Archive for novembre, 2009

Pourquoi choisir de travailler avec un graphiste indépendant ?

jeudi, novembre 12th, 2009

Vous vous êtes enfin décidé à avoir votre propre site web, vous avez été convaincu par les arguments que Lornet-Design vous a apportés dans son billet « créer un site web, pourquoi? » .
Il est temps de choisir un prestataire qui saura comprendre vos besoins et réaliser une prestation de qualité : agence de communication, web agency (en anglais ça fait toujours mieux), studio de création graphique ou graphiste indépendant ?
Un rapide tour des tarifs que vous aurez trouvés sur la toile vous rendra encore plus perplexe : un site web à 300 €, oui ça existe :). Mais achèteriez-vous une voiture à 300 € sans roues ni moteur, si c’est pour l’utiliser professionnellement en toute sécurité ?… J’en doute. Internet est un formidable outil de communication et une mine de connaissances sans cesse grandissante, mais comme partout ailleurs, il existe des arnaques.
Voilà pourquoi il est judicieux de trouver des éléments de réponse à ses questions avant de commander un site à n’importe qui.
Un site Internet, c’est une vitrine qui doit être travaillée et pensée dès sa conception: vos clients mais aussi vos concurrents auront un oeil critique sévère sur votre nouvel outil de communication et de publicité. Votre site doit vous satisfaire graphiquement et plaire à vos clients, vous devez être assuré que la partie code respecte les normes et que le référencement est effectué manuellement et avec soin. Ce sont les ingrédients indispensables pour générer des visites et les transformer en affaires.
L’artiste indépendant travaille tel un artisan d’art, avec passion. Il prend le temps d’étudier les demandes et les besoins de ses clients pour produire un site web adéquat à l’activité et aux marchandises que ses clients veulent mettre en avant.
Le graphiste indépendant propose une solution réfléchie pour l’image du site et sa mise en page, il connaît d’expérience le comportement et les attentes des internautes. C’est cette expérience de la toile qui permet au graphiste indépendant de ne pas se laisser aller aux effets de mode : un site institutionnel, un site officiel donne son propre ton, a sa propre personnalité même s’il utilise les toutes dernières technologies. La sobriété et la constance sont un gage de qualité et de rentabilité.
Grâce à la qualité graphique et ergonomique du site qu’il crée, le graphiste freelance permet à ses clients de bonifier leur réputation.
Grâce à un code propre et respectueux des normes, le webmaster indépendant s’assure le respect de ses confrères en même temps qu’il participe à la création d’un web de qualité.
Le graphiste indépendant est un artiste : Lornet-Design, titulaire notamment  d’une maîtrise en histoire de l’art, se sert de son bagage universitaire et littéraire pour utiliser au mieux les techniques de référencement et connaître la sémantique indispensable à la rédaction des textes qui constituent un des éléments essentiels d’Internet aux yeux des moteurs de recherche.
En dehors de toute création « pure » telle qu’on peut la voir dans l’art contemporain (surtout l’art conceptuel et le ready-made) où tout devient de l’art pour peu qu’il y ait une idée ou un discours souvent pompeux derrière, de solides connaissances en histoire de l’art permettent au graphiste indépendant de créer en  s’appuyant sur les fondations de l’humanité.
Les capacités de réflexion et de recherche acquises à l’université sont un moyen indispensable pour comprendre les comportements des internautes et les stratégies de e-marketing qui, une fois mises en place profitent à la notoriété d’un site, d’une marque, d’une entreprise, et participent de sa visibilité et de sa prospérité.

Lornet-Design, créateur de graphismes intelligents et novateurs à Dijon, mettra tous ses talents au service de votre image.

Pourquoi créer un site web ?

mardi, novembre 10th, 2009

A quoi ça sert un site Internet ? Pourquoi créer un site web ? Voilà les questions rituelles que se posent les commerçants et les entreprises traditionnels qui ont peu ou pas de connaissances informatiques.
Lornet-Design, graphiste et créateur de sites Internet à Dijon donne une meilleure réponse à ces questions cruciales !

Pour les commerçants de détail la question d’ouvrir un site Internet peut être plus compréhensible si elle est tournée autrement : pourquoi avoir pignon sur rue, pourquoi exercer son métier dans un magasin, pourquoi avoir une vitrine ?
Et voilà que tout à coup les réponses deviennent évidentes : un commerce de détail sans visibilité des clients est assurément voué à l’échec.
Le commerce traditionnel a besoin d’une vitrine physique et les commerçants savent bien que l’emplacement de leur boutique est un des paramètres cruciaux pour la réussite de leurs affaires.
Un site Internet c’est d’abord une vitrine, un moyen de communication à distance qui permet d’exposer les marchandises ou les services, le savoir-faire, les qualités et les connaissances du professionnel, tout comme le sont une vitrine physique et un emplacement choisi pour un magasin. L’avantage de la vitrine électronique d’un site Internet c’est bien sûr de pouvoir ouvrir son commerce sinon au monde entier, au moins de ne pas restreindre sa clientèle au seul marché local.
De plus, cette vitrine sur le monde doit renseigner le client sur l’ambiance et la qualité des prestations commerciales par une conception étudiée (la mise en page) et un graphisme soigné et adéquat (images, photos, couleurs, typo, charte graphique…).
Voilà donc les avantages d’un site Internet vitrine: montrer son savoir-faire et ses marchandises et se faire connaitre du monde entier, augmenter potentiellement sa clientèle et ses affaires, et soigner son image et sa réputation.
Mais la vitrine Internet joue aussi le rôle d’une vitrine de magasin traditionnelle: elle attire le client qui, en voyant les produits, se découvre un besoin ou une envie d’acheter.
Un site Internet est également un moyen de se placer sur le chemin du client, de lui permettre de trouver ce qu’il cherche ou ce dont il a besoin. Grâce aux moteurs de recherche, Internet est un moyen rapide, efficace et économique pour obtenir sans efforts une liste de commerces  qui proposent aux clients, potentiels acheteurs, l’objet ou le service qu’ils recherchent.

Un site Internet de vente en ligne permet quant à lui d’effectuer les transactions directement en ligne: l’acheteur paye en ligne par carte bancaire ou tout autre système de payement, et dès réception du payement, le commerçant ou l’entreprise se charge de délivrer le service ou le produit acheté. C’est un excellent moyen de contourner une période de crise ou de travaux qui empêche le client de se rendre physiquement à la boutique. L’acheteur peut aussi préférer ce mode de commande car il lui épargne de coûteux déplacements, les embouteillages et la foule lors des fêtes.
Cela n’enlève rien de la relation privilégiée client-commerçant, car ce dernier doit continuer à prodiguer conseils et renseignements à ses clients, que ce soit pendant la transaction (par mail ou téléphone) ou en amont lors de la création du site, de la rédaction des textes et de la création des images et des widgets.
Le site web, dans sa conception et son graphisme est un reflet du commerçant et de la passion qui meut son activité.

Evidemment, il faut que le site web soit correctement référencé afin d’être bien positionné dans les résultats des moteurs de recherche.

Le référencement d’un site Internet est le moyen par lequel un site web est visible et mis en avant dans les résultats des moteurs de recherche. On peut comparer cela au choix d’un emplacement judicieux pour un commerce (une rue très passante) ou à la réputation d’excellence d’une entreprise. On peut également le comparer au choix d’une niche commerciale, au soin apporté dans la communication graphique et sémantique de toute activité commerciale.
Le référencement est donc un élément très important dans la mise en place d’une stratégie commerciale électronique, appelée également e-marketing, tout comme l’apparence visuelle et graphique du site. Le référencement sera plutôt destiné aux moteurs de recherche, alors que la conception graphique devra satisfaire l’oeil des internautes et constituer un écrin pour les produits présentés.
Quoi qu’il en soit, tous ces facteurs font partie de la stratégie marketing de l’activité commerciale.

Vous désirez un site Internet qui réponde à ces critères de qualité, contactez Lornet-Design !

Laboratoire des nouvelles scènes

dimanche, novembre 1st, 2009

Les derniers hommes sont bien plus fous qu’on pouvait le croire : voilà qu’ils organisent un complet festival des arts nouveaux, mélangeant arts numériques et performance scéniques, combustion digitale et mouvements éphémères.
Etant donné l’approche novatrice de ces arts d’avant-garde, je me réserve le droit de ne pas commenter avant d’y avoir goûté 🙂
Ce festival de spectacles visuels et musicaux tiendra séance du 12 au 22 novembre 2009 dans les salles étudiantes de la citée dijonnaise et sera clôturé par une rencontre débat.

Festival Labomatique Dijon novembre 2009

Festival Labomatique Dijon novembre 2009

Vous pouvez expérimenter le programme du festival labomatique sur www.labomatique.com

[à l’heure où j’écris ce billet le lien ne semble pas fonctionner… je mets donc à disposition le programme du festival labomatique , par ailleurs disponible également ici]

labomatique-programme-novembre-2009-pdf

Avant-goût:

  • While going to a condition et duo par Hiroaki Umeda
    12 novembre, 21h, théâtre Mansart (performance danse multimédia)
  • Battling (((…))) vs Christelle Séry
    13 et 14 novembre, 21h et 19h, salle de l’académie de la bibliothèque municipale (contrebasse et guitare electrique vs écriture)
  • It is time… (to get hardcore) par Cie KSKF
    14 et 15 novembre, 21h et 11h, théâtre Mansart (spectacle multimédia pour 2 danseurs)
  • Under_score par Armando Menicacci et Christian Delécluse
    17 novembre, 21h, Athénéum (stage danse et arts numériques)
  • Il n’y a plus rien par les derniers hommes
    18 et 19 novembre, 21h et 19h, théâtre Mansart (concert virtuel vs danse et multimédia)
  • Recomposition par Tinytool
    19 novembre, 21h, Athénéum (100 musiciens pour un concert sans musiciens)
  • Passages secrets par Média Art Fructidor (performance multimédia cinéma et musique)
    Futurinô par Rinôçérôse et Electric Shadow (concert rock/musique electronique/design multimedia)
    20 novembre, 20h30, la Vapeur
  • Paradiscount par Collectif MxM
    21 novembre, 19h, théâtre Mansart (performance nouveaux médias/musique)
  • Art de la scène en Europe et nouveaux médias rencontre/débat
    22 novembre, 14h30, théâtre Mansart