que c’est un jeune.
Peu importe ses opinions, ses actes passés, ou tout ce genre de choses, vraies ou fausses, sûrement invérifiables et objet de moult propagande tant médiatique que politique, il s’agit d’un jeune qui n’en peut plus des délires du psychopathe manu macron et des folies imposées à près de 70 millions de Français.

C’est un avertissement, car la main aurait pu être armée, et le coup aurait fait mouche.
Pour le moment, ce geste respectueux de la vie de celui qui pourrit celles de 67 millions de Français et cela pour des dizaines d’années à venir, est isolé.

Mais de la même façon que ce petit faible de macron avait préparé un hélicoptère pour s’enfuir d’un palais qu’il occupe, tels les Allemands pendant la seconde guerre mondiale (ça, c’est pour faire plaisir aux connards qui ne manqueront pas de crier au point godwin, ça m’amuse de voir la courtesse des esprits), illégitimement (sauf à considérer la constitution d’un général, n’est-ce pas?) lors des manifestations fort pacifiques des gilets jaunes, il ferait bien de s’inquiéter de son avenir de “héros”, comme il aime à surnommer ceux qui périssent.

Conseil de lecture

dimanche, juin 13th, 2021

S’apercevoir que le système humain (psycho-politique, au moins) des XXe et XXIe siècles (au moins, toujours) est basé sur un système de perversion narcissique (voir Paul-Claude Racamier), donné en guise “d’équilibre”, c’est faire un grand pas.
C’est parce que ça fonctionne à tous les niveaux, macro, micro, médio, tous.

https://www.editions-dangles.fr/pour-en-finir-avec-les-tyrans-et-les-pervers-narcissiques-dans-la-famille.html

Oh stand by me!

jeudi, juin 10th, 2021

président mort

vendredi, juin 4th, 2021

Chier sur la tombe de macron et de sa pédocriminelle d’épouse, la salaude bourgeoise.

 

De l’hygénétique

mercredi, juin 2nd, 2021

Tant qu’on n’y est pas confronté soi-même, on ne s’y intéresse pas. C’est le cas d’au moins 70% de la population. Parmi les 30% restants, il y en a encore probablement les deux tiers qui sont par sauvegarde dans l’inconscience et le déni, pour ne pas devenir véritablement fous.
Il y a toute une gradation dans la symptomatique et les ressentis, dans les histoires qui les provoquent.
Les livres de psychanalystes en sont remplis, tout comme certains sites de traumatologie et de psychologie.
En ce moment, la majorité des populations mondiales sont plongées sciemment dans la peur par les dominants, dont le rôle est pourtant (mais qui le croit encore?) de les protéger, de mutualiser les ressources et les défenses pour assurer un bien-être (ça s’appelle la santé) pérenne dans la société.
Le prétexte est au moins à deux niveaux: d’abord une épidémie de type grippale fort peu mortelle qui ne s’attaque pas aux jeunes ni aux bien-portants, ensuite la conscience que les populations, en grande majorité maintenues dans la pauvreté qui permet de les asservir, sont prêtes à s’insurger. Le mouvement des gilets jaunes, les révoltes à Hong-Kong et en Amérique du Sud, autant que les révolutions dites arabes en Afrique du Nord, sont les principales images de l’insurrection mondiale des populations face à la domination de quelques ultra-riches qui détiennent de façon absolutiste tous les pouvoirs sur terre.

Bref, un délire des dominants, apeurés par la révolte sourdante des populations à leur égard, justifiée par leur extrême richesse face à leur extrême pauvreté, est mis en place dès 2019. La réalité est une surveillance généralisée des populations par les formes les plus avancées technologiquement (reconnaissance faciale et comportementale algorithmiques), des confinements et des couvre-feu sans aucune efficacité sinon de maintenir dans la peur, de réduire les défenses immunitaires naturelles, et pousser à la violence ou au suicide.
Car hélas, toutes les populations, quel que soit l’âge, sont concernées: en France les petits enfants doivent porter un masque facial parfaitement inutile toute la journée. On est dans une pédagogie noire (voir Alice Miller “C’est pour ton bien”) décuplée, car comme le dit Marie-Estelle Dupont: ce n’est plus en prétextant un “c’est pour ton bien” -qu’on te frappe, qu’on te torture, au moins psychiquement- aux enfants, mais en leur infligeant un “c’est pour notre bien” -qu’on te musèle et qu’on t’oblige à être un docile esclave de la pensée des idiots (qui s’appellent pourtant eux-mêmes les “élites”).

Mon seul narcissisme s’est exprimé dans mes auto-portraits de nu. C’est quand même dommage. Mais bien plus que simplement “dommage”, c’est pathologiquement triste.
Chacun a une famille, une maison, des enfants, un travail rémunérateur, absolument TOUS les gens dont j’ai connaissance ont cela pour eux -et cela ne signifie pas qu’ils sont heureux.
Ben pas moi. C’est là que réside la très grande différence qui nous sépare: eux n’ont pas, outre quelques menues névroses et autres pathologies mises sous le tapis au moyen de la chimie, de trauma aussi néfaste que le mien et aussi invisible. Peut-être en ont-ils, mais ils semblent s’en accommoder.
On ne peut pas deviner, à moins d’être vraiment fou.

Vous, ils, ne sont pas, n’êtes pas le produit modifié d’un être venu au monde.
Hélas, moi, je le suis, issu d’une lignée abîmée, d’un géniteur à la très grande perversion narcissique, manipulateur d’une génitrice qui a préféré se laisser aller à l’abandonnisme peut-être déjà latent. Le tableau est sévère.
Un tableau qui crée sinon la folie, un mal-être d’une grande puissance ou un oubli de soi-même.
Pas d’enfants, pas de famille, pas d’argent, pas de rôle social… alors que très talentueux, bien sûr. Mais voilà, il faut satisfaire l’appétit inouï d’une apparence de perfection, de normalité, façade en carton pâte d’une famille absolument dysfonctionnelle (pour être un peu positif) mais que j’appelle, moi, en faillite.
Et la faillite, c’est l’abîme, c’est la fin, totale.
[soulographie]
Alors, quand un petit enfant gâté d’argent devient le décideur de la population dont je suis, non, je ne peux le tolérer, je ne peux que souhaiter sa mort, la sienne et celle de sa salope de brigitte, oui. Quelle merde puante s’assoit là, sur un trône chiotteux pour y déverser ses excréments, devant des lécheurs coprophages qui s’esbaudissent d’une “si belle” histoire d’amour entre une femme vieille et manipulatrice, excitée par la chair fraîche d’un puceau déjà pourri, et un jeune idiot au visage mongoloïde.
[/soulographie]
Il y a quelque chose de pourri dans cette démocratie.
Je n’en veux pas à “tous”, comme certains, j’en veux à ceux qui fabriquent cet état, qui en jouissent sans jamais en pâtir et qui sont bien peu nombreux.
Mais voilà, la masse populassière est comme hypnotisée, inconsciente, inerte et crédule face à ce qu’elle croit, par désir profond de sécurité, être ce qu’elle nomme “la marche des choses, du monde”.
Tristesse infinie, mélancolie ennemie.

L’analyse fatigue, elle n’a plus la trique

mardi, mai 18th, 2021

The four me

lundi, mai 17th, 2021

On me disait, banalité de limités, que je me prenais pour le savant regardant les fourmis, parce que je tentais (ô désespoir) de prendre de la distance à propos de conflits armés de par le monde. C’était le sujet.
A y réfléchir, vraiment, le format de la discussion des plateformes privées ne laisse aucune marge; c’est une dictature des uns contre les autres.
Que vaut l’attraction vers le brandissement d’un panneau ou d’un morceau de tissu quand on peut essayer grâce à ses capacités intellectuelles d’envisager la résolution de ce qui se passe ici et maintenant surtout, mais aussi ailleurs?
Faut-il se prendre pour un émissaire, un dirigeant mondial politique, au lieu de savoir et de connaître ce que l’on vit réellement, ici et maintenant?
Pour autant, il n’est pas nécessaire d’oublier ce qui se trame de par le monde, mais jamais comme cause imminente du mal-être vécu; jamais.
Ce serait croire aux ombres de la fameuse caverne, quand bien même elles seraient numériques, en couleurs, avec audio et vidéo d’une qualité qui ne permettrait pas qu’on les différencient de la réalité perçue. Et voilà qu’on peut également se questionner sur ce qu’est la perception, qu’elle soit celle des individus ou d’une société. Le cartésianisme est un carcan.

https://blog.leclubdesjuristes.com/libertes-mesures-prises-pour-lutter-contre-propagation-covid-19-lindividualisme-subordonne-logique-sante/

https://blog.leclubdesjuristes.com/les-libertes-et-les-mesures-prises-pour-lutter-contre-la-propagation-du-covid-19-une-accoutumance-aux-regimes-dexception/

https://blog.leclubdesjuristes.com/les-libertes-et-les-mesures-prises-pour-lutter-contre-la-propagation-du-covid-19-sanctuariser-le-noyau-dur-des-libertes/

 

La guillotine

lundi, mai 10th, 2021

Ce qui me pousse à désirer la guillotine pour tous les gouvernants, dirigeants et dominants.
On pourrait dire un juste retour naturel du mal infligé aux populations mondiales, car en effet, le sentiment est probablement mondial.
Le capitalisme associé à l’hubris de l’humanité, mais qui ne précipite que pour une infime partie de celle-ci, mène au désastre que l’on connaît.

L’apparition d’un virus covida est le catalyseur de cette chimie.

Les éléments, les ingrédients étaient prêts, ils se sont précipités et ont précipité dans une alchimie diabolique. Comme tous ceux qui ont conscience et dénoncent les perversions humaines, à l’échelle mondiale, planétaire, chacun peut se rendre compte que l’argent et la domination totale qu’il permet, en est le principal détonateur.
Si l’on revient sur la situation de la France, un pays extrêmement riche, dont certains citoyens sont parmi les plus fortunés milliardaires du globe, possédant l’arme totale, nucléaire, une terre fertile et permettant facilement l’autarcie, il est frappant de s’apercevoir que les politiques mises en place par les voraces de l’argent ne lui permettent pas de soigner une petite poussée de patients dans ses hôpitaux, en raison d’un système de santé défaillant.
Cette défaillance est due à la doctrine capitaliste dont le seul but est de faire peser sur la masse des faibles le faux bonheur de quelques ultra riches.

Entre 2020 et 2021, seules les vies de la population la moins fortunée sont passées de vie à trépas. Une année complète à n’être plus rien. Le désastre économique, social et psychologique et médical viendra par la suite.
Mais on ne rattrape pas une année de vie. Ces vies brisées, anéanties, sont le seul fait des dominants et des gouvernants.
Personne n’a voulu priver les autres, et surtout les enfants, des visages et des émotions. Personne n’a voulu s’enfermer pour des prétextes fallacieux, en lieu et place d’une raisonnable et rationnelle gestion d’une maladie somme toute très peu mortelle en regard de toutes les autres.
Et surtout, seuls les dominants et les gouvernants, par bêtise et fatuité, ont refusé les soins à ceux qui en avaient besoin: retrait de médicaments peu chers et les seuls efficaces pour tenter de soigner, dispositions amenant à l’affaiblissement des défenses immunitaires naturelles du corps et des esprits, distribution, dans une logique capitaliste, de l’argent nécessaire à la société (systèmes sociaux et médicaux) aux industries non indispensables (aviation).

Une gestion de la population telle un troupeau de l’ère biblique, avec des méthodes de tortionnaires, le confinement, et probablement l’extermination désirée.
Cela, c’est le président macron qui en est le seul responsable, pour la France, décidant seul avec les pleins pouvoirs d’un dictateur immature, s’appuyant sur un conseil nommé par lui, dirigeant par décrets autoritaires et sous état d’urgence, avec une cour d’idiots utiles et autoritaires autrement appelés ministres ou majorité parlementaire, et soutenu par ces mêmes milliardaires qui l’ont hissé au pouvoir dans un décor de carton-pâte.

On ne reviendra pas sur le temps perdu, il est passé, et la colère d’aujourd’hui ne sera que fortifiée par les suites sociales catastrophiques des années suivantes.
La vie, par son inarrêtable cheminement, possède intrinsèquement une résilience que l’on pourrait appelée automatique. A quel prix?
L’Humanité, son essence, sa nature, se laissera-t-elle posséder et détruire plutôt que de faire table rase des parasites qui prétendent la gouverner et la conduire à sa perte à leur profit?

L’assassinat des dominants serait un trauma terrible pour bien des âmes, mais faut-il renoncer à l’Humanité pour n’en sauver que quelques cuistres?
Guillotine.

Un coup bien fourré

vendredi, mai 7th, 2021

Préface de benjamin griveaux sous la direction de matzneff et alia, dont la bite est bien connue des enculés… pardon, dont la plume est bien connue des amateurs.
Hélas, Lolita n’est, quant à elle, jamais devenue ni maîtresse ni “Junon” autoproclamée de dizaines de millions de personnes… qui n’en ont par ailleurs rien à foutre, si l’on ose dire.

Nissénivé

lundi, mai 3rd, 2021

Ni conscient, ni volontaire, l’acharnement sur les plus faibles. Dans la très grande folie de la période du virus covida, on pense que les faits divers sont à l’ordinaire, le piment d’une vie si monotone. On ne sait pas encore que c’est là symptôme du désarroi total plus que du quotidien.
Les faibles, les éclopés psychiques aux multiples syndromes, les pauvres, mais en fait toute cette société qualifiée de 99% est laissée comme bétail.
Ainsi l’on traite cette population dont on ne veut plus qu’elle soit un peuple, si revendicatif, si plein de cette vie que les dominants, les 1%, envient parce qu’ils n’ont que les milliards et la fausse jouissance.
Ainsi, des millions et des milliards d’êtres souffrent, peut-être dans l’espoir d’une résilience à tout prix, mais qui n’arrivera pas.
Les bourreaux stupides s’affairent déjà à la construction d’une sorte d’empire de la sécurité et d’une domination totale et sans merci.
Il n’y a hélas pas de complot sinon pour les puissants de conserver et d’élargir leur toute-puissance illusoire.
Mais il y a une façon de tordre la réalité pour justifier les moyens d’une fin la plus triste possible.
Il n’y aura plus d’égalité, l’équité n’ayant jamais existé, plus de revendicatifs gilets jaunes, plus que des robots volants pour asservir le troupeau malmené.
On reviendra, bien qu’on ne l’ait jamais quitté, à la doctrine de la flagellation sur les tout-petits, c’est plus simple que de s’apercevoir que c’est là la cause principale de la violence et de la répétition des drames de l’humanité.
D’un virus l’autre, une majorité de la peur ne veut voir qu’un mauvais moment; un moment qu’on oubliera bien vite.
Mais on n’oublie rien, jamais. Ce sera dans les corps que le souvenir s’inscrira et ceux qui ont eu la chance d’être choyés connaîtront la douleur et la souffrance dont ils pensaient pouvoir s’affranchir.
Terrible avenir d’un non-futur.

Aux têtes coupées.

dimanche, mai 2nd, 2021

Attends ta…

mardi, avril 27th, 2021

… MORT.
Attentats à la représentation en uniforme de ceux qui protègent les puissants de l’humanité, de ceux qui humilient et écrasent tous les Autres, et dont chaque élément devient symbole d’un système honni.
Dommage.
Une grande et industrieuse guillotine de plus de dix mètres de long, capable de trancher en une fraction de seconde dix rachis cervicaux et d’ôter la vie à autant d’êtres affligeants.
La peine de mort par décapitation réservée aux chefs (latin, capita, etc).
L’unique issue d’une réformée cour de justice de la république, applicable uniquement aux élus et aux dominants.
Est-ce que chez ceux-là la peur du châtiment obligerait, ne serait-ce qu’un peu?
Les éliminer tel un cancer que l’on pourrait *vraiment* éradiquer, se permettre de se soucier de l’essentiel, après s’être débarrassé de ce superflu confinant au vide.
Mais au lieu de cela, les lois dictatoriales sécurité et séparatisme ont préparé le lit du fascisme; le jeune manu et sa salaude de brigitte, et toute la lignée… Comment se fait-il que l’humanité aspire à la domination et au pire?

Politique du troupeau

samedi, avril 10th, 2021

Le berger, assis sur la force de ses chiens de troupeau, va bientôt décréter que si l’on a la piqûre, on peut sortir brouter l’herbe verte, mais que si on ne l’a pas, on reste à l’étable, confiné. A tout jamais, car il y a autant de piqûres que de dangers.
On note que l’on ne sera toujours qu’autorisé à brouter l’herbe, à consommer et à travailler jusqu’à ce que ce corps finisse en gigot dans l’assiette d’un berger ou d’un de ses congénères.
Le berger établit les lois pour qu’elles le servent.
Le troupeau a un semblant de conscience et éprouve donc de la peur. Il sait qu’il va mourir, peu importe de quoi. Il sait que les vieux du troupeau meurent statistiquement plus vite et plus nombreux que le reste du troupeau plus jeune.
Mais si l’on insuffle la peur de mourir parmi tous les membres du troupeau, de façon réelle mais manipulée…
Alors on crée une nouvelle échelle de manipulation, une manipulation presque totale, basée sur la peur et sur les chiens de troupeau, afin de servir uniquement les bergers.
“… dans la vallée de la mort, etc.”

À George O.

Bella ciao

mercredi, avril 7th, 2021

Pour se rendre compte d’une progression, il faut partir déjà (bas), avec des paroles pas forcément justes, une voix hivernante et les accords qu’on peut 🙂

Spring strings

mercredi, mars 31st, 2021

For life and freedom

mercredi, mars 24th, 2021

COVID-19 : aux frontières de la folie

mardi, mars 23rd, 2021

French or english.

COVID-19 aux frontières de la folie (pdf)

https://www.ncbi.nlm.nih.gov/pmc/articles/PMC7305899/

Demain, c’est le printemps…

vendredi, mars 19th, 2021

Demain c’est le printemps… et plus personne ne le verra, pendant longtemps.

Après le confinement, quand ça ne marche pas, il y a l’extermination…
Curieusement, il sera plus aisé d’exterminer les quelques-uns, rupins et putards, que l’entièreté de la population.
Ce sera bien. Ce sera au couteau, manuel… @miky 😉

Kluson prison

lundi, mars 15th, 2021

You don’t need that much CASH to get out of a certain prison you’re in for more than 50 years…
Make the step.

… and enjoy!

Le troufion

samedi, mars 6th, 2021

So briquet

vendredi, mars 5th, 2021

Le président pervers

dimanche, février 28th, 2021

manu rotchild (“fils de pourriture”, signification symbolico-phonétique) macron est le président pervers, bien plus que le psychopathe donald trump.
C’est un enfant psycho-sexuellement traumatisé qui se prend pour un dieu. Rien que de normal en psychopathologie.
Mais il détient le pouvoir grâce à l’entregent (l’entre-jambe?) de sa marâtre.
Ce n’est qu’en cela qu’il existe bel et bien une “exception cultureuse” française… si dramatique.

Suburban poster

vendredi, février 26th, 2021

En me baladant dans les banlieues sombres et insalubres (of course), je suis tombé sur l’expression de la colère terrible qui sourd dans nos contrées.
J’en ai fait de mémoire une reproduction assez fidèle, bien que j’aie ôté les résidus de déjections projetées contre les photos qui l’accompagnaient.
Les conséquences des restrictions totales des libertés des citoyens d’aller et venir  et de rencontrer qui ils veulent n’apparaissent encore que très peu au jour en cette fin de février 2021.
Cependant…

Connaître la réalité covida

samedi, février 20th, 2021

Pour connaître la réalité au sens large, il faut d’abord connaître SA réalité à soi. C’est douloureux, long et très difficile.
Ensuite on peut espérer approcher, sans jamais l’atteindre, la vérité.

Plandemic.
https://plandemicvideo.com/

Fouché (anesthésiste réanimateur), Pavan (mathématicien enseignant chercheur), Carré (anesthésiste) <- ceux à voir, les trois premiers entretiens intégraux sans mise en scène (2h30).

NEW HOLD-UP+ LE BONUS
https://www.youtube.com/watch?v=ujWehztwa88

manu macron ou la casse sociétale

mardi, février 16th, 2021

Il a pris la France pour la mettre à genoux, telle une vieille femme de sa connaissance, qu’il a même épousée.
Cependant, la République est figurée sous les traits d’une femme jeune et éprise de liberté, pas comme sa vieille rombière, malade mentale, qui ne pense qu’à changer pour des millions les tapisseries et la vaisselle d’un logis qu’elle ne mérite pas, afin d’y laisser une trace de son odeur pestilentielle.
C’est la mort déguisée qui rôde sur l’innocence de la jeunesse qu’elle détourne et avilit afin de compenser ses défaillances primordiales.
Quant à son pantin, il décharge son incapacité à gouverner sur la population, tantôt imitant les autres, tantôt prétendant être au devant des initiatives.
Il affaiblit, pense-t-il, la volonté de puissance (qu’il n’a pas, outre ses manigances et ses manières détournées) d’un peuple, de concert avec ses pairs par un hasard malheureux aussi débiles que lui.
On en est là.
Les intellectuels sont dépassés par l’ampleur de l’escroquerie, car ils sont déjà vieux et à l’abri du besoin.
La terreur instaurée par les dominants du monde entier sur les populations, en ce début de seconde décennie du XXIe siècle, est inédite.
Son ampleur est planétaire.
Le prix à payer pour ceux qui l’ont instaurée sera celui du sang.

Toujours deux fois, au moins

jeudi, février 4th, 2021

On n’entendra pas les railleries, les éventuelles moqueries cachant l’ignorance et la peur, pas plus que le déni de ceux qui ni n’ont vécu ni ne font l’effort d’entendre et de connaître.
Il faut évidemment, sur les conseils de Racamier, dénoncer et démasquer la perversion narcissique pour s’en défaire. Qu’il s’agisse d’un noyau pervers ou d’un individu, cela ne le touchera pas; il ira ailleurs se défouler dans son délire.
Dans mon cas, il me semble l’avoir déjà écrit, ma propre famille nucléaire a été mon malheur. Moins que pour ma mère qui a choisi la mort un peu trop jeune et s’est laissée abattre par son époux malade. Mais cela regarde les concernés.
Ce qui est plus grave, qui relève d’une maltraitance inouïe, c’est que les enfants sont eux-mêmes handicapés par le fléau d’une personne, qui plus est lorsqu’ils viennent à naître et que, toute leur vie de croissance, ils subissent le tort d’un malade incurable.
Comment, vous tiers, pourriez-vous vous imaginer que votre mère avec deux enfants de 1 et 2 ans, accepte que son mari décide d’acheter pour maison, et donc de s’endetter à vie, une étable afin de la transformer en une bâtisse enviable?
Bien peu enviable de fait pour qui a passé vingt années dans le froid et l’inconfort de travaux interminables. Pour un adulte malade et épris de grandeur délirante, mégalomaniaque, pervers narcissique au plus haut degré, passe encore; mais il s’agit là d’une famille avec enfants en bas âge.
Alors évidemment, si on ajoute la chambre placard… Faut-il s’étonner qu’au lycée on s’adonne aux drogues et déjà à l’alcool de façon à créer une dissociation pour supporter la souffrance terrible d’un tyran domestique?
Tout le monde sent bien que quelque chose ne tourne pas rond, mais au final, ça passe sous le couvert de la ‘recherche de limites’ inhérente à cette période de la vie. C’est faux dans le cadre d’une toxicomanie déjà avancée. C’est vrai si on se bourre la gueule une fois de temps en temps, pas si on s’enfile de quoi s’enivrer dès avant huit heures du matin… histoire d’arriver en cours sans cette peur terrorisante et paralysante. On se gorge de vanité.
Ceux qui n’ont pas vécu dans l’entourage d’un archétypal pervers narcissique ne peuvent pas comprendre. Nombreux sont les reportages qui pourtant parlent des conséquences de ces relations avec des personnes psychopathes perverses narcissiques, mais je dirais malgré les terribles conséquences de telles relations, qu’ici, dans ces reportages, elles ont déjà pris fin et c’est pour cela qu’on peut les exprimer; elles concernent également des personnes dont la toute petite enfance a permis d’être fragile à un point tel qu’elles sont tombés sous l’emprise de psychopathes.
Elles n’ont pas, pour autant, vécu l’atrocité d’une vie entière dans cet état; elles peuvent essayer de “retrouver” un état antérieur peut-être plus stable, ce que ne peut pas celui qui a souffert dès sa naissance de la folie d’un tout proche et dont les imagos parentales sont foutues d’avance puisque dès le départ et tout au long de la vie, de la croissance et de l’élaboration de la psyché.
Qu’on se le dise, les régimes politiques et les relations entre dominants et soumis (on le voit bien aujourd’hui, avec el covida, que ces mots sont réels et vrais de véracité, n’est-ce pas? en France, la population est soumise, VOUS êtes soumis: vous n’êtes pas malades à plus de 99% mais aimez croire qu’il vous faut porter un masque ridicule et inutile DANS LA RUE! …) sont du même ordre que les désastres qui arrivent autour des perversions narcissiques.
De même que l’argent tient une place prépondérante dans les relations toxiques qu’exerce le pervers narcissique sur un entourage soumis et sidéré, que ce soit par accaparation ou par dépossession, c’est également les finances qui tiennent les populations dans un stress constant, au point de trouver refuge dans les toxicomanies perverses telles que celles, acceptables socialement (!) du cachetonage anxiolytique. La France est championne du monde de la consommation de neuroleptiques et autres psychotropes.
Rester dans un brouillard rassurant, ne pas l’ouvrir, rester soumis car, au fond, que peut-on faire?
Il est vrai qu’on ne peut faire grand chose, le vote dit démocratique, symbole de la participation sociale, est une évidente foutaise: que change une voix, un bout de papier? Et oui, rien puisque démocratie ou pas, ce sont depuis “toujours” les dominants par filiation de richesse, directe ou pas, qui décident pour tous les autres.
L’émancipation est douloureuse et d’une difficulté extrême, bien plus que n’importe quel record, performance ou exploit, qui probablement n’en sont que tentative sublimée.
Les dominants ou la domination/soumission sont des procédés qui ne se laissent pas faire, jamais. Ils ont même force de nombre à voir combien, soumis pourtant, sont de leur côté!
Que voilà une chose terrible de voir que les affligés soutiennent les tortionnaires. C’est l’exact principe de la perversion narcissique: lier et humilier tout à la fois, soumettre et porter aux nues (le candidat au pouvoir dira toujours “nous”, mais une fois au pouvoir il décide seul -ou dans le cas de macron, sous le regard castrateur de sa marâtre, substitut incestuel socialement acceptable d’un ‘drôle d’œdipe’).
Fatigue.

#metooincestuel

mardi, janvier 19th, 2021

[Puisque je ne me retrouve dans aucun de ces putains d’hache tagueule, je crée le mien, en me basant sur les recherches de Racamier]

Je ne suis plus un enfant, je ne dois plus rien à personne.
Surtout pas à ceux qui ont profité de l’amour inconditionnel de leur enfant, mes parents.
Etant donné la durée de la relation non pas incestueuse, mais incestuelle (au sens de Racamier), on peut dire qu’il y avait une grande perversité psychopathologique à l’égard des enfants de la part de mes parents.

La violence sexuelle que j’ai subie, à caractère d’incestualité, est bien pire que ce que j’appelle les « petits viols » dont on parle à présent souvent, comme l’on fait Vanessa Spingora, Camille Kouchner en parlant de son frère, Sarah Abitbol, Flavie Flaman, ainsi que toutes les actrices du mouvement #metoo.
Sans diminuer l’importance du trauma que toutes ces personnes ont subi, il est aisé de s’apercevoir qu’elles ont toutes eu une carrière, un métier, un revenu et que le moment traumatique est intervenu après la période de latence décrite par Freud.
C’est un très grand avantage pour se reconstruire.
Dans mon cas, je n’ai plus (un temps on faisait semblant) ni vie sociale, ni professionnelle, c’est une suite d’échecs et d’isolements dus au conséquences terribles du syndrome post-traumatique.

Pour ma part, il n’y a pas eu de période de latence, dépourvue de sexualisation. J’étais enfermé dans la chambre placard -vaste à faire bien des jaloux ! et propice à l’excuse- et j’avais le spectacle auditif de la sexualité adulte sans possibilité d’y échapper.

Dans ces cas-là, la culpabilité qui se développe avec la réitération sans fin du trauma est acméique, paroxystique.
J’espère que ce sentiment mortel va se transmettre à qui de droit, car la peur, la psychose, la honte, la culpabilité et au final, la mort, doivent changer de camp.

Je n’ai eu aucun secours, de personne. Personne ne s’est posé la question d’une timidité excessive du petit enfant que j’étais, personne ne s’est affligé de ces ongles rongés parfois jusqu’au sang, si petit. C’est pourtant un signe de stress majeur, ô combien visible et qui doit alerter. Seule ma grand-mère s’en est émue, mais surtout pour le manque d’esthétisme de ce handicap par trop visible.

Mais cela n’est rien. Ce n’est rien comparé au gâchis de la vie entière du beau jeune homme que j’étais, qui voulait, vainement peut-être, devenir quelqu’un, profiter de la vie, en prendre sa part comme tout un chacun.
Cela n’est pas possible lorsqu’on est rongé par une culpabilité extrême que l’on  n’arrive même pas à identifier. On « est » fou, à la place de ceux qui ont mal agi, et peu importe qu’ils l’aient fait en conscience ou non.

La solution, c’est de s’autodétruire, sans même savoir pourquoi, avec toutes sortes de toxines, même celles censées désinhiber ou garantir une joie de vivre momentanée.

Je ne reviendrai pas en arrière pour vivre autre chose. C’est évidemment impossible.
Attendre quoi que ce soit de la « société » ou de l’ « humanité » est une foutaise.
La domination, consciente ou pas, est la règle et s’applique à tous, un peu moins quand le pouvoir de l’argent ou des relations vient arrondir les angles ; mais c’est la règle du règne animal humain.
Il y a quelques chanceux, une majorité heureusement, dont la plupart ne se rendent même pas compte de la chance qu’ils ont de subir un peu moins que d’autres.
Oui, il y a un sacré paquet de connards et de salopes, c’est vrai. Quoi qu’ils fassent, ils passent dans la vie comme des mirages, tantôt à leur profit, tantôt à celui des autres.

On va vous tuer, vous allez mourir.

dimanche, janvier 17th, 2021

Network- I’m Mad as Hell

www.youtube.com/watch?v=dib2-HBsF08

Couldn’t find the Soulwax Too many DJ’s song, do your own do.

Traumatologie du fascisme français à partir de 2020

dimanche, janvier 10th, 2021

Similitude des traumas entre violence sexuelle et privation de libertés essentielles à l’humanité.

La domination qui s’exerce sur la majeure partie de l’humanité par des faits de couvre-feu, d’incarcération domiciliaire, de contrôles miliciens et policiers, de restrictions diverses et multiples concernant les arts, le sport, la vie en général à l’exception de l’alimentation, est une folie menant, plus elle dure, à la plus sûre réussite des dominants sur les populassières.
En France, par exemple, les dominants petits comme les ministres vivent sur les deniers de la population, sans rien produire sinon des ordres d’obédience orgasmique, avec 30 000 euros par mois en moyenne, alors que la moitié de la population active vit avec environ 1200 euros mensuels, le smic.
Si l’on se rapporte à la philosophie psychanalytique d’Alice Miller, la pédagogie noire, qu’elle dénonçait dans l’éducation des enfants, est aujourd’hui mise en pratique à une échelle mondiale sur l’entièreté des populations.
Injonctions paradoxales infinies, culpabilisation de chaque individu (coupable d’être potentiellement porteur de la mort pour autrui) sont les ressorts politiques, et uniquement politiques, de la domination de la bourgeoisie capitaliste issue de la révolution française, en ce qui concerne la France.
Non seulement la population n’y voit que du feu, dans sa grande majorité, prise par la peur de mourir ou par le sentiment fallacieux d’être ainsi protégée de la mort, mais elle s’écharpe entre elle à ces sujets.
Il n’y a rien d’autre qui soit plus plaisant aux dominants qui peuvent ainsi, au prétexte infondé d’un virus finalement absolument peu grave en regard de la peste ou d’ébola, jouir orgasmiquement de leur toute-puissance sur des foules immenses.
Dire ce qu’un être peut faire, quand il peut ou doit le faire, jouer de lui comme d’une bête, d’un animal, ainsi que ces dominants le font avec les enfants, sexuellement, est une jouissance perverse incommensurable.
En France, brigitte trogneux, l’épouse du président de la république, est de ceux-ci. Elle jouit follement, dans son hyménée (hymen né?) déjà vieilli et ménopausé, de ce qu’elle a dû apprendre dans sa famille de bourgeois richissimes: pour parvenir à faire ce que les hommes font, joue de ton vagin. Elle a mis en action, au mépris des règles de l’humanité, sa séduction au profit de son envie de pouvoir et de pénis: quoi de plus facile que de séduire un jeune garçon de 15 ans, alors qu’elle a autorité sur lui en tant que professeur?
Laissons là ces besognes sexuelles de bourgeoise de province qui ont pour le moins fort bien réussies.

Ceux qui aiment s’appeler eux-mêmes “la classe” politique, émargeant à plusieurs dizaines de milliers d’euros mensuels -le détail a son importance- se vautrent dans une sexualité perverse et ce ne sont pas seulement quelques brebis galeuses. Alors qu’ils sont adultes et responsables de leurs actes, en plus d’attributions qui mettent en jeu la vie de millions de leurs concitoyens, ils font fi de la plus simple morale. Il est vrai que la morale n’est pas judiciarisée, comme cela est arrangeant quand on a déjà tous les autres moyens à disposition.

Un ponte de sciences politiques, olivier duhamel, école de putards, aimait se faire sucer le chibre par son propre beau-fils âgé de 13 ans. Que voilà une belle initiative de dominant. Deux femmes autour de lui en sont mortes pour préserver le secret de monsieur et la bourgeoisie de pouvoir parisienne.
Il s’agit donc ici d’histoires de familles de la grande bourgeoisie (si on peut encore l’appeler ainsi). Un des fils Kouchner, Antoine, aujourd’hui professeur à l’Université Diderot à Paris, a été victime de la pédocriminalité de son beau-père duhamel, politologue (on a presque envie de rire si ce n’était désespérément tragique) à l’école de sciences politiques qui forment journaleux et putards de fransse…
Lui, Antoine, ne dit rien, c’est sa sœur jumelle qui livre un secret, connu depuis des dizaines d’années et qui a probablement coûté la vie à deux femmes, d’une manière ou d’une autre, un secret honteux pour le perpétrateur qu’est olivier duhamel.
Bien sûr, l’argent qui coulait et coule toujours à flot constant dans ces milieux a opportunément masqué l’ignominie de cet homme par ailleurs respecté bien qu’irrespectable en permettant à chaque protagoniste de tirer partie de la fortune de ceux qu’il faut bien appeler des nantis, pour le meilleur (les criminels) et pour le pire (les victimes).
Ainsi vont les perversions des dominants, qui s’abattent sur les plus faibles, leur propre progéniture étant une cible privilégiée.

Aparté: d’où parlé-je? Je parle depuis la chambre placard interdisant toute sortie d’aisance et obligeant au spectacle au moins auditif d’une génitalité d’adultes, parentale, à un enfant entre ses 3 ans et ses 16 ans. Voilà d’où je parle. Au moins.
Ceux qui en sont affligés ou apeurés s’échappent vite; ils ne comprennent pas, inconsciemment, l’absence chez moi de ‘neurones miroirs’ dont eux sont pourvus puisqu’ils n’ont pas eu à subir une torture psychique handicapante au plus haut point. Certains ont développé une intelligence qu’on dirait mathématique ou scientifique, rien de bien extraordinaire sinon que leur énergie peut être canalisée vers ces matières, puisqu’elle n’est pas occupée à combattre ce qu’ils ne connaissent pas. La plupart n’ont que peu d’intelligence, disons qu’elle est moyenne et suffisante pour se sustenter. Rares sont ceux qui peuvent comprendre et sympathiser. L’empathie est inutile voire contre-productive pour tous les protagonistes.

Neurones miroirs

lundi, janvier 4th, 2021

“Nous avons tous la capacité de percevoir de façon innée les émotions d’autrui, grâce à des neurones miroirs, mais si les émotions de la personne qui nous fait face sont anesthésiées, nous ne ressentirons rien émotionnellement, ce n’est qu’intellectuellement que l’on pourra identifier la souffrance de cette personne, mais encore faut-il être informé de l’existence de cette dissociation (dans le film Polisse nous assistons à une scène de ce type avec la jeune ado qui a été obligée de faire des fellations à plusieurs garçons pour récupérer son portable, elle semble si indifférente à la situation que les policiers se permettent de lui faire la leçon et même de se moquer d’elle en lui posant la question : «et si on t’avait pris ton ordinateur portable qu’est-ce que t’aurais fait ?» et toute la salle de cinéma d’éclater de rire…). Grâce à cette dissociation les agresseurs ne sont pas gênés par des signaux de détresse trop importants de leurs victimes, c’est très dangereux pour les enfants car les actes violents pourront devenir de plus en plus extrêmes, sans qu’ils puissent y réagir (en revanche l’anesthésie émotionnelle ne les empêchera pas d’être encore plus traumatisés). De même les proches ne détecteront pas facilement la détresse et la souffrance des enfants, et passeront d’autant plus à côté. Enfin, cette dissociation est un facteur de risque important d’être maltraité, de devenir le souffre-douleur de tout le monde.”

in:

La-prise-en-charge-medicale-des-enfants-victimes-par-Muriel-Salmona-19-mai-2014

Se dégoudigner la popette

lundi, décembre 28th, 2020

L’état devrait être un facteur d’équilibre social qui mutualise les efforts de toutes natures afin de redistribuer toute richesse de façon à maintenir la paix, la santé et le bien-être de tous et de chacun.
Aujourd’hui, l’état est un facteur de divisions et d’oppressions sociales au service de ceux qui n’en ont pas besoin dans leur situation actuelle et contingente.
Dans son attribut de contrôle, l’état s’est emballé et a mis à sa tête ceux qui sont justement les plus pervers; on prendra, en France, l’exemple de cahuzac, ministre du budget et “chef” de la lutte contre la fraude fiscale, lui-même fraudeur éhonté, reconnu coupable par la justice, sans jamais faire de prison.
Même en Israël, pays corrompu par ses dominants s’il en est, les ministres cuistres vont en prison.

Violence nécessaire…

lundi, décembre 7th, 2020

Pierre-Henri Castel – Le mal qui vient : essai hâtif sur la fin des temps

-https://www.youtube.com/watch?v=-OuzBtTyebo

 

 

Fucky fucky

vendredi, novembre 27th, 2020

Make THEM bleed and suffer, for once.

Eliminer avant d’être éliminé

mercredi, novembre 25th, 2020

In Johann Chapoutot, Libres d’obéir, 2020 ed. Gallimard. ISBN 978-2-07-278924-3

 

 

 

Buter un système et ses représentants

vendredi, novembre 20th, 2020

https://blog.mondediplo.net/cap-au-pire

 

https://www.monde-diplomatique.fr/cartes/PPA

Objet-secret, climat et folie

mercredi, novembre 18th, 2020
Inceste manu macron brigitte trogneux

In: L’inceste et l’incestuel, Paul-Claude Racamier, Dunod, 1995.

L’objet-secret, c’est ce qui est connu de tous partiellement, mais qui est un non-à-savoir; c’est un ultra paradoxe, comme le définit Racamier.
La période d’emprisonnement global voulue et exigée sous peine de prison par les dominants n’est pas un complot, comme se plaisent à le penser ceux qui ne pensent justement pas. C’est la dictature globale qui se met en place pour servir le système économique capitaliste néo-libéral.
D’une pierre deux coups, elle vient masquer fort à propos le réchauffement global qui détruit l’écosystème de vie de la grande majorité de l’humanité et du monde vivant. Les températures sont communément 10 degrés centigrades plus élevées que les moyennes observées sur un siècle, les forêts décimées par les incendies et eaux polluées chimiquement.
Des sécheresses inédites durant plusieurs années (en France, c’est déjà la troisième année consécutive) ponctuées de périodes récurrentes de canicule insoutenable sont à présent l’atmosphère de la vie dans des contrées autrefois agréables. On s’esbaudit des records de températures et des pluies diluviennes et meurtrières, des tempêtes qui font de belles images au service des systèmes de communication des dominants.
Les interdictions pleuvent comme si elles pouvaient de quelque façon que ce soit contribuer au bonheur de la non-mort des populassières.
On n’attrape pas de virus et on n’est pas contagieux quand la pêche à la ligne est interdite (France).
On soigne mieux les personnes quand on ferme des hôpitaux et qu’on rend le système de santé uniquement rentable. N’est-ce pas là le but ultime de l’hôpital que de faire de l’argent?
Le président français, sous régence de sa mère de substitution, a toujours 15 ans, mais il est heureux d’avoir engrangé quelques millions chez un banquier. Quel talent!
La confusion totale des générations, voulue par brigitte trogneux, l’épouse de ce président, est à la manœuvre dans les esprits. Tout comme elle a violé manu macron, en dissipant ainsi ses vélléités d’inceste avec ses propres fils (du même âge que sa proie sexuelle sur laquelle elle avait autorité en tant que professeur), elle contribue à l’embrouillage des esprits en prétendant vouloir s’intéresser aux violences faites aux enfants.
Elle est là, la folie, la décadence des esprits pourris par l’argent surabondant et qui ne s’occupent que de l’apparat.

Qu’un virus, qu’une épidémie arrive, et la machine peut se mettre en marche; c’est le déclic qui permet à cette folie de s’imposer à tous avec les moyens de violence existants, police et armée. Le tout, évidemment, pour le bien des populations. Le tout, évidemment, décidé par une ou deux personnes complètement malades, mais qui ont valeur d’exemple dans le système présent, le capitalisme néo-libéral, qui s’appuie sur de solides fondations.

On avait l’habitude de blaguer, une fois adulte, en demandant “As-tu un mot signé des parents?” lorsqu’une personne faisait une demande.
Aujourd’hui, c’est la réalité “en marche”, comme le nom stupide du parti inexistant d’un incestué (manu macron) par sa régente (brigitte trogneux).

Toute activité humaine et donc sociale et donc vitale est désormais interdite, la pêche à la ligne est interdite! mais pire encore l’accès aux livres est interdit.
L’autodafé “soft” de l’incestué manu macron est en marche.

L’art est interdit car il est non représenté, non accessible. Les idiots crient que tout va bien.

Moi, je n’arrive plus à penser. Je me demande comment j’en viens à souhaiter la mort (violente pour être cathartique) des tous ces dominants… Car les fondations de dizaines de milliers de morts à venir sont en ce moment-même mises en place par ceux-là, les dominants, les puissants iniques.
C’est la santé (on ne peut PAS séparer le corps de la psychè) de millions de personnes, même et surtout de celles qui aiment se bercer d’illusions -tels les nombreux “ignorants” des années 1930- qui se dégrade et les conduit à une mort certaine.
Sans être consciemment voulue, la mort de millions de pauvres sera forcément bienvenue dans un système capitaliste, néolibéral, robotisé, technologisé.

Il faudra en passer par là plutôt que de tuer les quelques fous, ultra milliardaires (certains bientôt ‘trillionnaires’) et dominants, ignorants de tout sauf de leur jouissance, se baignant dans le foutre de leur vie de stupre.
Pourquoi faire propre quand on peut faire sale? Ou serait l’orgasme d’être, comme le sous-entend le président français manu macron, jupitérien?

La secte politique / twilight zone

dimanche, novembre 15th, 2020

Quelle idée saugrenue! m’est venue en regardant la saison première de “The vow”, un documentaire de la chaîne HBO qui traite de l’intérieur, grâce à des témoins et participants, de la secte organisée par keith raniere. La principale folie que retiennent les amateurs de superficialité, c’est évidemment le marquage des femmes par brûlure aux initiales du gourou, dans la zone pelvienne antérieure.
Mais il est question de bien autre chose que ces faits divers, il est question de manipulation de masse, certains parlent de lavage de cerveau.
Cette dernière expression est un souci majeur car elle suggère une action nettoyante. C’est tout sauf cela: ce sont des cerveaux disponibles aux manipulations, bien propres justement.
L’action perverse d’un gourou ne tient qu’au contexte qui a créé ses proies et à celui qui l’a créé, lui-même.
Une sorte de symbiose se crée ensuite entre celui ou celle vu comme un maître à vivre, un maître à penser, et tous les autres disponibles pour cette folie.

Il en va de même que dans la “4e dimension” (titre en français de twilight zone), ou le paradoxal le dispute à l’invraisemblable.

Quelle que soit la vérité, les faits permettent toujours d’y trouver un inattendu.
La peur qu’engendre la vérité est si forte, intenable, totale, que l’on préfère bien vite s’en affranchir en déployant force d’énergie pour la réfuter, quitte à se mourir.
Comment penser que ses semblables puissent être voraces au point d’être stupides? Mieux vaut donc fantasmer une autre réalité, plus adéquate et plus facilement compréhensible, de celle qui emmène sans lutte et sans souci vers une fin regrettable mais sans saveur.

Dénerver, ce n’est pas supprimer les émotions comme on peut le faire par des moyens plus subtils et définitifs, c’est couper les liens de la sensation d’avec l’émotion. Cela empêche toute réaction.

A la lumière “del covida, hombre!” on voit comment les bergers, paniqués mais qui n’en montrent rien, sacrifient leur troupeau pour les erreurs qu’ils ont faites eux-mêmes.
On ne trouvera évidemment aucun membre du troupeau pour exprimer ce qu’il en pense – disons, très peu; pourtant c’est là le génie de La ferme des animaux d’Orwell de montrer que ces animaux, ce sont nous, les humains; qu’il soit question de religion (le lien dans la crédulité) ou de politique (tentative dévoyée d’organiser la cité) les animaux conservent une sorte d’inertie propre dont la peur fondamentale est le moteur.

“On en a eu assez de soigner le troupeau, il prospérait plus vite que ces petites maladies, et puis, nous bergers étions en bonne santé. On avait bien assez de viande et de laine et les pâtures ne manquaient pas (… encore).”
Alors quand est venue la grippe honnie et que les bergers ont vu les troupeaux fondrent, ils ont poussé les faibles vers la falaise, croyant se débarrasser de la peste. C’est tout le contraire qui se produisit.
Les MC (les moutons costauds) devinrent les maîtres de cérémonies. Ils avaient développé une grippe puissante qui ne les atteignait pas, au contraire de leurs infortunés et faibles camarades de troupeau. Les bergers étaient fiers de ces bêtes costaudes, “en voilà qui nous ressemblent” se disaient-ils.
Cette grippe qui n’atteignait pas les MC s’arrangea pour passer chez les bergers pour y faire un massacre.
“Plus de barrière! plus de bergers! nous sommes libres!” s’écriaient les moutons costauds.
Ils prospéraient et vivaient donc libres, sans se soucier des pâtures… qui vinrent à manquer sous la pression cannibale de leurs mandibules.

Restes de la paix

dimanche, novembre 8th, 2020

L’incestualité est une dictature. Comme toute dictature, comme tout autoritarisme, il se trompe d’objet et les “autorités” s’inversent et se mêlent dans un paradoxe (au sens de Racamier) inextricable. Elles sont partout et pourtant jamais là où il faudrait, alors qu’elles ne sont justement nécessaires que par leur absence; en des lieux et des espaces (multiples par nature) à la fois distincts et confondus.
Le renversement, souhaitable, est compromis par la perversion narcissique. Bien peu entrevoient ces forces majeures.
La peur véritable, en quelque sorte inaliénable, bien peu la connaissent, et c’est heureux. Que ceux-là dirigent tous les autres, c’est là que réside l’imposture magnifiquement tordue, imposée et pervertie, de l’humanité.

Tirage d’artiste. Impression encres pigmentaires (Ultra Chrome Epson) sur papier pur coton Lana (et Arches) contrecollé sur dibond, crochet, écarteurs.
53 x 37 cm. Certificat d’authenticité. Exemplaire 1 sur 3, définitif (aucun autre tirage). 300 € (port et emballage inclus).
Titre: Restes de la paix.

Never mind the bollocks

vendredi, novembre 6th, 2020

Fuck away bitch.

Tirage d’artiste. Impression encres pigmentaires (Ultra Chrome Epson) sur papier pur coton Lana contrecollé sur dibond, crochet, écarteurs.
53 x 37 cm. Certificat d’authenticité. Exemplaire 1 sur 3, définitif (aucun autre tirage). 300 € (port et emballage inclus).
Titre: NMTB_fuck_away_bitch.

Liberté d’expression, chérie!

jeudi, novembre 5th, 2020

Ou de la misarchie réelle.

Face à l’absence totale de raison, d’honnêteté morale sinon de scrupules, une seule solution: la déraison.
Face à un “conseil” autocratique et anticonstitutionnel, une seule solution: la sécession.
La méthode: l’insurrection.
Le moyen: l’art, la création.

D’après une idée faussement originale d’Alain Acquebart, produit par Chimou Bénichou (apport de cachets et du cachet, on est en France) et Marie-Jo Gropierre (qui roule…etc), avec l’ascendant des suppôts religieux de toutes obédiences y compris putardes, une chanson punk et misarchique qui crache son venin…
Encore plus loin.

Désobéir c’est la santé!
… face aux crétins qui veulent nous éduquer.

Catharsis abréactionnelle fantasmatique: “égorger manu“. Ça fait du bien.

Crédits d’augmentation des cachets : guitares, chant, production, post-production, écriture, fausse basse, prise de son et de vue, montage, effets, mixage, création, interprétation, publication et tout le saint frusquin: FHP Lornet. 2020 under diktat.

MP3 (4 mb)

MP4 (48 mb)

La couleur ne fait pas l’homme

dimanche, novembre 1st, 2020

 

Les fumer définitivement, eux et leur système.

vendredi, octobre 30th, 2020

http://www.regards.fr/idees-culture/article/tribune-le-confinement-constitue-un-remede-pire-que-le-mal-pour-la-societe

Et ils sont encore bien gentils de croire à la pseudo démocratie.
Il faut neutraliser de façon définitive les dominants et le système de domination.

Le néo nazi manu macron

vendredi, octobre 30th, 2020

manu macron a écrit une merde intitulée “révolution”…
Son action actuelle se résume à la privation de liberté de la population, elle ne tardera pas à devenir une action criminelle, comme le lui a appris brigitte trogneux en l’abusant de façon criminelle dès ses 15 ans.

« Quiconque fait de la politique, tient des discours ou des réunions de provocation, forme des clans, se rassemble avec d’autres dans le but d’inciter à la révolte, se livre à une nauséabonde propagande d’opposition ou autre sera pendu en vertu du droit révolutionnaire ; quiconque se sera livré à des voies de fait sur la personne d’un garde, aura refusé d’obéir ou se sera révolté sous quelque forme que ce soit, sera considéré comme mutin et fusillé sur-le-champ ou pendu. »

— Extrait du règlement régissant la discipline et la répression des détenus de Dachau, rédigé par Theodor Eicke10.

manu macron est un ersatz de nazillon, un fasciste, et tout le monde, dans la fransse des guignols et des pleutres, acquiesce.

… Il faut les fumer.

La dictature mondiale de l’autoritarisme – 2020 AD

jeudi, octobre 22nd, 2020

Pour faire plaisir à certains et les sortir doucement de leur déni, on pourrait parler de dictature sanitaire, en se basant sur le prétexte utilisé pour la mettre en place: un virus peu mortel mais assez contagieux.
Le pouvoir politique des (pseudo) démocraties occidentales des pays riches aurait dû être une façon de gérer la cité, les pays, par l’entremise de l’état: offrir aux populations la sûreté des services publics pour lesquels chacun à sa mesure contribue via les impôts et taxes; les hôpitaux, les assurances pécuniaires contre les aléas de la vie comme le chômage, les services de l’énergie utilisée avec parcimonie et conscience, le cadre de vie respectant la biosphère de l’humanité, des moyens de communications et de rencontre, etc.
L’hubris des dominants, couplé avec les avancées terribles de la science (le nucléaire) et l’élaboration d’un système de domination (le capitalisme) des masses par quelques nantis ont détruit totalement les visées de la cité humaine.
Les ressources sont pillées, polluées à les rendre mortelles et toxiques et donc inutilisables, les écosystèmes sont niés et exploités jusqu’à leur fin totale.
Sans respect de la vie partagée par tous sur une planète finie et irremplaçable, les catastrophes que l’on crée soi-même sont là.

2020 est la troisième année de sécheresse en France, les températures sont toutes largement plus chaudes que celles d’un climat tempéré. Le continent européen glisse doucement vers un climat tropical voire désertique.
Lorsqu’une moitié d’année sans pluie se termine, c’est par des pluies continues et diluviennes, suivies de tempêtes aux vents violents. Il ne neige quasiment plus en hiver ni ne pleut et si la neige devait revenir ce serait pour tomber en abondance et être nuisible, du moins pour les humains et le vivant qui leur est nécessaire.

L’hubris des dominants a trouvé mieux que quelques crimes sanglants pour détruire les dominés. Fini les clavaudes du terrorisme, mais on peut toujours saupoudrer pour faire remonter le niveau de peur et la bêtise des masses.
Non, c’est la peur de la mort suite à maladie que les dominants instaurent aujourd’hui comme axe de leurs dictatures.
La liberté des populations est restreinte pour être anéantie avec jouissance.
Un virus du rhume, de la grippe, même s’il est mortel pour les médicalement faibles comme ceux ayant déjà de graves maladies et les vieux, fait partie de la vie.
De la même façon que la mort, un virus microscopique ne s’éradique pas; ni avec un confinement idiot et non ciblé, ni avec des couvre-feux, ni avec des amendes.
Ces (pseudo) solutions sont les outils de la dictature et de la domination des hiérarchiquement puissants pour écraser et manipuler les masses.

Très peu de voix s’élèvent contre la marche forcée de l’humanité, ou plutôt des pays riches, vers une fin totale et inéluctable sous la férule des inconscients auxquels ils ont donné les pleins pouvoirs.

Combat photo in UK

mardi, octobre 20th, 2020

That’s a damn great work Laura Dodsworth did. Giving an advice check the doc movie about it.
https://www.lauradodsworth.com/prints

Here with Laura and her work, we are SO far from froggies’ shit. Damn, I wish one day before dying I’ll encounter people like those.
In the meantime i’ll keep on picturing and printing my own work ignoring assholes.

Où il y a de la gêne, il n’y a pas de plaisir

mardi, octobre 20th, 2020

Suite au meurtre d’un professeur, brigitte trogneux la pédocriminelle jamais inquiétée de la bourgeoisie crasse se fend d’une lettre dont on n’a pas la teneur sans payer les merdias qui la diffusent (ben tiens!).
On supposera donc que le propos est assez tendancieux pour rester caché aux pauvres… par exemple un mode d’emploi pour pécho sexuellement un enfant de 15 ans lorsqu’on est prof et qu’on a 39 ans… sans jamais être inquiété par la justice (et le parquet) alors que la loi est fort explicite à ce sujet.

-https://www.leparisien.fr/politique/attentat-de-conflans-etre-prof-la-lettre-hommage-de-brigitte-macron-a-samuel-paty-20-10-2020-8404156.php

Be aware

dimanche, octobre 18th, 2020

Fascists Are Using COVID-19 to Advance Their Agenda. It’s Up to Us to Stop Them.

Sans titre

samedi, octobre 17th, 2020

Bon, donc, ayé, on est en dictature autoritaire, il ne manquait plus qu’un pas fini qui égorge, et ben hop! c’est fait.
Est-ce que les masques protègent de la connerie? 🙂
En tout cas pas de celle de mammon enculera (c’est manu macron en anagramme, faut le répéter) et de ses acolytes jeunots. Bon, y’a eu griveaux qui se masturbe en vidéo pour séduire une étudiante qui visiblement l’excite au plus haut point, alors qu’il se fait le chantre de la famille tradi catho… bien le bonjour à madame, faut du courage (ou pas mal de fric). Y’a aussi darmanin le chien, dont la wiki va jusqu’à chercher son grand-père algérien pour lui faire reluire le blason… un bon colon ce darmanin. On dirait le second prix local de piano attribué à macron manu pour lui donner une consistance… face aux gens, illétrés pour la plupart, qui ne sont rien (comparé à sa grandeur de victime de femme prof -soit-disant mûre- mais surtout pédocriminelle, brigitte trogneux-auzières-macron [la liste n’est peut-être pas finie!])

Faut les fumer.

https://www.franceculture.fr/emissions/affaire-en-cours/affaires-en-cours-du-vendredi-16-octobre-2020

la France est un pays fasciste

jeudi, octobre 15th, 2020

La France a toujours été un pays fasciste.
D’où qu’on regarde, de de gaulle le militaire planqué au putsch réussi à pétain le militaire trouillard, la France est un pays qui aime le fascisme, le contrôle et l’ordre, telles les maximes du régime national socialiste.
Aujourd’hui, le fascisme s’immisce dans les foyers où, à cause d’un virus du rhume, les fêtes sont interdites.
Les milices policières et probablement bientôt l’armée sont déployées dans les rues pour contrôler, telle l’armée allemande pendant l’occupation, les laisser-passer des citoyens français qui vivent désormais sous couvre-feu dans les grandes métropoles.
Pour une grippe pas plus mortelle qu’une autre.
Contre un virus du rhume, qui est l’essence même de la vie qu’il faut partager avec tout le vivant, les dominants n’en peuvent plus de folie. Pas surprenant venant de psychopathes notoires.
Au lieu de penser (le peuvent-ils ces crétins?) à d’autres jouissances que l’argent et la domination dont les conséquences sont un changement climatique terrible engendrant des maladies nouvelles et un abandon total de ce qui fait l’humanité et la société (hôpitaux, services publics en général), ils font peser sur les populations mondiales toutes l’odeur de leurs propres merdes.

Il faut fumer ces gens-là. Ils ne se laissent aucune autre alternative.

Bescond et trogneux, le compromis mortel

jeudi, septembre 24th, 2020

Récemment, Andréa Bescond, victime de viol dans sa jeunesse, a participé à un entretien avec brigitte trogneux la pédocriminelle dans le magazine “elle”.
Ces deux femmes s’engagent “POUR les enfants maltraités”, comme le dit le titre. Rien que le titre montre déjà l’ambigüité des propos, à savoir qu’il aurait été fort à propos, justement, de dire “contre la maltraitance des enfants” plutôt que “POUR les enfants maltraités”, qui signifie que l’on aime bien ces enfants que l’on maltraite, n’est-ce pas?
Mais il est vrai que ces femmes et ce magazine de caniveau ne sont pas très portés sur le langage ni sur la bienveillance en général.

Alors que Muriel Salmona et Bescond se sont déjà accointées avec la pédocriminelle brigitte trogneux par le passé ( “juin 2018: Rendez-vous avec Andréa Bescond, comédienne, Mie Kohiyama, journaliste et Muriel Salmona, psychiatre” dans l’agenda de la coupable sur le site de l’élysée!) je note cependant que Salmona n’a pas osé participer à cette pantomime dégueulasse de pleurniche pour femelles en manque de sensations du magazine “elle”.

Ces compromis, qui se révèlent compromission, ne peuvent que servir le déni de la société et l’acceptation de la violence faites aux plus faibles, car il est de notoriété publique que brigitte trogneux, en position d’autorité, a abusé de son élève manu macron alors qu’il avait 15 ans et elle 39.

Quelle puissance peut avoir ce combat s’il est pipé dès le départ?
Que viendrait même faire la “cause” (des enfants) dans cette débauche de fausseté?

Non, tout n’est pas bon pour servir la cause des plus faibles, surtout de pactiser avec ceux qui, JUSTEMENT, ont abusé de ces enfants et qui veulent se refaire une virginité en prétendant les défendre.
Que brigitte trogneux dise la vérité, qu’elle a, elle aussi, été abusée et qu’elle a abréagi avec son élève mineur manu macron, et on en rediscutera.
Qu’elle accepte, cette salaude, de s’ostraciser pour montrer l’exemple à l’humanité, et on en rediscutera.
Ce serait là une femme d’honneur, pleinement consciente de ce qui se trame dans l’humanité, bien que victime elle-même.
Hélas, ce n’est toujours qu’une femme du déni bourgeois, car, oui, l’argent permet de se passer d’une partie de son humanité.

Moi qui ai été victime de maltraitance depuis que je suis venu au monde jusqu’à ma majorité, ce n’est pas une pseudo volonté de changer la loi, en passant par une criminelle dont on suppose qu’elle a une influence sur quoi que ce soit (c’est terrible, il faut en passer par une pédocriminelle femme pour penser qu’elle a encore une influence sur sa victime devenu époux et président de la république! se rend-on bien compte de ce que cela signifie? … ) qui me fera changer de point de vue.
S’il y a une loi d’imprescriptibilité de ces crimes, il faut qu’elle soit entièrement rétroactive.
Je ferai mon affaire de mon histoire et poursuivrai ma famille comme il se doit. Dans l’état actuel du droit, je ne peux que me masturber en attendant que ça passe; et bien qu’instruit plus que la moyenne, je suis réduit à n’être que rien pour la société, plutôt à sa charge qu’à la servir.

Car moi, oui, moi, je n’ai pas pu faire carrière comme Salmona ou Bescond ou Springora (que par ailleurs je ne n’accable pas, je connais trop les conséquences des traumas) ou toutes ces personnes qui ont subi un viol et qui se prétendent porte-parole d’une cause en faisant gros sous et grand bruit.
Cela me déplaît.
Il y a une gradation dans les traumas psychiques, comme dans les traumas physiques.
Toutes ces femmes, qui par ailleurs ont bien raison de faire avancer la cause des victimes de maltraitance, ont pu faire carrière et vivre de leurs savoirs, connaissances ou métiers. Pas moi.

Les #metoo millionnaires de l’industrie du cinoche, ça va bien. Non qu’elles n’aient pas raison de se plaindre de violences sexuelles, mais celles-ci ont été finalement peu handicapantes d’un point de vue extérieur; et l’on sait bien que lorsqu’il y a de l’argent, la dénonciation est plus aisée.
Toutes ces actrices sont bien vivantes et jouissent de la vie dans le luxe.
Non que leur combat ne soit pas juste et justifié, mais la colère s’empare de moi quand je vois Bescond jouer à touche-pipi avec la pédocriminelle trogneux POUR la cause des enfants maltraités – comme si c’était un FAIT inéluctable et qu’il faille s’en préoccuper plutôt que de s’en tenir à son macramé.

Cela cause une confusion totale, cela remet à la place d’honneur le déni de toute la population française concernant la sexualité et les comportements déviants des adultes avec les enfants.

Bescond, sous prétexte de servir une cause, se fourvoie et participe au déni collectif.
Alors oui, je pense qu’elle n’a pas compris son trauma et que l’argent et une sorte de bonheur de notoriété parisienne ont eu raison de ce qui faisait l’humanité chez cette personne. J’espère me tromper.

Serviette hygiénique de la domination

mardi, septembre 22nd, 2020

 

 

Pourquoi seuls les fascistes semblent se préoccuper de la pédocriminalité de brigitte trogneux?

lundi, septembre 21st, 2020

Il est certain qu’à part mes articles, tous les autres que l’ont trouve sur le web en clair à propos de la pédocriminalité de brigitte trogneux épouse de manu macron, sont le fait de fascistes, de royalistes et d’individus d’extrême-droite. Les pseudo-écolo-gauchistes sont absents de la dispute ou l’expédient sous couvert de “haine” (le déni dans sa plus grande splendeur), le mot magique pour stopper toute discussion. C’est quand même pratique, ces facilités de pleutres, non? on dirait la loi gayssot… une loi inique qui réduit la capacité à penser au bon vouloir de dominants auto-décrétés.
Quand un professionnel dûment diplômé en fait état, le discrédit vient non de son analyse, mais du fait que ce sont les fascistes qui reprennent les premiers ces analyses, sans savoir pourquoi au fond, évidemment.

Il y a plusieurs raisons à cela.

D’une part, le pouvoir bourgeois en place favorise en coulisse la reprise d’arguments (bien que sensés) en premier lieu par des fascistes. C’est la petite ruse des dominants et de la bourgeoisie mise au pouvoir avec la révolution de 1789 qui s’exerce ainsi. Sans marine le pen et un troupeau de populassière bien dressé, manu macro n’aurait jamais été élu. N’oublions pas dans cette histoire les médias à la solde des milliardaires, ils représentent 90% de la presse française et manipulent ou au moins dirigent les opinions du susdit troupeau avec une facilité déconcertante.
Le complot des dominants de la petite bourgeoisie fortunée est assez facile à voir, quand on le veut bien. Car de complot, il ne peut y avoir sans volonté de domination.
Si cela fonctionne, c’est parce que la plupart du troupeau, contrairement à la bourgeoisie, est occupé à gagner sa pitance et n’a pas le loisir de s’informer; quand il l’a, il est déjà soumis et préfère rester dans son ignorance – merde, quoi! ya du sport à la tévé, c’est sacré.

C’est donc avec la confusion instaurée chez les faibles d’esprits que les dominants parviennent à conserver leur pouvoir et leurs places: faire en sorte que les fascistes (l’extrême-droite de la mort) et les humanistes (l’extrême-gauche de la vie) soient confondus, non par les solutions qu’ils proposent (diamétralement opposées), mais par la similitude de leurs constats, en général assez réalistes.

Il y a également une raison culturelle, de mœurs (coucou Mme Lespinne! une aparté pour te dire que t’es une vieille conne, probablement morte aujourd’hui, mais que je n’ai pas oublié ton refus de corriger un devoir au collège pour lequel j’avais passé une après-midi à travailler sur la bête du Gévaudan, ainsi que pour te dire que le mot “mœurs”, j’en comprenais le sens déjà à l’époque, oui, et qu’il était bien de moi dans un autre devoir. Pauvre merde #je règle mes comptes 🙂 ) qui tend à faire croire qu’une femme, forcément mère, est, de toute obligation, bonne.
La réalité est toute autre: les femmes, autant que les hommes, peuvent être cruelles, despotiques et inconscientes. Il n’y a aucune différenciation cérébrale entre femmes et hommes, autre que culturelle et donc acquise. Oui, on peut ajouter une différence hormonale et génétique (1 seul chromosome, wow!).
La femme salaude, telle que la mère de Jurgen Barscht parmi tant d’autres, est commune. Se demander et chercher à savoir pourquoi marc dutroux a eu la mère qu’il a eu ( https://www.rtl.be/info/belgique/societe/les-revelations-de-jeannine-la-mere-de-marc-dutroux-pour-moi-il-est-enterre-a-la-prison-de-nivelles-il-est-raye-de-ma-memoire–728522.aspx ) et qui protège facilement la femme de dutroux, comme elle met uniquement en cause, non ce qu’elle a donné ou pas à son fils, mais ce qui lui a manqué du fait de l’absence du père…
On peut facilement comparer brigitte trogneux avec Agrippine, mère de Néron (j’ai une déférence mal placée pour l’antiquité, d’où les majuscules 😉 … putes et salauds de l’arrière-temps! )

De même, les fascistes font feux de tout bois, et tournent chaque phénomène dans le sens de leur cause. Attaquer brigitte trogneux pour sa pédocriminalité, on le remarque facilement, ne revient pas à s’étonner de sa non condamnation pénale; le fasciste n’ira même jamais jusqu’à se demander quelle sont les conséquences psychiques pour la victime (ces conséquences sont depuis longtemps avérées par la psychanalyse et confirmées par les neurosciences qui viennent leur donner une réalité physiologique visible aux IRM fonctionnels, par exemple).
C’est le simple fait qu’on puisse attaquer par cet angle qui suffit au fasciste, peu importe l’importance de l’acte. Le fasciste est à peu près aussi bête que son détracteur anti-fasciste 🙂

Le fasciste ou le nazi a été battu à toutes forces pendant son enfance afin de réduire à néant sa créativité et sa liberté. C’est ce qui a conduit la majorité des Allemands à suivre un chef tel qu’hitler, lui-même roué de coups, car ils étaient tous dressés comme des bêtes selon les préceptes de la pédagogie vénéneuse (voir C’est pour ton bien, Alice Miller).

Au final, il s’avère que les fascistes et la plupart de ceux qui les combattent, hélas sans conscience, se rendent coupables de cacher la vérité. C’est une évidence revendiquée pour les fascistes, un peu moins tout de même pour les autres. Cependant, les anti-fascistes ne pensent en général pas par eux-mêmes, mais en réaction à une autre pensée (aussi inexistante soit-elle en tant que “pensée” bien sûr) et s’épargnent ainsi tout travail “philosophique” et tout libre arbitre.

Pourquoi donc alors les fascistes et brigitte trogneux sont si intéressés par les violences pédocriminelles qu’ils semblent ne pas supporter?
De la même façon que moi-même, ils ont également subit des violences pendant leur enfance, ce qui rend insoutenable de voir qu’elles existent, surtout chez les autres.
Cependant il y a une différence fondamentale entre eux et moi: je n’ai ni l’envie ni l’intention d’exercer à mon tour cette violence pour me débarrasser de celle que j’ai vécue.
brigitte trogneux a passé cette violence en manipulant et en violant le jeune manu macron, camouflant ce crime par le marriage et la prescription inique; les fascistes passent cette violence en la projetant sur ceux qu’ils disent différents quels qu’en soient les motifs.
Il est plus aisé de faire subir ce qu’on a subit et qu’on ne veut pas voir ni entendre, dont on ne veut pas prendre conscience afin de préserver les parents maltraitants en suivant le 4e commandement, que de savoir quels sont les coupables terribles qui ont eux-mêmes fait subir la violence de la maltraitance à leurs enfants pour se décharger de celle qu’ils ont vécue.
De la même façon, mais à l’inverse des fascistes, les antifas qui eux aussi ont subit des violences qu’ils ne peuvent dénoncer en raison du 4e commandement et de l’intouchabilité des parents, sont prompts à dénoncer le manque de respect pour des vieux et des vieilles comme trogneux, étant donné que ces critiques viennent de ceux qu’ils combattent.
Bien sûr ils se trompent de cible.

C’est d’ailleurs le défaut de toute l’humanité: les soldats qui font la guerre pour des nantis dominants ne se retournent que très rarement contre eux, figures de parentalité de substitution.

 

 

 

En résumé:

– il faut que ce soient les méchants fascistes qui reprennent un argument pour le discréditer de façon définitive et qu’il n’occassionne pas matière à réflexion. Les fascistes sont utiles à la pseudo-démocratie occidentale, c’est un tremplin facile.
– protéger à tout prix les femelles de toute causalité (êtres inférieures, elles en seraient bien incapables, n’est-ce pas? 🙂 ). Le fasciste aime protéger sa mère (par extension sa famille) au mépris de tous les autres qu’il xénophobe un max, jusqu’à l’extérmination physique.
– attaquer d’un point de vue moral mais sans fondement une personne pour arriver à la disqualifier simplement, elle et par extension un système -système qui permet par ailleurs aux fascistes d’exister (les électeurs et les écoutants du discours fasciste ne sont pas regardants à la véracité des propos, ils ne lisent ni ne s’instruisent, et encore moins pensent).

Les salissures que provoquent les fascistes en s’emparant de certains sujets servent aux antifas ainsi qu’aux dominants pour éliminer ces sujets de toute réflexion.

What happen to the shining ones?

jeudi, septembre 17th, 2020

The shining ones are told not to shine: it bothers those who dont shine or don’t know they could shine.
That won’t be done.
Those who shine are the preys of the idiots mass.
The shinings need protection and they can find tools for that.
A day or another, justice has to be done against the numbers of ‘evil’ ones living out of the shining ones.

Doctor Sleep.

La norme de la violence.

mardi, septembre 15th, 2020

“On ne peut pas parler de violences policières” a dit manu macron, victime présidentielle de l’imposteur brigitte trogneux, pédocriminelle et rombière bourgeoise de son état.
Il n’y a donc pas de violences, aucune, puisque ceux qui y sont autorisés par la loi des dominants servants un système qui ne profite qu’à eux, n’en sont jamais coupables.
Pourquoi donc cela est-il accepté et validé par la masse, femelle ou mâle, des individus?
La réponse est simple: ils sont tous faits sur le même moule, dépourvu tout jeunes de toute créativité et soumis entièrement au diktat d’une raison inhumaine.

Cette logique fagocytante s’empare de tous les domaines et il n’est hélas pas rare de voir que certains artistes (des imposteurs et usurpateurs également) y sont également soumis.
Il n’y a pas d’artiste, aujourd’hui, car ils ne font que remplir des caisses, se donnant bonne conscience de patamonculchiens et hébergeant en eux le plus terrible fascisme.

La simple pensée n’est plus accessible au prolétaire pas plus qu’au milliardaire et l’artiste contemporain veut les satisfaire tout deux.

Le monde est en cendres et il se voit comme une forêt luxuriante.

Au Japon, la flicaille n’est pas armée

lundi, septembre 14th, 2020

Cela évite de donner le pouvoir de torture et de meurtre à des psychopathes, comme ces condés etats-uniens.

https://www.bestgore.com/police-brutality/man-mental-health-problem-brutalize-cop-glendale-yes-he-was-white/

Moutons sanglés

lundi, septembre 14th, 2020

Ils ont le museau bleu.
Ils ont la force de la bêtise.
Ils sont la masse informe.
Facilement manipulables.
Ils sont gauches et violents.
Ils sont adultes, même petits.
Ils ne pensent pas.
Ils ne parlent pas.
La discussion, la dispute, on n’en parle même pas.
Ils sont la majorité écrasante.
Ce sont des bêtes.

Le culterrisme

dimanche, septembre 13th, 2020

La populassière est heureuse, elle le croit; elle obéit.
Elle obéit instantanément. La populassière ne pense pas.
Soumise entièrement à ses émotions, agressive, sans aucun humour ou sens comique, sans recul sur sa condition.
Le troupeau de populassière emmène malgré eux les conscients dans un mouvement de foule à la fois psychique et forcément physique.
C’est très embêtant.
La populassière n’écrit pas, ne lit que rarement, et encore une fois délègue sa pensée à d’autres qui tirent leurs gras revenus de ce commerce.
La populassière est passive; elle ne joue pas d’intelligence, elle aime à croire que son intelligence est celle de la répartie chanceuse.

J’ai grandi et été “éduqué” là-dedans.

Pas de chance.

La torture des enfants

dimanche, septembre 13th, 2020

Quelques médecins (le sont-ils vraiment, au final?) proposent de “siffler la fin de la récréation” aux populations, concernant l’épidémie de grippe actuelle de 2020, c’est-à-dire de faire en sorte qu’aucun rassemblement, même privé, se fasse.
En gros, il faut démonter ce qui fait la société humaine pour n’avoir plus que des robots consommateurs, bien DOCILES aux ordres.
Peut-on parler d’infantilisation des populations sans justement se rapporter au fait que l’enfant, l’adulte humain en devenir, est un être qui doit être dressé?
C’est un problème, en effet. Parler d’infantilisation suppose que l’enfant ne ressent rien, alors que c’est tout le contraire. Que l’enfant ne sache pas ce qui lui arrive quand des émotions se font jour en lui, c’est vrai. Mais qu’il faille le dresser, souvent au prix d’une torture, là… seuls les dominants exploiteurs pensent que c’est une méthode louable et agissent en fonction.

La société de la mort par la chaleur climatique et pyrolytique se dessine: les populations qui arrivent, les enfants d’aujourd’hui, sont matés par la répression policière et la domination des idiots en charge de gouverner. Obligation de porter un bâillon masquant le visage, inutile face à un virus lorsque celui-ci est déjà installé de longue date sur toute la planète, vérification policière armée de cette obligation dans les établissements scolaires ou commerciaux, obligation de confinement inutile également (la comparaison avec certains pays non confineurs est éloquente), désocialisation à l’échelle mondiale, appauvrissement généralisé (sauf pour les ultra riches)…

Ce n’en est qu’une petite, mais elle a toutes les caractéristiques possibles de la connerie humaine, cette apocalypse.

Le masque, signe distinctif apposé à la populasse façon nazis.

samedi, septembre 12th, 2020

Vive “la-démocratie”.

Pro païdon

jeudi, septembre 10th, 2020

La seule façon qu’on la plupart des gens que je connais de s’épargner la violence de leur vérité, c’est d’avoir des enfants qui prennent pour eux.
Les conséquences sont terribles, mortelles, mais ils n’ont ainsi “pas de problèmes”.

La maltraitance et le fascisme sous couvert pseudo médical

mercredi, septembre 9th, 2020

Confinés puis bâillonnés

mercredi, septembre 2nd, 2020

Les névrosés de vie, comme je les appelle, se soumettent facilement -d’apparence- à toute sorte de contraintes.
Les névrosés de vie sont ceux qui, ayant pourtant subi les traumas habituels, s’en sortent en s’auto-persuadant de diverses façons que la normalité non seulement existe, mais qu’ils en font partie.
Ils n’ont pas accès à la vérité car ils sont dépourvus de la leur propre.
Ceux-là, donc, ont trouvé qu’il y avait “un petit peu d’abus” dans le confinement généralisé et militarisé des populations. Mais, au final, comme disaient papa et maman “c’est pour ton bien que je te frappe, c’est ainsi que l’on éduque de la bonne façon”, ils ont trouvé que leurs exploiteurs et dominateurs avaient eu bien raison, pour leur bien, de décider qu’il fallait éliminer toute liberté, même sans raison valable (rappelons que rien de tangible n’étayait un confinement général des populations, seules quelques vagues suppositions non étayées et encore moins vérifiées).
Ben voyons.
Aujourd’hui, et avec un manque cruel de symbolisme, on musèle avec entrain ces névrosés de vie, on les bâillonne physiquement.

Les ressorts de toute domination sont simples: l’ignorance, la peur et la culpabilité.
Voilà dans quoi les névrosés de vie sont englués depuis qu’ils vivent, savamment éduqués à répondre à ces stimuli dès leur plus tendres babils, voire même un peu avant…

Et tout va bien! semblerait-il. Si l’on regarde avec tant d’admiration et de bienveillance une femme de président pédocriminelle puisqu’elle a su échapper à la justice, pourquoi ne pas faire de même avec les pires crasses de l’humanité?
Pourquoi donc les victimes ne s’engagent-elles pas elles aussi dans ces sympathiques névroses de vie? Cela leur éviterait bien des souffrances de rester aveugles à la réalité, de nier pour toujours la vérité!
Porter son mouchoir morveux directement devant les orifices excrétants, c’est pratique!
Et puis on voit moins vos sales gueules, quand même, et franchement, pour tout ce qui concerne le capitalisme néo-libéral, c’est pratique, la déshumanisation.

Un président protecteur d’une pédocriminelle

samedi, août 29th, 2020

D’après la CONVENTION INTERNATIONALE DES DROITS DE L’ENFANT

“Article premier

Au sens de la présente Convention, un enfant s’entend de tout être humain âgé de moins de dix-huit ans, sauf si la majorité est atteinte plus tôt en vertu de la législation qui lui est applicable.”

brigitte trogneux épouse macron est donc une pédocriminelle non poursuivie pour ses crimes, que l’on peut qualifier, puisqu’elle est épouse d’un chef d’état, de crimes contre l’humanité, montrant l’exemple le plus vil de l’attitude à avoir face à des enfants.

While trump grab females by the cunt and lick balls to nra…

jeudi, août 27th, 2020

https://www.bestgore.com/murder/video-kyle-rittenhouse-shoot-protester-kenosha-wisconsin/

What a beautiful world…  ?

La pédocriminalité ordinaire à la présidence de la république

mercredi, août 26th, 2020

L’épouse du chef de l’état français, brigitte trogneux, est une pédocriminelle.
Son attirance amoureuse et sexuelle pour le jeune emmanuel macron alors qu’il n’avait que 15 ans et elle 39 et qu’elle était sa professeuse de français font de cette femme une pédocriminelle qui aurait dû être jugée afin de payer sa dette envers la société, selon le droit pénal français de l’époque, et accessoirement rendre sa dignité au jeune manu.
Comment croire que tous les efforts des universitaires et des scientifiques que l’on retrouve dans l’article ci-dessous puissent être balayés par le déni qui maintient chaque citoyen français dans l’acceptation de tels crimes?
Que c’est-il passé dans la vie de brigitte trogneux lorsqu’elle avait 15 ans? Un viol incestueux dans cette famille bourgeoise? Une séduction perverse par une personne de 40 ans?
On ne jette pas son dévolu sexuel et sentimental sur un élève de 15 ans lorsqu’on a 39 ans, qu’on est professeur et qu’on a déjà trois enfants adolescents.

Comment ceux qui constituent la société, qui approuvent en n’en disant mot, vont se comporter face à des enfants qu’il faut protéger pour l’avenir de l’humanité?
Est-il étonnant que la flicaille rigole en recevant les plaintes pour viol ou harcèlement?
N’est-on pas assez proche du souhait de mariage entre violeur et violé, comme l’exemplaire brigitte trogneux et son poulichon de manu, finalement?

Puisque ça se passe comme ça chez les riches et les puissants, ceux qui dominent, pourquoi donc s’embêter à vouloir faire mieux?

Pourquoi interdire les punitions corporelles et les autres violences éducatives au sein de la famille est une priorité humaine et de santé publique ?

 

 

Texte lu au KMETH (quartier métisseur) sur le thème du confinement

dimanche, août 23rd, 2020

22 août 2020, à l’occasion de l’exposition “Entre parenthèses” du Quartier Métisseur, Lamure-sur-Azergues.
Texte écrit et dit par FHP Lornet.

La chambre placard

samedi, août 15th, 2020

La chambre placard est un abus sexuel et incestuel de la part de mes parents avec la complicité de tous ceux qui savaient quelles étaient mes conditions de vie.
Cet abus a duré 16 ans, ce qui explique la gravité des symptômes acquis.
brigitte trogneux, épouse macron, est une pédocriminelle qu’il faut pénalement sanctionner et à défaut, en raison de la prescription, éliminer du paysage social français pour la santé psychique et physique de l’humanité.
De la pseudo élite, la raison et la population doivent faire un exemple et ne rien transiger.

Foot fucking avec brigitte

vendredi, août 14th, 2020

 

Le comité des connards

mercredi, août 5th, 2020

En France, on a une tête mondiale en infectiologie et en microbiologie, Raoult.
Il trouve le moyen, en suivant l’exemple d’autres, de réduire une infection virale de façon (la plus) efficace (à ce jour) et peu onéreuse.

C’est oublier que l’on est à l’ère du capitalisme néo-libéral et de ses servants, putards, jounaleux et autres milliardaires et millionnaires ayant tous en commun un pathologique dysfonctionnement psychique grave et sévère.

Un traitement peu onéreux, même s’il est imparfait, ne peut convenir à leurs affaires. Le monde peut crever. Plus d’argent! tout le temps. C’est là leur devise.

Ces crevards inventent, en France, un Comité des Connards (oops un conseil scientifique), fait du prince et illégal, constitué à 90% de personnes ayant des conflits d’intérêts avec l’industrie capitaliste néo-libérale de la pharmacie chimique ( https://fr.wikipedia.org/wiki/Conseil_scientifique_Covid-19 ).
Ce comité des connards vient en plus de la haute autorité de la santé, de santé publique France, et du haut conseil de la santé publique (y’en a sûrement d’autres même). Fait du prince, caprice du bébé macron à sa mémère pédocriminelle trogneux: “j’en veux un que c’est moi qui l’a féééé!”

Ce comité des connards, donc, annonce qu’il y aura probablement un retour des contagions…

Ce comité des connards a interdit l’utilisation d’un médicament bon marché utile à la réduction de la charge virale (et donc de la contagion) s’il est pris rapidement suite à un test, c’est-à-dire en médecine de ville.
Ce comité des connards ne s’oppose pas à l’interdiction d’un médicament connu depuis 70 ans, inoffensif dans son emploi médical, jusqu’alors disponible sans ordonnance…
Les dominants décrètent l’asservissement des populations par la peur et un peu de mort saupoudrée, ça fait “plus vrai”!

Si je pose une mine explosive sous la ligne de flottaison de la coque du Raimbow Warrior, ce bateau va-t-il couler?

Les putards français, les journaleux, ainsi que tous les magnats de la finance et de l’industrie pharmaceutique, entre autres, sont coupables de meurtre par leurs actions conjuguées contre les populations, dans le seul but de les maintenir exploitées et apeurées. Ceux qui ferment leurs gueules sont complices.

Mais la majorité des êtres humains ont appris à baisser la tête face à l’autorité, tout petits, grâce à divers systèmes religieux ou politiques issus de et nourrissants les systèmes familiaux pervers.

Bon. Il suffit de ne pas être contaminé. C’est finalement très démocratique, ça. Ça justifie un état, ça.
Brave and happy little world.

Confinement, traitement : Où en est on avec le COVID19 ?
4 août 2020 IHU Méditerranée-Infection

https://www.youtube.com/watch?v=NGwsH_QTjAM

femelle masquée

samedi, août 1st, 2020

darmachin

jeudi, juillet 30th, 2020

Le sinistre de l’intérieur est facilement menottable.
Son vocable de petite frappe post-colonialiste d’extrême-droite fasciste le met à nu: “ensauvagement”, dit-il.

Un tour sur la page wiki, dûment corrigée par les services de barbouzes payés par le contribuable citoyen, nous renseigne sur le parcours d’un tout petit très nerveux, déjà tout jeunot. Il va sans dire que le cuistre n’a jamais travaillé, mais tel un macron ou un griveaux, il est grassement rémunéré sur le fruit du travail de ses concitoyens.
Un jour, il risque de crier dans son sommeil “vive l’Algérie française”…
Tout petit bonhomme, va.

wiki fr 30/07/2020

https://fr.wikipedia.org/wiki/G%C3%A9rald_Darmanin

Famille et vie privée

Gérald Moussa Darmanin naît le 11 octobre 1982 à Valenciennes (Nord).

De religion catholique, il est le fils de Gérard Darmanin, tenancier de bar à Valenciennes, et d’Annie Ouakid, femme de ménage ou concierge à la Banque de France. Son grand-père paternel, Rocco Darmanin, est maltais catholique, issu d’une famille de lointaine origine arménienne, avec de possibles origines juives tunisiennes. Son grand-père maternel, Moussa Ouakid, né en 1907 en Algérie dans le douar d’Ouled Ghalia (ex Commune mixte d’Orléansville dans l’Ouarsenis) a été tirailleur algérien, résistant dans les Forces françaises de l’intérieur (FFI) en 1944 et harki.

Gérald Darmanin est divorcé et sans enfant.
Formation

Il effectue ses études secondaires au lycée des Francs-Bourgeois, un établissement privé catholique du 4e arrondissement de Paris. Il est diplômé de l’Institut d’études politiques de Lille (2007).

Parcours politique
Débuts

Gérald Darmanin commence à militer et prend sa carte au Rassemblement pour la République (RPR) à 16 ans. Il est d’abord proche de Jacques Toubon, dont il devient l’assistant parlementaire au Parlement européen au cours de son année d’étude à l’étranger. Il intègre la direction des Jeunes du RPR. Avec la création de l’Union pour un mouvement populaire (UMP), dont il est particulièrement critique, il est, comme la plupart des anciens dirigeants des Jeunes du RPR, évincé de la direction des Jeunes populaires au profit des Jeunes libéraux en 2003.

Gérald Darmanin rejoint Christian Vanneste en 2004, après que ce dernier a été condamné en première instance (jugement cassé en 2008) pour des propos sur l’homosexualité. Pour Jean-Baptiste Forray, Darmanin suit Vanneste dans « la zone grise à la lisière de la droite et de l’extrême droite ». En 2005, il lui succède comme délégué de l’UMP dans la dixième circonscription du Nord. D’après l’universitaire Anne-Sophie Petitfils, il « procède à un travail de sélection implicite des adhérents les plus attachés à la personne du député » et, près de deux ans avant le premier tour des élections législatives de 2007, met en œuvre une stratégie qui « s’apparente à une forme de néo-clientélisme », consistant à « offrir des biens divisibles et [à] proposer des interventions personnelles à ses électeurs ». Selon la journaliste du Canard enchaîné Anne-Sophie Mercier, Darmanin adopte une position catholique traditionaliste « tendance intégriste » et une position homophobe. Par l’entremise de Guy de Chergé, il collabore en 2008 au mensuel Politique magazine, organe de presse de l’Action française royaliste, inspiré de Charles Maurras et lié au mouvement Restauration nationale.

Directeur de campagne de Christian Vanneste pour les élections législatives de 2007 et les élections municipales de 2008, lors desquelles il est élu conseiller municipal, il préside le groupe UMP et apparentés au conseil municipal de Tourcoing depuis le retrait de ce dernier. Au niveau national, il est conseiller aux affaires juridiques au sein de l’UMP auprès de Xavier Bertrand, alors secrétaire général du parti.

Il a été le chef de cabinet de David Douillet au secrétariat d’État chargé des Français de l’étranger, puis au ministère des Sports avant d’être nommé directeur de cabinet le 13 avril 2012.

Il est élu conseiller régional du Nord-Pas-de-Calais en mars 2010.

Sauvage

mercredi, juillet 29th, 2020

La femme Jacqueline Sauvage est morte, cinq ans après sa grâce par le fait du prince, le président mou d’alors, de la république (elle a bon dos, celle-là).
Les avocats n’osent révéler la cause de sa mort.
Etant donné que ce n’est pas un crime (forcément public), c’est soit un accident (rien vu dans la presse malgré la notoriété de la dame), soit une maladie (rien vu dans la presse malgré la notoriété de la dame) soit… un suicide.
C’est triste, mais voilà la vérité crue de ce qui se passe lorsqu’on défie les lois de la justice, qui avait pourtant bien noté que cette personne était dangereuse (probablement pour elle-même) et avait refusé sa mise en liberté conditionnelle, demandée suite à sa grâce partielle.
Ben voilà.
Merci pour ce moment, françois! Et merci aussi pour avoir utilisé la mort de cette femme pour ta petite communication perso, face à celle du nabot ton prédécesseur, qui se fait lui aussi pressant… Vautours en rond survolant le cadavre du petit manu…

C’est pas un truc de “tarlouzes”, hein? la politique? 🙂

Les névroses de vie

mercredi, juillet 29th, 2020

Il y a des gens chiants, pas seulement lorsqu’ils sont de méchante humeur ou en raison d’un événement particulier, mais de façon générale.
Ils sont souvent dépourvus d’humour parce que de distanciation et de symbolique. Ils sont nombreux et parsèment tous les domaines d’activité humaine.
Ce qui est fort désobligeant, c’est qu’ils s’incrustent aussi dans les domaines réservés aux personnes ayant une âme, même si eux-mêmes n’en sont pas forcément dépourvus!

Elles sont simplement totalement inconscientes d’en être pourvues, car il faut hélas les considérer comme personnes.

C’est le commun de la psychopathologie banale, la névrose de vie.
Qu’elle permette de travailler, d’être social (à défaut d’être sociable), de mener sa barque comme il est convenu de le faire, c’est un fait avéré.
Ce qui est moins connu de la névrose de vie, c’est sa vacuité. Le déni est le meilleur ressort de ce mécanisme tendant à faire de la névrose de vie un automatisme essentiel à la “bonne marche” de l’humanité.

Là où il y a froideur et frigidité d’esprit, là où la queuterie pointe, se développe la névrose de vie, tout à fait inconsciente et acclamée par les masses.
Elle est le signe de reconnaissance des non-artistes, des dévolus aux saintes merdes.

K-METH

lundi, juillet 27th, 2020

Concert des Scaners et des Cannibal Mosquitos au Quartier Métisseur 25 juillet 2020.