Archive for the ‘Art’ Category

Comment “prendre l’art” en pleine canicule?

mercredi, juin 15th, 2022

L’artiste prend l’art à la légère, cependant, il n’est jamais léger avec ses œuvres.

Buzz

jeudi, juin 2nd, 2022

Tiens, c’est le buzz du matin
Ça gueule de partout, les chiens
Incalculables petits a
Pour qui le dit ne peut être contredit
La conversation n’existe pas pour ces pauvres-là
C’est le bush sous la pluie
Le skunky qui sort du gris
Ils sont verts, ces abattis
Et pourtant déjà fort pourris
Fendieu! que je m’écris
Pendant que toi tu t’escrimes
Sur l’orthographe de mes cris, écrits
Petit! petit!
Petit a tu meurs, tu dépéris
Tu craquelles tes alibis
Colis sali, intempéri (répète bien)
A jamais l’oubli.
Fors la Vie.

Jour d’élection

dimanche, avril 24th, 2022

Deux étrons bouchent mes chiottes. Que faire?

Piss macron

jeudi, avril 7th, 2022

Le jouis de dis d’emmanuel macron (président de la république française 2017-2022) ou
Peace, Piss macron.
FHP Lornet 2022
1er état: Encre de chine sur papier japonais sur fond pur coton Lana, matière organique.

 

Tes mots dits, tes maux dits, fléau.

#piss_macron
#pissmacron

“J’emmerde les irresponsables qui ne sont plus
des citoyens, les non-vaccinés, ces gaulois réfractaires,
fainéants, cyniques et extrêmes, qui foutent le bordel
alors qu’ils n’ont qu’à traverser la rue pour trouver du
travail et se payer un costard, au lieu de toucher un pognon
de dingue.”

Connexion

vendredi, avril 1st, 2022

L’artiste est toujours connecté à lui-même.
Non qu’il se gorge d’égocentrisme fallacieux, dont pourtant certains faux artistes, des imposteurs comme il y en a pléthore, aiment à le dire (!), mais bien plutôt qu’il suive sa Voie.
En connexion avec son tao, et du même coup avec le Tao, ce qui n’est pas rien.
C’est pourquoi le véritable artiste est multiple. Il est simple de voir comment un glissement a été effectué entre le supposé unique véritable artiste connu et l’une de ses œuvres, mineure. Leonardo da Vinci.
On célèbre la Joconde alors que c’est un banal portrait créé par un artiste pour le moins pas banal du tout, lui.
Mais voilà, le mitote (le rêve noir de l’humanité) est ainsi fait qu’il fait tomber un voile opaque sur la Vérité.

L’avant

mercredi, mars 30th, 2022

Dans l’avant, j’étais en deçà
et pourtant pas
Dès maintenant je puis être bien au dessus
c’est déjà vu
alors au midi
je pose mon pénis.

Mouat’ heure

samedi, mars 26th, 2022

Au lever comme au coucher
La moiteur du lin filé
Corps tressaillés
espoir défilé
Flux rengainés
Rien qu’on ne puisse évacuer
Colère, dépit
Vide sidéré
tristes enculés
Au bas de l’échelle dépravés
Enlacés dans la cotonnée
L’amour est né.

La gagne

vendredi, mars 11th, 2022

Aujourd’hui c’est putain de ventu, comme s’il soufflait un renouveau printanier, comme s’il allait pleuvoir et lessiver les fous et les idées.
Et du coup, je ne suis pas resté bien longtemps, mais j’ai pas perdu ma journée, je suis revenu avec le programme 2022 de Mélenchon qu’on m’a généreusement offert. Zut, moi qui pestais du prix, ben je vais pouvoir le lire maintenant! prout 😛
Oh, j’ai bien senti que les nouvelles étaient allées bien vite, sur ce menu marché, mais ce n’est pas à un ex-survivant (un miraculé, oui), rescapé de la merde humaine qu’on va faire avaler, plus jamais!, de couleuvres.
Pour le calme et la sérénité, chacun va devoir s’assagir, à moins d’être artiste. 😉

Hey Joe

mardi, mars 8th, 2022
C’est l’histoire d’un mec qui bute sa femme parce qu’elle a trouvé une plus grosse bite que la sienne, pense-t-il, et donc il la flingue et croit qu’il va s’en sortir en se barrant hors des frontières.
Sauf qu’il a déjà dépassé les frontières et qu’il ne s’échappera pas de lui-même.

https://www.youtube.com/watch?v=gUPifXX0foU

L’Artiste

lundi, mars 7th, 2022

L’artiste est capable d’auto-dérision.

Par exemple, et au choix de genre dévolu, je me dis souvent:
– “J’ai un vit normal”
– “J’ai une vie normale”

Et je me marre pendant des jours en voyant les bombes tomber.

Ha, tu iras!

mardi, mars 1st, 2022

Ursula

lundi, février 28th, 2022

L’image d’art qui me vient à l’esprit quand j’entends Ursula devenir absolument folle à en oublier sa féminité (et ça ne me fait pas du bien).

Ukraine is one of us and we want them in EU, Ursula von der Leyen tells Euronews
By Meabh Mc Mahon

Source:
https://tanjaostojicshop.wordpress.com/2015/06/24/after-courbet-lorigine-du-monde-signed-poster/

 

The BIG joke

dimanche, février 13th, 2022

Sending back to the world how it appears to me.
“PUT ON A HAPPY FACE!” 🙂
(Enamel hand painted two layers on a TheMarcosOrgaz prop -thanks to him, worth the wait 😉 )

Making of:

Querade!

jeudi, janvier 6th, 2022

L’art totalitaire du capital

mercredi, décembre 8th, 2021

Le bien dans l’art

lundi, décembre 6th, 2021

Ce qu’il y a de bien dans l’art, dans la création, c’est qu’il n’y a personne pour te dire que “tu roules trop vite” ou que “tu n’as pas de passe sanitaire”.
Dans l’art, le seul gros connard qui t’emmerde, c’est toi-même.

Prétendre à la non-aliénation

lundi, juin 28th, 2021

En tant qu’artiste, la liberté est encore totale. L’esprit ne peut être aliéné que par lui-même, en général avec l’aide d’Autres, eux-mêmes contents de leur aliénation, ou du moins qui en tirent quelques bénéfices, bien sûr, sans le savoir.
Imaginerait-on un philosophe, pire! un psychanalyste se mettre à nu, se laisser aller à la colère, se métamorphoser telle la chenille, chrysalide puis papillon pour enfin mourir en beauté? Non.
Et bien l’artiste est ce qui pourrait sembler manquer à ceux-là.
Des genitalia en gros plan? qui, semblerait-il, sont l’outrage le plus “dément” de notre période, l’artiste le peut. Et peu importe la raison qui ne regarde que lui et son inconscient.
Des meurtres fantasmés? de ceux qui font qu’on emprisonne des populations entières, l’artiste le peut également.
Penser. Utiliser ce qui fait l’humain dans un chaos organisé. Voilà ce qui fait l’artiste.
La lie de l’esprit est envahissante, le pulsionnel, bien qu’indispensable, est devenu la brute réalité acceptée par le nombre. Brutal.
Les moyens de diffusion de cette excrémentielle merde sont légion, ils sont effectivement partout, aujourd’hui, même lorsqu’on regarde ce qu’on croit être des étoiles et qui ne sont que les jouets volants d’un milliardaire.
Heureusement, il y a l’art sublime, tant qu’il reste; l’artiste, tant qu’il vit.
Hélas, parmi ceux-ci se faufilent des imposteurs, que l’on dit “maîtres”, en plus.
Mais voilà, il en est ainsi de la vérité mêlée de réalité, on n’en cueille pas les fruits sans dommages, on ne les atteint pas sans effort.