Archive for juin, 2023

Mâcon motonautisme 2023

jeudi, juin 29th, 2023

32 degrés Celsius, mais un poil moins le matin pour les clichés.
Et comme d’habitude, on donne un signifiant autant qu’un signifié, on s’amuse artistiquement ( créativement ) avec les titres et les associations.
Vitesse des engins: 200 à 250 km/h (125 to 155 mph). Good luck and sport, sports.

Faut-il sauver les pigeons français?

mardi, juin 27th, 2023

A l’heure de la perversion étendue, globalisante, les normo-névrosés se font encore plus pleutres qu’ils ne le sont réellement (voyez, là, justement la perversion).
Faut-il sauver ces pigeons-là? Disons qu’il n’est pas nécessaire de les éliminer. Par contre, les pervers totalisants, là, je ne vois plus d’autre solution. Après tout, c’est bien dans ces classes-là que ce genre de chose arrive plus qu’ailleurs. C’est considéré comme de “l’histoire”, ensuite.. Quelle rigolade.

Aller, No-No le pigeon s’est pris une vitre (pourtant pas lavée de fraîche date), poursuivi qu’il était par je ne sais quelle sorte de quadrupède affamé et joueur…
On distingue que le crâne est dépourvu de plumes par le choc, cependant, pas de lésion hémorragique visible. Ne volait plus, sonné, marchait en suivant le mur, se laisse approcher sans s’enfuir, s’est laissé faire (serviette doucement par dessus lui pour qu’il ne voit plus et afin de le tenir) pour rentrer dans la boîte de secours. Coupette d’eau du puits.
On verra s’il reprend son envol, mais déjà après quelques heures, il est debout plutôt que couché, même s’il ne semble pas vouloir sortir de la boîte quand on l’ouvre.

Update, ayant laissé le couvercle entr’ouvert par le grand côté, je le retrouve sorti sur le couvercle… en essayant de le pécho doucement, il s’envole (on est devant une fenêtre à un battant grande ouverte…) et se tape la vitre… bon, il est parti à 90 degrés quoi, le glandu! 😀
Retour dans la boîte doucement… C’est un petit peu tôt mon p’tit bonhomme, le soir c’est mieux. Il faut que tu voles, sinon, tu vas te faire bouffer.

N’oublions pas 2017 ( http://www.lornet-design.net/lo-que-vale-claro/ ) avec “Choucas des chiottes”, et 2018 ( http://www.lornet-design.net/sauvetage/ ) avec “Trokon Martinet”.
C’est mon côté François d’Assises, je n’y résiste pas. Mais ça me fait chier… ô putaing que ça me fait chier 🙂 Que là, pour le coup, j’ai vraiment autre chose à faire.
Tao d’abord? Okay.

Ready to hoot, hottie my chaudasse

lundi, juin 26th, 2023

 

Le survivant.

dimanche, juin 25th, 2023

Ils appellent ces gens-là des victimes
Ils appellent ces gens-là des survivants
De ceux qui ne connaissent ni la justice ni l’injustice
De ceux qui sont au-dessus
Sobrevivir se dice en español
Comme si l’on était bel et bien au-dessus
Par dessus la mêlée des normaux, des névrosés
Par dessus l’insouciance de la vengeance
Loin dans le passé, difficilement dans le présent
Et pourtant, moi aussi, je suis un survivant
Alors quoi? qu’est-ce qu’on attend?
La mort qu’on prendra à pleines dents?
La vie qu’on suce en sirotant?
Le triste spectacle des enfants?
Le bâillon des perdants?
Rien avant, rien après
Tout maintenant.

Minimal threat?

vendredi, juin 23rd, 2023

 

Coucou la dgsi

jeudi, juin 22nd, 2023

Indestructible Jean Moulin, je suis Don Quixote de la Francesca. ^^

La purge

jeudi, juin 22nd, 2023

La purge façon staline, mais pas pour instaurer un autre délire, pour rétablir un équilibre précaire (qui risque bien de ne rien changer à “l’histoire de l’humanité”, mais bon, qui ne tente rien…etc).
Pour la France (rance) des pervers gouverneux, l’élimination physique est obligatoire. La population asservie, méprisée, avilie, rejetée, prend les armes et élimine physiquement par assassinats tout le gouvernement et les méprisantiels, actuels et potentiels.
Du sang.
Bien peu comparé au sang qui serait versé à continuer dans une telle folie, dans une contrée dirigée par des fous psychopathes confinant à la psychose (ce qui est inédit, par ailleurs).
L’heure est grave, l’élimination est obligatoire, sauf à vouloir tous accepter un suicide obligé.

La purge devient mondiale, envahit tous les continents de pervers gouverneux, ils en sont éliminés. Quelques îles y échappent.

Ensuite? Ensuite, les soulèvements prennent le pouvoir avec à leur tête les sages, maniant aussi bien la kalashnikov que les auteurs antiques.
Arrêt de style “covidisme totalitaire” (oui, hélas, mais éh!… ça marche! :O ) de tous les transports polluants par air, terre et mer, arrêt de toutes les industries non essentielles à la nourriture de la population, gratuité de cette nourriture, compensée par les services rendus les uns aux autres.

Dans un premier temps, redistribution des richesses, continuité de la monnaie, pour arriver ensuite à l’abolition de ce système monétaire illusoire et pervers.

L’unique besoin des animaux, dont l’homme, est la nourriture. On revient à cela, et on recommence tout, sans oublier bien sûr l’art et la pensée, essentiels parce que sinon, on s’emmerde vachement avant de crever (vu qu’on sait qu’on va crever, bande de glands, on est les seuls êtres vivants à le savoir, croyons-nous).

Mais d’abord on tue les gouverneux pervers et psychopathes.

Le bon?

mercredi, juin 21st, 2023

A-t-on peur du bon?
Politiquement en hexagonie, on peut le dire: les masses ont choisi un fou pervers (Racamier, voir ici : http://www.lornet-design.net/la-folie-narcissique-racamier/ ) plutôt qu’une fasciste avérée et haineuse, mais ont refusé un certain humanisme, dont elles ont peur.
Finalement, et malgré quelques rares erreurs de Gustave Le Bon dans sa “Psychologie des foules” (c’était il y a quelques temps, quand même), les masses méritent d’être torturées, envoyées comme chair à canons ou combustible, cela ne fait qu’augmenter le niveau de Mal perdureur.
Pas qu’elles aiment vraiment cela, mais il y a comme une attraction délirante, irrésistible et presque naturelle… 🙁

La ponérologie à l’heure du pervers nucléaire

lundi, juin 19th, 2023

La France vit depuis l’élection de 2017 et la réélection de 2022 du même pervers à la tête de l’Etat, une période de ponérogenèse politique ( https://fr.wiktionary.org/wiki/pon%C3%A9rologie ).
Comparativement aux autres chefs d’état plus ou moins fascistes et xénophobes, eux-mêmes assez sévèrement atteints de tares mentales comme bolsonaro au Brésil ou trump aux USA, celui que l’on appelle désormais le “méprisantiel de la raie publique” en raison de sa perversion totale, fait vivre à la population française une lente agonie psychique de décervelage ainsi qu’un meurtre de masse des esprits.
La folie envahit désormais chaque foyer, l’apathie et la méfiance s’emparent de chaque individu.
Ce sont là les conséquences d’une relation toxique au plus haut point, surtout lorsqu’il s’agit d’un “fou pervers narcissique” (concept élaboré par Racamier, voir la définition en 4 pages ici: http://www.lornet-design.net/la-folie-narcissique-racamier ) à la tête d’un état.
Hier, l’ex président de l’assemblée nationale (constituée par ceux qui sont élus et censés représenter le peuple, au pouvoir législatif) a émis l’idée, tel medvedev en Russie, de changer la constitution afin d’autoriser plus de deux mandats présidentiels. On sait ce que cela a donné en Russie avec poutine et medvedev, au pouvoir sans partage depuis plus de 20 ans.
Et voilà que le crétin français, le pervers neuneu, l’incapable de rien faire sauf à jouir du mal infligé aux autres, l’inhumain narcissique terrorisé par son deuil jamais effectué, a provoqué cet agir chez un de ses fervents admirateurs.
L’idée est lâchée, il reste 4 années de mandat pour détruire complètement la société française, son système politique (le fameux “en même temps” ne signifie pas une sorte de fusion-réunion de la gauche et de la droite, mais bel et bien un vide total du politique) ses services publics d’état, ainsi que la santé mentale et physique de tous les citoyens, hommes, femmes, enfants, et cela sans merci.

Un fou pervers narcissique n’a absolument aucune limite, il ne s’arrête que lorsqu’il est mort, tel le dictateur ceaucescu en Roumanie.

Le cuistre méprisantiel de la raie publique est encore jeune et ne lâchera JAMAIS le pouvoir. Plus il est humilié, et c’est quotidiennement et sur toute la planète tellement son vide et sa bêtise perverse sont visibles, plus il désire remplir ce vide qui le terrifie par aspiration de l’humanité de tous les autres humains véritables.
Sa conquête d’une pauvre femme professeur de province de 39 ans aux failles narcissiques évidentes, alors qu’il avait 14 ans, montre à quel point déjà il manipulait les