Archive for the ‘Sick au logis’ Category

NDB

lundi, avril 6th, 2020

Well, well, well…
Nothing to do with it but it’s cool to share this containment with you. Better said: it’s cool YOU share my containment for once.
I’m quite used to it for around 40 years by now… Oh, it’s not really the same in nature, but I guess many of you will experience the high suffering and pain and dolor out of it. And it’ll last, I can assure you.
Not that I enjoy seeing people suffering, it doesn’t actually make me fell anything except for some very few persons. Yeah, it’s sad 🙁

Mi containment is now su containment. Enjoy the cure and be better.
Hasta luego 😉

Du bien dissocier

lundi, mars 30th, 2020

La dissociation est un phénomÚne de protection, une méthode de survie cérébrale.
Je dirais qu’elle est plus efficace que la dĂ©compensation, tout en Ă©tant Ă©galement dangereuse.

La dissociation traduit cependant un état bien plus grave que les petits arrangements des névroses communes, soit, ennuyeuses, mais au final peu handicapantes.

La dissociation originale devient avec le temps moins efficace, elle est alors remplacée par des dissociations de substitution, telles que tous les comportements dits à risque, incluant toutes les formes de toxicomanies.

Alors que je m’en sortais pĂ©niblement grĂące Ă  l’analyse, que je menais le combat contre la domination que j’ai subie durant toute mon enfance, et que les principaux symptĂŽmes de dissociation tombaient un Ă  un, voilĂ  que la figure du crĂ©tin dominant est venu tout foutre en l’air, comme si le destin tragique s’acharnait.
Ce petit enculeur de mouches de macron, lui-mĂȘme dominĂ© par sa vioque (je me doute bien que leurs histoires familiales sont probablement terribles, mais bon, ils ne s’en portent justement que trop bien, grĂące au dĂ©ni, le leur et celui de toute la sociĂ©tĂ© humaine) s’amuse Ă  jouer avec le monde tel le dictateur de Chaplin avec son ballon.

L’incurie des parents, des familles, baignĂ©es dans la pĂ©dagogie vĂ©nĂ©neuse transmise depuis tant de gĂ©nĂ©rations, au point que quasiment personne ne s’en soucie ou trouve alors que finalement tout cela est rien moins que “normal”, est la cause de toutes les barriĂšres non pas au bonheur, mais Ă  une vie sereinement vĂ©cue.

La dĂ©fiance est totale, plus personne ne s’aventure Ă  aller aux urgences mĂ©dicales puisque l’on ne sait mĂȘme pas, en hexagonie, qui est malade, parce que la politique du test est absente. Quand bien mĂȘme on saurait, la seule protection, des masques faciaux en papier, fait dĂ©faut.

Ce sont donc des manquements graves Ă  la santĂ© de la population qui vont s’accumuler, en plus des morts dus au virus, en plus de la faillite de l’Ă©conomie mondiale.
VoilĂ  ce que tous les dominants soi-disant Ă©lus dĂ©mocratiquement donnent, du haut de leur milliards et conseils stupides, aux population humaines sans lesquelles ils ne sont rien d’autres que pathĂ©tiques pantins.

Leurs morts atroces ne changeraient rien Ă  la terre brĂ»lĂ©e qu’ils laissent dĂ©jĂ , chantres du nĂ©olibĂ©ralisme ubrique et de la bĂȘtise la plus crasse.

Que je l’aime

mercredi, mars 25th, 2020

Que je l’aime ce virus de type grippal, d’obĂ©dience mondiale et qui, grĂące Ă  l’inanitĂ© de l’humanitĂ©, permet Ă  icelle de vivre la vĂ©ritable peur, la vĂ©ritable terreur, telle que moi et mes camarades l’ont vĂ©cue, peu ou prou pendant de si longues dĂ©cennies.
Elle n’a rien Ă  voir avec ce qu’on appelle terrorisme, cette terreur. Le terrorisme, c’est une action ponctuelle, meurtriĂšre et politique, et religieuse Ă©ventuellement, c’est la mĂȘme chose (ce sont deux systĂšmes de domination identiques, au final).

Ce que vous vivez maintenant, bien que politiquement inacceptable puisque c’est le rĂ©sultat de la nonchalance de “ceux qui sont tout”, des ultra mĂ©ga riches Ă  milliards, d’un systĂšme par eux dĂ©veloppĂ© et imposĂ© Ă  tous, c’est une petite partie de ce qu’on vit, nous.

Vous allez comprendre pourquoi la Suisse a l’histoire de pseudo neutralitĂ© qu’elle a, pourquoi elle est, parmi d’autres, un paradis fiscal et pourquoi elle accueille un certain roman polanski, par exemple.

Extrait de C’est pour ton bien, Alice Miller, 1980. Quelques retranscriptions du Sorgentelephon.

Fondamentaux de psycho

mardi, mars 24th, 2020

Le mode “croco”

jeudi, mars 19th, 2020

 

C’est un mode trĂšs utile!

Un gouvernement de jeunes dictatrices et consorts

jeudi, mars 19th, 2020

“Qu’il s’agisse d’évaluer les signalements ou de dĂ©tecter les sites illicites, un tel systĂšme marque une rupture frontale avec la neutralitĂ© du Net. Les FAI sont extirpĂ©s de leur rĂŽle passif pour endosser, de force, une mission de surveillance et de modification active des informations qu’ils acheminent, hors de tout encadrement judiciaire.
(…) Le dĂ©lire autoritaire d’Aurore BergĂ© (…)”

https://www.laquadrature.net/2020/03/06/loi-audiovisuelle-aurore-berge-sattaque-a-la-neutralite-du-net/

aurore bergĂ© est celle-lĂ  mĂȘme qui : https://www.lepoint.fr/politique/aurore-berge-lrem-va-signaler-au-procureur-les-propos-incitant-a-la-violence-de-cadres-de-lfi-09-01-2019-2284297_20.php

(“Il y a pire que celui qui menace, que celui qui tabasse, que celui qui intimide, il y a ceux qui arment les esprits pour lĂ©gitimer ces violences dans notre pays”, a dĂ©noncĂ© la dĂ©putĂ©e des Yvelines.)

Elle a dĂ» en baver avec son pĂšre, celle-lĂ , au point mĂȘme d’exĂ©crer la pensĂ©e… Haaaa, oui… uniquement “les mauvaises pensĂ©e”… selon elle, of course…

 

Trauma des 15 ans #manu-et-brigitte

mardi, mars 17th, 2020

Etant donnĂ© que ce bien brave GĂ©rard Miller prĂ©fĂšre ne pas s’adonner Ă  quelque analyse concernant les personnalitĂ©s psychiques qui sĂ©vissent Ă  la tĂȘte de l’Ă©tat…
ForcĂ©ment, puisque ce brave GĂ©rard est probablement atteint lui aussi du syndrome trogneux, bien qu’apparu plus tardivement et donc non rĂ©prĂ©hensible ” « MariĂ© pendant presque vingt ans avec la mĂšre de [s]es quatre enfants, une psychanalyste de [s]a gĂ©nĂ©ration », il vit aujourd’hui avec la rĂ©alisatrice AnaĂŻs Feuillette, de trente ans sa cadette, avec qui il a eu une fille. ” ( https://fr.m.wikipedia.org/wiki/G%C3%A9rard_Miller )
Tu m’Ă©tonnes que tu vas pas la ramener, pis bon, question patrimoine, ya de quoi voir venir, pas besoin d’histoires 🙂

Madame trogneux Ă©tait ĂągĂ©e de 39 ans, Ă©tait en position d’autoritĂ© (professeur) vis-Ă -vis de son Ă©lĂšve macron ĂągĂ© de 15 ans.

Voyons ce que dit la loi en cas de relation sexuelle entre ces deux individus dont le cas est de notoriété publique ( https://fr.m.wikipedia.org/wiki/Majorit%C3%A9_sexuelle_en_France ).

__________________

La majoritĂ© sexuelle en France dĂ©signe l’ñge Ă  partir duquel un mineur civil peut entretenir une relation sexuelle avec un adulte sans que ce dernier ne commette une infraction pĂ©nalement rĂ©primĂ©e. Le terme Ă©tant inexistant dans le Code pĂ©nal, la majoritĂ© sexuelle est dĂ©duite de l’article 227-25 rĂ©primant l’atteinte sexuelle sur mineur qui la fixe par principe Ă  15 ans[1] pour les relations hĂ©tĂ©rosexuelles et homosexuelles. Elle Ă©tait auparavant dĂ©duite, entre 1832 et 1994, dans l’ancien Code pĂ©nal, de l’article 331, rĂ©primant l’attentat Ă  la pudeur.

Un commentaire d’une dĂ©cision du Conseil constitutionnel en a donnĂ© en 2012 la dĂ©finition suivante :

« majoritĂ© sexuelle dĂ©finie comme l’ñge Ă  partir duquel un mineur peut valablement consentir Ă  des relations sexuelles (avec ou sans pĂ©nĂ©tration) avec une personne majeure Ă  condition que cette derniĂšre ne soit pas en position d’autoritĂ© Ă  l’égard du mineur »

— Conseil constitutionnel 2012

________________________________________

Tu crois que macron baise encore sa trogneux, toi?

Alors, attends, il a 40 ans et elle 64. Disons que c’est encore possible, mais c’est tendu.

Pas comme la peau d’icelle, hihi. T’avais vu ses bras flasques sous les aisselles? C’Ă©tait dĂ©jĂ  il y a plusieurs annĂ©es.

Oui, c’est le triste lot des femmes d’avoir plus de graisse que de muscles. Au dĂ©but, Ă  la pubertĂ©, c’est pour avoir les ressources de nourrir une progĂ©niture en gestation, et ensuite c’est la vieillesse et souvent parfois le manque d’entretien. Une question d’hormones, pour rester dans le sujet!

C’est vrai, ça. A 15 ans, quand on est un garçon ou une fille, on n’a qu’une envie c’est de connaĂźtre l’expĂ©rience de l’acte sexuel. Le jeune macron ne devait pas Ă©chapper Ă  la rĂšgle.
C’est curieux que son choix se soit portĂ© sur une femme de l’Ăąge de sa mĂšre. Il doit y avoir quelque chose de non rĂ©solu dans son Ɠdipe, si l’on s’en tient seulement Ă  cette thĂ©orie.
Et puis, quel bonheur d’avoir au lit “une qui sait faire”!

Tu m’Ă©tonnes, quel pouvoir de voir une femme mĂ»re de la riche bourgeoisie locale te sucer le chibre comme une furie!

Penses-tu que ce soit elle qui ait dĂ©voyĂ© le jeune macron, plutĂŽt? MĂšre de deux filles qui deviennent des femmes jeunes et dĂ©sirables, un mari banquier et probablement ennuyeux Ă  mourir dans son confort Ă©tabli… Quelle libertĂ© de s’envoyer en l’air avec un jeune homme qu’elle interdit de facto Ă  ses filles dont elle est probablement jalouse!

Dis donc, ça en fait des troubles psychopathologiques!

Tu sais trĂšs bien que chacun porte son lot de dĂ©viances, hĂ©las hĂ©ritĂ© d’une Ă©ducation perverse et pervertie depuis que l’humanitĂ© existe.

Je le reconnais bien, mais ce n’est pas donnĂ© Ă  tout le monde d’obtenir le pouvoir de dĂ©truire la planĂšte ou du moins un morceau en appuyant sur le bouton nuclĂ©aire, quand mĂȘme!
Et Ă  mon avis ce sont lĂ  des perversions assez graves…

Pas “donnĂ©”, “pris”, le pouvoir. Pris par la bande des dominants.

C’est vrai, certaines expressions n’ont plus de sens aujourd’hui. Qui donne encore quoi que ce soit dans notre sociĂ©tĂ© de la possession?

Et sinon, crois-tu qu’aprĂšs le vit Ă  griveaux, il se pourrait que ce soit celui de macron qu’on dĂ©couvre Ă  s’aventurer dans quelques jeunes hymens?

Ou quelques Ă©phĂšbes! Rappelles-toi que brigitte avait demandĂ© Ă  la mimi marchand si elle avait des preuves de l’homosexualitĂ© de son mari!

Ah oui, dis donc! J’imagine que cela ne changerait pas grand chose au pouvoir de savoir que le jeune dĂ©couche de sa vieille mommy.

Eh bien je n’en suis pas si sĂ»r, moi. Indirectement, il est possible qu’il fasse une dĂ©compensation grave, vois-tu. Tu sais qu’il est considĂ©rĂ© comme limitĂ© en raison de sa sexualitĂ© dĂ©viante, et chacun peut voir qu’il se considĂšre comme tout-puissant, “jupiter”, “ceux qui ne sont rien”, “traverse la rue pour du boulot”, “devenez milliardaire”.
C’est un psychopathe qui a eu la chance de ne pas se faire prendre avant par la raison.
Finalement, l’argent des parents lui aura donnĂ© tout ce que eux ne dĂ©siraient pas pour lui: le dĂ©sir de toujours plus, les moyens de faire place Ă  sa folie, la bĂȘtise de n’ĂȘtre qu’un suffisant inutile au service de ceux qui jouent et se jouent de lui.

Tu insinues que le pays serait gouverné par un médiocre?

Oh, pas “un”! Regarde donc l’autre Ă©douard et le castaner et tous ceux-lĂ . Crois-tu un seul instant que ces bandits soient ne serait-ce qu’un tout petit peu brillants? C’est un ramassis d’escrocs et de bas du bulbe, voilĂ  tout.
La grande majoritĂ© de la population se moque d’eux et de leur ridicule en toutes affaires.

Mais tu crois que le procureur de Paris peut ouvrir une enquĂȘte sur ce fait criminel? crois-tu qu’il le soit? et puis c’est prescrit, quand bien mĂȘme!
Il n’y a aucune plainte ni dĂ©nonciation et qui peut ĂȘtre sĂ»r que l’acte sexuel est avĂ©rĂ©?

A ton avis, tu crois que le jeune macron a attendu sagement ses 18 ans pour tringler trogneux? Tu sais qu’il s’est mariĂ© avec elle en bonne et due forme.
Mais c’est vrai que c’est l’histoire pseudo romantique qu’on sert au bon populo, tout ça, et il en raffole, le populo!
Du coup il se dit que si papa aime faire plaisir Ă  sa petite fille, finalement, c’est parce qu’il l’aime tant. Et si maman arrive si bien Ă  calmer le petit dernier le soir, c’est que la branlette a Ă©tĂ© inventĂ©e pour ça!

 

https://www.senat.fr/lc/lc21/lc213.html

Ça va fort brigitte?

2) Sur des mineurs confiés à un adulte

L’adulte qui se prĂ©vaut d’un rapport d’autoritĂ© (parent naturel, adoptif, enseignant…) pour abuser d’un mineur est sanctionnĂ© d’une peine de prison pouvant aller jusque trois ans.”

Tutti bene, gueux citoyen.

 

Education et vie

mardi, mars 10th, 2020

In France, when you turn 50 years old, you’re just an old fart “proceed to the nearest trashcan”.

Let’s check what a different education and a different state of mind can give you…

Tony Hawk: 50 tricks at Age 50

Skateboarding and hacking by Rodney Mullen, that’s exactly what I always thought it is…

Rodney Mullen: Pop an ollie and innovate!

And some neat vid from the time I was also skateboarding with so many but already crushed energy 🙁 Natas Kaupas, le maütre du ollie 😉

Natas Kaupas Documentary, On Video Winter 2003 | TransWorld SKATEboarding

See how USA can also be SO MUCH stupid in seeing SATAN in the reverse of NATAS name! ROFL.
Fucking humanity, fucking you, fucking me, I deserve some great time now.
😉

Un tout petit pas…

lundi, mars 9th, 2020

https://stopauxviolences.blogspot.com/2020/02/la-memoire-traumatique-ses-mecanismes.html

La trempe

samedi, février 22nd, 2020

Si je n’avais pas Ă©tĂ© jusqu’Ă  mes seize ans rĂ©volus cloĂźtrĂ© dans une chambre placard, Ă  laquelle j’accĂ©dais forcĂ©ment en passant par celle de mes parents, j’aurais Ă©tĂ© de la trempe d’un Juan Branco ou d’un Gilles Sauron (mon professeur d’archĂ©ologie classique et d’art romain Ă  l’UniversitĂ©), tous deux normaliens.
Si je n’avais pas Ă©tĂ© le dommage collatĂ©ral d’un “provisoire qui dure quinze ans” comme aimait Ă  se moquer mon pĂšre des travaux qui n’en finissent pas, je n’aurais pas eu Ă  vivre dans ma chair le traumatisme des “boyaux de la tĂȘte”, comme il disait Ă©galement.

Pour tout cela, Ă  l’attention de tous ceux qui auraient pu changer ce qu’ils connaissaient, je dis “me too et je t’emmerde”.
Je t’emmerde la domination des enfants par les adultes, je t’emmerde la domination des riches et des puissants sur les faibles et les pauvres, je t’emmerde Ă  tout jamais.

Vous ne pouvez pas voir les horreurs d’un bestgore? d’un corps Ă©crasĂ© sur le bitume dont les organes internes, encore un peu dĂ©celables sont rĂ©duits Ă  l’Ă©tat de crĂȘpes? ici la matiĂšre blanche de la cervelle, lĂ  le jaune de la graisse ventrale, ou encore le sang frais et rouge commençant Ă  coaguler?
Moi, je peux. Cela ne m’Ă©meut guĂšre.
C’est le rĂ©sultat de la dĂ©sormais connue transformation pathologique des glandes sous-corticales, en particulier de l’hippocampe (pour une approche vulgarisĂ©e, Ă©coutez une confĂ©rence de Cyrulnik – https://www.youtube.com/watch?v=m16C9YtXP7E – vous trouverez ensuite la documentation mĂ©dicale scientifique sur les sites universitaires amĂ©ricains).
Alors oui, l’image de boyaux de la tĂȘte n’est finalement pas si imagĂ©e.

Point de dĂ©lectation Ă  regarder en face les horreurs de l’humanitĂ©, les mises en scĂšne cinĂ©matographiques des tortures et des meurtres commis par daesh.
Point d’excitation Ă  voir les misĂ©rables politiciens se faire Ă©triper la vie privĂ©e en public. Ils sont eux aussi victimes, avant de tenter d’ĂȘtre Ă  leur tout les bourreaux d’un si grand nombre.

Cependant, tout comme un adulte a plus de moyens de dĂ©fense qu’un enfant en pleine structuration face Ă  un trauma, il faut Ă©galement mĂątiner son jugement devant ceux qui ont rĂ©ussi Ă  accaparer des richesses souvent indues aux dĂ©pens de plus faibles.
Cela n’enlĂšve rien Ă  la douleur et aux consĂ©quences gravissimes de tout trauma.

Le combat n’est pas politique, le combat n’est pas philosophique, le combat n’est mĂȘme pas humaniste.
Le combat est la vie.

Full vid sur les pedonculés

jeudi, janvier 9th, 2020

Et oui, en regardant une vidĂ©o mise en scĂšne comme il faut, on se rend Ă  l’Ă©vidence qu’un texte est autrement difficile pour exprimer un second degrĂ© (de comprĂ©hension).
Alors tant pis pour ceux qui n’y comprennent rien (aux textes) et tant mieux pour ceux qui aiment les vidĂ©os!

Ci-dessous une vidĂ©o pour les petits fous Ă  la crĂšme (moi, j’aurais dit “Ă  la traĂźne” tellement y’en a… mais bon, je suis Ă©gocentrique en ce moment 😉 ) rĂ©alisĂ©e par le chafouin Samuel Mergui (son site pas trĂšs jojo, comparĂ© Ă  la qualitĂ© des vidĂ©os: http://www.samuelmergui-psychologueparis.fr/ ) avec la participation de la non moins chafouine InĂšs Gauthier (avec un site pas trĂšs jojo non plus, ce qui ne lui rend pas hommage^^: http://soi-couple-famille.fr/psy/ ).
Y’a de la mise en scĂšne, des textes, du jeu et surtout un partage de connaissances pĂ©dagogique intĂ©ressant.

Cela permet Ă  tous ceux qui s’interrogent sur notre humanitĂ©, Ă  l’aune de certaines affaires de pĂ©dophilie comme celle de matzneff, d’y voir bien plus clair pour pas un rond ou presque 🙂
Tiens, j’ai vu que TaddeĂŻ avait fait une Ă©mission avec ce vieux tarĂ© le 3 dĂ©cembre 2019, ce qui permet d’avoir une vision de cet homme toute fraĂźche! D’ailleurs il est un peu mort de rire tout le temps que le vieux dĂ©bris raconte ses salades.

Donc, la pĂ©dophilie, l’inceste, les traitements, etc, c’est sur Psychorama, lĂ  oĂč quand on y met un doigt, c’est dans l’engrenage (arf :/ ).

2020

dimanche, janvier 5th, 2020

Rien n’est vain.

https://stopauxviolences.blogspot.com/2020/01/affaire-matzneff-pour-mieux-lutter.html

Et une petite vidéo spéciale dédicace à brigitte, notre pédophile femme française nationale (avec déni national et immunité qui vont bien)!

 

Balance

vendredi, janvier 3rd, 2020

À Ă©couter:

https://www.franceculture.fr/emissions/la-grande-table-idees/pour-une-psychanalyse-politique

À lire:

https://www.memoiretraumatique.org/violences/combattre-les-violences.html

 

L’inceste

samedi, décembre 28th, 2019

Moi, j’ai vĂ©cu dans une famille incestuelle, si je commence par le moins.
J’aimerais bien que cela serve Ă  quelque chose, mais la condition humaine est telle que seul le dĂ©ni peut Ă©ventuellement en sortir.
Il n’y a qu’Ă  voir le couple trogneux macron et ce qu’il suscite pour s’en faire une idĂ©e.
A-t-on imaginĂ© ce qu’un personnage (ĂŽ combien important… “lol”) mĂąle ayant “violĂ©” -faisons court- une jeune fille de 15 ans alors qu’il en avait 39, devenu premier magistrat d’une puissance nuclĂ©aire, susciterait aujourd’hui?
Ah, mais lĂ , c’est une “femme” et surtout qu’une “femme de”… Comme si l’emprise n’Ă©tait que vilĂ©nie masculine…

Des maux pour le taire, de l’impensĂ© de l’inceste Ă  sa rĂ©vĂ©lation, DorothĂ©e Dussy et LĂ©onore Le Caisne.

(Le titre fait rĂ©fĂ©rence au livre de Marie Cardinal “Les mots pour le dire”, pour les incultes – merci Ă  AgnĂšs en passant)

Inceste : la contagion épidémique du silence

https://aivi.org/vous-informer/consequences-de-linceste/le-deni-l-amnesie.html

https://www.cairn.info/revue-dialogue-2015-3-page-109.htm

 

 

HCT

lundi, décembre 2nd, 2019

 

Mon analyste aime et se tient au cadre et je m’y soumets volontiers.
C’est indispensable. Il y a dĂ©jĂ  longtemps j’ai essayĂ© de jouer, mĂȘme si c’Ă©tait bien malgrĂ© moi (… ), avec le cadre: ça ne sert Ă  pas grand chose sauf Ă  expĂ©rimenter l’inutilitĂ©. C’est pourtant nĂ©cessaire.
Il y avait une connaissance qui avait une association appelĂ©e “hors-cadre”, il y a les rinceaux vĂ©gĂ©taux de l’Ara Pacis d’Auguste, Ă  Rome, qui sortent du cadre…
Il y a toutes ces choses (voyez l’interprĂ©tation de Gilles Sauron pour l’Ara Pacis, hein) qui se veulent sortir du cadre quand elles y ont Ă©tĂ© bien tassĂ©es pendant longtemps.
Qu’en est-il lorsque c’est exactement l’inverse? lorsque de cadre il n’a jamais existĂ© au point que la dĂ©finition, le mot mĂȘme n’existe pas?
VoilĂ  qui me diffĂ©rencie totalement et dĂ©finitivement de tous les autres que vous ĂȘtes.
Quelle langueur d’avoir Ă©tĂ© abusĂ© par tant d’individus sans jamais m’ĂȘtre aperçu qu’ils n’Ă©taient que poupĂ©es vides, tout au plus fardĂ©es de pacotille pour tĂącher de rĂ©ussir leurs vils tours.
Quel dommage que d’intelligence, mĂȘme aiguisĂ©e, affĂ»tĂ©e, ce ne soit qu’ersatz. Quel dommage que toute cette science ne vous ait servi Ă  rien!
Mais c’est ainsi.
C’est ainsi que l’on rĂ©ussit, que l’on engrange de l’argent, une progĂ©niture, une vie sociale dont on peut se targuer, bonne ou mauvaise, des mƓurs dĂ©licates -ha ha.
Je ne suis rien de comparable Ă  vous tous. Rien. Je renie la famille, je n’ai pas d’argent, aucun rĂŽle sinon le mien, inexistant futile et complet.
Je n’ai pas vos convictions, vos rites, vos coutumes, vos amours dĂ©faussĂ©s, vos petites tentatives pour exister, jouer et finalement croire Ă  vos propres chimĂšres.
Je n’ai que l’instant terrible.
Vous qui ĂȘtes le monde, vous n’Ă©crivez rien, vous ne savourez rien, vous n’ĂȘtes rien. Vous n’ĂȘtes mĂȘme pas le vide qui vous sauverait.
Vous n’ĂȘtes pas; vous n’ĂȘtes mĂȘme pas un dĂ©cor.
Le cadre ne sert que son propre dessein.

Hashtag mitout les salopes

jeudi, octobre 31st, 2019

La condition humaine ne changera jamais. C’est un grand malheur.
J’aimerais cependant que la plupart prennent conscience que certaines des femmes qui, avec raison, se plaignent des comportements exĂ©crables de certains hommes, sont peut-ĂȘtre les congĂ©nĂšres de vĂ©ritables tortionnaires, coupables de crime contre l’humanitĂ©, contre les bĂ©bĂ©s et les enfants.

MĂȘme si quelques menues preuves ne peuvent ĂȘtre gĂ©nĂ©ralisĂ©es, il est bon de prendre conscience qu’outre la brutalitĂ© des hommes, celle des femmes est tout aussi dĂ©vastatrice pour le futur de l’humanitĂ©.

Il est également aussi évident que la connerie des mùles (et des femelles) est directement dérivée de ces maltraitances ignobles dont personne ne doit détourner les yeux.

Il est temps de songer, autant que faire se peut, Ă  briser ce cercle vicieux de la violence et de la maltraitance.
L’une des multiples solution est l’abolition totale de la domination des uns sur les autres par le pouvoir de l’argent, ainsi que par tout autre moyen.
Doux rĂȘve, puisque ceux qui possĂšdent ne pensent qu’Ă  une seule chose: possĂ©der plus et maintenir ceux qui possĂšdent moins dans leur condition.
N’est-ce pas brigitte?

Ni pute ni soumise, c’est un choix respectable quand on n’est pas non plus le ou la tortionnaire d’un petit ou d’une petite d’homme et de femme.
Il faut briser le cercle pervers de la violence.

PS: petit clin d’Ɠil aux dĂ©fenseurs des animaux, l’ĂȘtre humain en est un aussi.

 

https://www.bestgore.com/torture/abusive-mother-film-self-beat-child/

https://www.bestgore.com/torture/kindergarten-teacher-caught-beat-child-johannesburg-south-africa/

 

 

 

Les pieds sur terre

mardi, octobre 1st, 2019

https://www.franceculture.fr/emissions/les-pieds-sur-terre/les-pieds-sur-terre-emission-du-mardi-01-octobre-2019

Excellente Ă©mission, mĂȘme si je ne supporte pas la voix de sa prĂ©sentatrice qui met des points et des virgules n’importe oĂč et dont l’intonation verbale est dĂ©placĂ©e (sauf quand elle vient de passer un bon moment, et vraiment, ça se sent lorsqu’on Ă©coute chaque jour pendant plusieurs annĂ©es).

 

I am hopelessly not like you. All.

jeudi, septembre 19th, 2019

Je suis sans commune mesure différent de vous tous / I am hopelessly not like you. All.

Comment vivez-vous, vous, les gens normaux?
J’ai essayĂ© de vous ressembler, de faire comme si vos raisonnements et vos idĂ©es m’Ă©taient partagĂ©es. Quelquefois, grĂące Ă  l’art, la musique, un Ă©crit, une image, je pouvais partager un tout petit bout de moi avec le votre. Mais c’Ă©tait si fugace; le reste de l’univers m’Ă©tait diffĂ©rent.
Comment faites-vous pour avoir des enfants, un travail contentant, une petite vie bien réglée (sur béquilles évidemment, diriez-vous dans la confession)?
Ah, oui; vous n’avez pas peur, tout simplement. Sauf de l’Etranger, de l’Autre, de l’incommun.
Je ne peux dĂ©cidĂ©ment pas comprendre ce que Raymonde Hazan appelle un “QI”, un esprit Ă  l’intelligence froide. J’en ai connu un, longtemps. Pas seulement matheux programmeux brillant, Ă©galement aimant le jeu des mots. Mais absolument sans cƓur. Les Ă©motions n’existent tout simplement pas pour ces personnes. C’est froid. C’est un point commun avec les pervers narcissiques et les manipulateurs que de partager uniquement une hĂ©misphĂšre gauche. Il paraĂźt que c’est lĂ  que siĂšge la rationalitĂ©.
J’aimerais bien faire l’expĂ©rience d’enlever une hĂ©misphĂšre cĂ©rĂ©brale Ă  quelqu’un pour voir si l’autre est bien celle qu’on croit…   🙂

Je n’aime pas Ă©galement le terme de HP, je parlerais de moi en tant que dotĂ© E, comme Ă©motionnel.
Bien que je ne sois pas en extase extravertie devant les manifestations de la vie, d’une façon bĂȘte et bĂ©ate, j’aime m’Ă©merveiller sans chercher Ă  calculer, par exemple les trajectoires des Ă©toiles sur 100 millions d’annĂ©es (ce qu’affectionnent particuliĂšrement les QI).

Ni fils de multi-millionnaire comme le pseudo-philosophe guerrier juif, ni de diplomate voyageur comme Nothomb, ni de rien qui soit extraordinaire et qui fasse partie d’un pourcentage minime de la sociĂ©tĂ©, j’aime cet article.
Et cela contribue Ă©videmment Ă  dire que l’appartenance sociale n’y fait toujours et n’y fera jamais rien.

https://www.academia.edu/1490567/Le_soleil_noir_dAm%C3%A9lie_Nothomb_lecture_psychanalytique_de_Biographie_de_la_faim

Et maintenant que je parviens Ă  ĂȘtre seul, je me rends bien compte des erreurs que j’ai commises une vie durant, en m’entourant de ceux (ce) qu’il y avait lĂ , et pas de ce que j’avais moi.

http://icpla.edu/wp-content/uploads/2012/10/Winnicott-D.-The-Capacity-to-be-Alone.pdf

Interlude – pervers et dotĂ©s

dimanche, août 25th, 2019

Il va falloir que j’en parle avec ma thĂ©rapeute, mais j’ai l’impression que je ne peux fuir ce que je suis en rĂ©alitĂ©, rĂ©alitĂ© bien cachĂ©e et refoulĂ©e pour correspondre Ă  ce monde de gens si normalement tristes et prĂ©visibles.
Mais bon, je ne vais pas me risquer Ă  trop en dĂ©voiler, je ne suis pas aussi crĂ©tin qu’un yan moix qui n’en peut plus de sa toute-puissance de pervers si bien qu’il l’Ă©tale maintenant en public. Ça risque de finir en suicide (en fait non puisque ce genre de malade ne se rend jamais compte de son Ă©tat), et c’est tout le bien que je lui souhaite en pensant Ă  ses victimes, dont sa famille et en particulier son frĂšre. Quant Ă  ceux qui admirent ce genre d’individus, je les laisse Ă  leur mĂ©diocritĂ© intellectuelle crasse.
Mais bref, j’aime Ă  regarder des vidĂ©os quotidiennement par dizaine et Ă  lire des articles (un peu moins, c’est plus ardu sur cairn.info) Ă  propos de ces sujets trĂšs importants pour moi. Voici donc deux vidĂ©os qui vous mĂšneront de clics en liens Ă  d’autres:
Une de Raymonde Hazan, psychanalyste un peu excentrique ( 🙂 ) sur les surdouĂ©s et les pervers (elle mĂ©lange pas mal les genres des adjectifs et/ou les mots, mais c’est parce que la pensĂ©e va plus vite que la parole)


Et une autre d’une psy qui parle trop vite pour les normaux 😉

La dotance – interlude

mercredi, août 14th, 2019

Bon, moi, je dis dotance plutĂŽt que n’importe quel autre mot parce que ça correspond Ă  gifted, en anglais, et que tous les autres machins, ben c’est de la merde.
Mais, les gens ne sachant pas crĂ©er de mots, je les leur fournis 🙂
Et puis douance ou dotance, hein, mĂȘme racine pour ceux qui s’y entendent en linguistique. Et surtout ça rime avec souffrance pour ceux qui n’ont pas un cerveau symĂ©trique.

Rapide, concis et bien fichu:

Pour les quelques secondes de neurosciences et d’imagerie, ainsi que d’explications succinctes:

La danse de la colĂšre

vendredi, juillet 19th, 2019

J’ai regardĂ© un trĂšs bon film; et un film français qui plus est. Ça ne court pas les rues.

NB: munissez-vous au minimum d’un U-block Origin, d’un WebRTC, d’un HTTPS everywhere en guise de plugin pour votre Firefox, hein… sinon, c’est le grand capital qui arrive sur votre bĂ©cane sans crier gare ^^

Comme je suis bien navrĂ© que la licence globale soit prohibĂ©e en hexagonie des connards! :’) Du coup, ben ils peuvent tous se brosser, quoi… (ah oui, sauf les 40 guignols qui se partagent 4 millions aux frais du contribuable crĂ©tin, c’est vrai…).

En avance.

jeudi, juillet 18th, 2019

Comme en toutes matiĂšres, l’esprit anglo-saxon (pas celui des connards, qu’ils soient juifs (ou de n’importe quelle religion), amĂ©ricains (ou de n’importe quelle nationalitĂ©) ou que sais-je encore) est largement en avance sur le reste de la planĂšte.
C’est une grande chance que je comprenne, parle et Ă©crive la langue de ceux qui surpassent tous les autres (mĂȘme dans la connerie).

https://thequeenandking.blogspot.com/

(probablement une forte similitude avec ce que j’ai endurĂ© pendant toute ma vie)

En retard, bien malgrĂ© moi, je n’entretiendrai plus aucune relation avec ma famille. TerminĂ©.

 

Plus clair.

mercredi, juillet 17th, 2019

Article documenté:

https://bpdfamily.com/content/have-your-parents-put-you-risk-psychopathology

Article plus accessible (pour les moyens QI ^^ hihi; nan j’dĂ©conne, c’est libĂ©ral publicitaire pour une institution):

https://www.bridgestorecovery.com/blog/being-raised-by-a-mother-with-borderline-personality-disorder/

 

 

 

Pour les moyens QI ^^

mardi, juillet 16th, 2019

– Rhoo, ce titre 🙂 pas trĂšs gentil, ça!
– Ta GL, je l’ai regardĂ© aussi, ce documentaire 🙂

C’est trĂšs accessible, c’est “vu Ă  la tĂ©vĂ©”, ça conviendra Ă  ceux qui aiment ce genre de format, de montage et de mise en scĂšne.

 

Auto diagnosis

lundi, juillet 15th, 2019

You bet they don’t want to tell any diagnosis, even more than prognosis.

So, there it is, mine:

Borderline personnality disorders with many incursive paranoĂŻd psychopathic moves.
Detected around 19 with beginning of severe depressions, but many occured before, non detected by the concerned person.

Not enough people can stand it. Almost no one can stand it. That makes them participating in “another world”.

Boy, interrupted.

lundi, juillet 15th, 2019

https://series9.biz/movies/21610-girl-interrupted

Me comprendre, moi.

samedi, juillet 6th, 2019

http://trommenschlager.f-psychanalyste.over-blog.com/article-etre-fils-ou-fille-de-pervers-122105684.html

C’est un article un peu long, mais il rĂ©sume vraiment trĂšs bien ce qu’est de vivre avec un pĂšre manipulateur et une mĂšre qui n’a jamais su dire stop pour se protĂ©ger elle et ses enfants.
Vivre toute sa vie sous la coupe d’un tyran, dans un monde perverti, un systĂšme sans lumiĂšre, donne ce qui m’arrive aujourd’hui: une situation extrĂȘmement fragile et une psychologie brisĂ©e dans les relations sociales et interpersonnelles.
C’est la disparition d’un Ă©lĂ©ment familial, ma mĂšre, qui a fait remonter encore plus fortement qu’au cours d’autres moment de ma vie, une terrible sensation d’horreur qui n’est pas la mort en elle-mĂȘme, inĂ©luctable et lot de tous, mais un systĂšme pervers mis en place par mon pĂšre destinĂ© Ă  anĂ©antir autrui sans AUCUNE Ă©motion et en trompant tout son petit monde (qui aura bien du mal, mĂȘme en connaissant tous les acteurs de ce drame Ă  se dire que lui aussi, elle aussi s’est fait bernĂ©).
Imaginez ce qu’il en est pour un enfant, celui que l’on retrouve dans l’adulte brisĂ©…

Aux nantis ignorants.

mardi, juillet 2nd, 2019

 

“It is easier to build strong children than to repair broken men.”

Frederick Douglass

Ma mĂšre maltraitante

vendredi, mai 24th, 2019

C’est extrĂȘmement difficile d’en parler, mais ma mĂšre a Ă©tĂ© maltraitante envers l’enfant que j’ai Ă©tĂ©.
Issue d’une famille par trop catholique et forcĂ©ment bien sous tous rapports, elle est probablement restĂ©e trĂšs infantile et ne voulait probablement pas d’enfant. Mais c’est un passage obligĂ©, les enfants, c’est ce con de dieu qui l’a dit.
Du moins, s’il fallait lui trouver une excuse (c’est bien lĂ  le trait du maltraitĂ© d’excuser lorsqu’il s’agit de parler d’une figure d’attachement) elle n’a pas su faire.
Ce n’est pas excusable, aucune maltraitance n’est excusable, mĂȘme celles affligĂ©es aux croulants dont on pourrait penser que la vie est derriĂšre eux.
Mais la nĂ©gligence, l’absence de maturitĂ© nĂ©cessaire pour Ă©lever un bĂ©bĂ©, un enfant est catastrophique et je vis aujourd’hui les consĂ©quences terribles de ce vide complet d’affection que je ne pourrai plus jamais combler.
Et c’est moi le seul qui ai dit une sorte d’oraison funĂšbre lors de ses funĂ©railles. Quel con.
Relire mon texte prend aujourd’hui un tout autre sens, particuliĂšrement les paroles de Brel qui l’encadrent.
Elles disent l’amour que j’Ă©prouvais pour elle et dont elle Ă©tait incapable pour moi: “Quand on n’a que l’amour / A offrir en priĂšre(…)”
Elles disent la nĂ©vrose dans laquelle on s’enfonce en raison de l’absence d’amour que l’on croit pourtant exister; une mĂšre aime forcĂ©ment ses enfants, n’est-ce pas? « Parce que c’est tellement beau [tout cela] / Quand on croit que c’est vrai. »

On vient te chercher chez toi

vendredi, mars 8th, 2019

C’est l’une des chansonnettes poussĂ©es gaiement dans les manifestations politiques des gilets jaunes contre toutes les injustices: “emmanuel macron, ĂŽ tĂȘte de con, on vient te chercher chez toi”. Le bon sens populaire prĂšs de chez vous 🙂

Pour peaufiner ma petite analyse prĂ©sidentielle je voudrais citer un passage du livre “La Manipulation affective dans le couple: Faire face Ă  un pervers narcissique” de Pascal Couderc et Pascale Chapaux-Morelli paru aux Ă©ditions Albin Michel.
On y dĂ©couvre un portrait saisissant et fort ressemblant aux profils psychologiques des hommes de pouvoir -tous les dominants, en fait, en particulier de certains des premiers magistrats français, et qui sied Ă  merveille Ă  l’actuel prĂ©sident français.
Attention, ce genre de lecture n’est pas Ă  conseiller aux consensuels de tous poils 🙂

 

“Le Tout-Puissant

Le Tout-Puissant (son envergure vaut bien des majuscules
), que nous choisissons de peindre sous les traits d’un homme bien que nombre de femmes aient ce type de personnalitĂ©, est celui qui pense ĂȘtre le centre du monde et croit pouvoir agir sur ce dernier en monarque suprĂȘme. Ne dit-on pas : « Dieu Tout-Puissant » ?

Le Tout-Puissant est restĂ© dans ce que l’on nomme le « Moi idĂ©al », soit le Moi narcissique du petit enfant pour qui le monde, c’est lui-mĂȘme, et son modĂšle, Ă©galement. Les autres ne sont pas pris en compte ; il reste centrĂ© sur lui et se nourrit de lui-mĂȘme, contrairement au pervers narcissique qui cherche l’autre pour s’en nourrir. Le Tout-Puissant n’a que faire de l’autre et ne saurait s’en nourrir : il est dĂ©jĂ  plein de lui-mĂȘme et se considĂšre comme Ă©tant riche de toute la substance du monde ! Il a en commun avec le pervers narcissique cette constatation : l’autre ne peut avoir le mĂȘme statut que lui Ă  ses yeux. Tous deux se considĂšrent comme supĂ©rieurs


Si le pervers narcissique manipule par l’envahissement, la dĂ©prĂ©ciation, l’isolement et la destruction, le Tout-Puissant manipule, lui, par la tyrannie. TrĂšs exigeant non seulement envers lui-mĂȘme, mais aussi envers les autres, son entourage, ses collĂšgues, il peut ressembler au pervers narcissique. Toutefois, le Tout-Puissant n’est pas pervers, il n’a pas l’intention ou le besoin de dĂ©truire. Il anticipe donc moins par rapport Ă  l’autre : ce qui l’intĂ©resse, c’est dominer. Il est donc aussi plus conscient et plus stratĂšge. La destruction de l’autre est prĂ©sente malgrĂ© tout, mais en tant que consĂ©quence de ses agissements plus que comme objectif. La destruction intervient « de surcroĂźt » car elle est nĂ©cessaire pour asseoir la tyrannie.

Toute cette force qui se dĂ©gage du Tout-Puissant laisse Ă©videmment penser que justement il est profondĂ©ment vulnĂ©rable sur ce point. C’est un grand impuissant et son comportement exprime une attitude dĂ©fensive : il domine par peur d’ĂȘtre dominé  On ne critique pas le Roi : il rĂšgne, et l’homme Tout-Puissant veut rester intouchable. Il est dans l’angoisse de la perte de son pouvoir (et en cela il se diffĂ©rencie du pervers narcissique, lequel, rempli de nĂ©ant, est avide d’acquĂ©rir de la substance par « objet » interposĂ©).

Le Tout-Puissant manipule donc pour installer son pouvoir et rendre sa tyrannie « opĂ©rationnelle ». Il passe ainsi le plus clair de son temps Ă  prouver aux autres que ce qu’il accomplit est mieux fait, que ses idĂ©es sont les meilleures. Par essence, il est ambitieux, souvent hyperactif. Il dĂ©teste Ă©videmment ĂȘtre pris en faute ou en flagrant dĂ©lit d’imperfection. Son orgueil, alors blessĂ© au plus haut point, l’amĂšne Ă  rĂ©agir par l’attaque : il accuse en retour (Ă©ventuellement de tout autre chose) pour dĂ©tourner l’attention de sa propre culpabilitĂ©. Si, par exemple, on lui fait remarquer qu’il laisse traĂźner ses vĂȘtements, il rĂ©pond : « J’ai, moi, rangĂ© tes chaussures de tennis pas plus tard qu’hier ! ». Comme personne n’est parfait, il trouve toujours comment « dĂ©placer » le reproche et le faire translater vers l’autre.

« Mon mari est un homme intelligent, et il se met en quatre pour la famille
 mais il nous Ă©crase un peu ; je trouve qu’il s’impose trop, confie Ghislaine, 48 ans, employĂ©e de bureau. Auparavant, je ne m’en rendais pas compte, mais maintenant ses reproches m’étouffent ; il n’arrĂȘte pas de critiquer. D’aprĂšs lui, ce que font les autres est toujours mal fait. Il est trop perfectionniste. Il a tout le temps de quoi redire. J’ai l’impression d’ĂȘtre constamment prise en dĂ©faut, comme coincĂ©e contre un mur. Avant, j’essayais de le contenter et de lui faire plaisir. Depuis quelques mois, je ne le supporte plus. Pourtant je l’aime
 mais il exa gĂšre. Il dirige tout, fait la loi sur tout. Quand nous partons en vacances, il prĂ©pare d’abord une liste de ce que chacun doit faire : moi, mon fils, sa sƓur. On dirait qu’il dirige sa petite armĂ©e. AprĂšs, il fait un “check” de tous les points de sa liste pour vĂ©rifier que tout a Ă©tĂ© fait dans les rĂšgles – vous savez, comme les pilotes Ă  bord des avions avec leur check-list. Notre fils, Vincent, est en gĂ©nĂ©ral chargĂ© de changer les piles des boĂźtiers d’arrosage automatique, pour le jardin, de prĂ©parer les vĂ©los que nous chargerons ensuite derriĂšre la caravane, ainsi que le matĂ©riel Ă  emporter pour les Ă©ventuelles rĂ©parations. Eh bien, je crois que depuis cinq ans qu’il a cette haute responsabilitĂ©, il n’a jamais rĂ©ussi Ă  faire ce que son pĂšre lui demandait. Mon mari repasse derriĂšre et pointe du doigt les “erreurs” ou ce qu’il juge comme tel. Les bicyclettes ne sont jamais assez bien nettoyĂ©es, les pneus pas assez ou trop gonflĂ©s. Les boĂźtiers d’arrosage sont mal rĂ©glĂ©s et Vincent oublie – selon mon Ă©poux – les trois quarts de ce qu’il faut emmener : trois paires de rustines au lieu de cinq, une huile spĂ©ciale, etc. Cette annĂ©e, Vincent s’est soustrait Ă  ces contraintes. Mon mari l’a traitĂ© de fils ingrat, de dĂ©gĂ©nĂ©ré  »

Ce genre d’homme (ou de femme) agit d’égale façon avec son conjoint. Le Tout-Puissant se comporte ainsi avec toutes celles et tous ceux qui l’approchent.

Ce type de personnalitĂ© provoque dans l’entourage, soit un rĂ©flexe de rejet et de rĂ©bellion, soit un Ă©tat de dĂ©pendance et d’assujettissement, selon les circonstances et le caractĂšre des individus. Le Tout-Puissant choisit gĂ©nĂ©ralement un conjoint qui l’admirera et saura lui obĂ©ir mais, comme il aime flatter son ego et exhiber une compagne de choix, il peut aussi s’attacher Ă  une personne « remarquable », dotĂ©e d’une certaine personnalitĂ©, auquel cas il s’expose Ă  des obstacles dans l’affirmation de sa tyrannie
”

Auteur: Pascal Couderc.
Source: https://www.pervers-narcissique.com/episode-11-la-manipulation-ordinaire/

 

Le méchant macron

jeudi, août 23rd, 2018

“Macron est un psychopathe” dit ce psychanalyste. C’est faux, c’est un nĂ©vropathe. J’ajouterais de la pire espĂšce.
Un ami vient de me faire parvenir cette vidĂ©o qui confirme mon analyse de ce triste personnage, mais vue sous un angle un peu diffĂ©rent, et presque plus saillant, si j’ose dire, que le mien.
Une analyse terrible, s’il en est, et en rital (avec des sous-titres pour les autres).

Edit: je n’avais pas vu que la vidĂ©o est hĂ©bergĂ©e sur la chaĂźne des tarĂ©s Ă©galitĂ© trĂšs conciliants mon cul sur la commode.
Merci de simplement, et encore une fois, ne regarder QUE la vidĂ©o et de faire l’impasse la plus totale sur son contexte crĂ©tin. En thĂ©orie, on doit toujours et surtout se prĂ©occuper du contexte, mais lĂ … Ă  moins que ce ne soit une petite blagounette que m’aurait fait mon “ami”…

Il est vrai que je ne suis pas d’accord avec ce “professeur” ( http://www.liberation.fr/checknews/2017/05/05/qui-est-le-professeur-adriano-segatori_1652278 ) lorsqu’il parle de pĂ©dophilie concernant Trogneux.
C’est fort embĂȘtant, tout ça… je ne dis pas merci Ă  mon “ami”.
Je me tĂąte de virer ce post… mĂȘme si ça me fait un lien interne en moins.

Edit 2: j’ai finalement changĂ© de chaĂźne youtube, c’est ainsi plus propre. La vidĂ©o a Ă©tĂ© publiĂ©e la premiĂšre fois sur le site destra.it ( voir tout de mĂȘme ce que l’intĂ©ressĂ© pense de son analyse et des rĂ©actions qu’elle a suscitĂ©es en italien )  , ça donne un contexte.
Edit 3: non, ça n’est pas plus propre en fait, car c’est la chaĂźne youtube d’un… ( http://www.charentelibre.fr/2013/07/05/municipales-le-fn-sort-du-boisdilemme-a-droite,1844564.php )
Il sont décidément partout!

Psychanalyse présidentielle

dimanche, août 12th, 2018

Ceux qui ont eu Ă  traverser un trauma important et qui en sont sortis savent quel est l’intĂ©rĂȘt de la psychanalyse comme moyen d’apprĂ©hender le monde et d’y faire face en paix.
Absolument chaque ĂȘtre humain traverse des traumas plus ou moins grands tout au long de sa vie, mais certains sont plus ravageurs que d’autres, en fonction de leur nature mais aussi de la sensibilitĂ© de l’ĂȘtre qui les ressent.
Certains parviennent Ă  force d’Ă©tude et de lecture, voire mĂȘme de travail scolaire, et parce qu’ils sont assez chanceux, Ă  devenir psychanalystes.
D’autres Y parviennent autrement 🙂
La psychanalyse est une thĂ©rapeutique consistant Ă  rechercher le fonctionnement optimal de la libido par sa libĂ©ration (libido ou Ă©nergie sexuelle; moi je l’appellerais plutĂŽt Ă©nergie vitale, sachant que seule la sexualitĂ© peut donner Ă  toute chose vivante l’espoir symbolique de “ne pas mourir”). Cette Ă©nergie est nĂ©cessaire au bon fonctionnement du corps, mais Ă©galement du cerveau humain, ce qui est Ă©videmment le plus important.
C’est cela qu’on appelle communĂ©ment le bonheur (et que bien peu connaissent, hĂ©las).

Nous allons maintenant nous attacher Ă  analyser succinctement la relation qui lie Macron et Trogneux, sa femme de 24 ans son aĂźnĂ©e, afin d’en dĂ©gager la signification politique profonde, invisible au profane.
J’en suis venu Ă  vouloir Ă©crite cet article car une de mes connaissances m’a fait remarquĂ© qu’il n’Ă©tait pas d’accord avec mes opinions exprimĂ©es de façon artistique dans cet autre article. Il me disait, comme d’autres, que cela ne le dĂ©rangeait pas que des personnes en couple sexuel aient de grande diffĂ©rence d’Ăąge.
C’est un peu ce que disent Ă©galement les faibles d’esprit quand, Ă  dĂ©faut d’en comprendre le sens profond, ils aiment croire qu’ils sont “progressistes” ou “ouverts” (on trouve ces personne en majoritĂ© chez les pseudo “gens de gauche Ă©colo socialistes” en France) s’ils manifestent leur intĂ©rĂȘt pour les couples homosexuels ou variĂ©s. Je ne suis pas sĂ»r qu’ils soient autant “ouverts” vis-Ă -vis de la partouze et de l’Ă©changisme, mais passons.
Ce que j’en pense moi-mĂȘme? cela ne vous regarde pas, je n’en discute qu’avec ceux que je considĂšre comme des amis. Ils et elles se reconnaĂźtront, mĂȘme si elles et eux ne me considĂšrent pas de la mĂȘme façon en retour 😉
C’est bien normal d’ĂȘtre mĂ©fiante et mĂ©fiant, hihi ^^.

Donc, Macron, arrivĂ© en classe de seconde se pense follement amoureux de sa prof de Lettres, de 24 ans son aĂźnĂ©e. Le gars est en pleine poussĂ©e d’hormones mĂąles et il a envie d’en dĂ©coudre avec la gente femelle 🙂
Celles de son Ăąge sont encore assez peu propices Ă  la gestuelle sexuelle, encore carrĂ©ment naĂŻves (elles rĂȘvent toutes, pour la plupart, au prince charmant).
Ou alors, aucune n’appartient Ă  sa CSP. Peu importe.
L’envie de la MILF (mother I like to fuck), qui deviendra la MIF (mother I fuck), est plus forte que tout. Une envie irrĂ©pressible de baiser sa mĂšre, sans le faire vraiment (c’est tabou dans la sociĂ©tĂ©) le pousse Ă  vraiment rĂ©aliser son fantasme.
Trogneux, en tant que femme, sent bien que le gosse a du potentiel intellectuel et choucroute, et se laisse finalement faire pendant de longues années, avant de conclure par un mariage en 2007, soit 14 ans aprÚs leur rencontre.

“De la sixiĂšme Ă  la premiĂšre, il effectue sa scolaritĂ© Ă  La Providence, un Ă©tablissement privĂ© catholique d’Amiens fondĂ© par la congrĂ©gation des jĂ©suites. Il est laurĂ©at du concours gĂ©nĂ©ral de français en 1994. Il termine ses Ă©tudes secondaires Ă  Paris au lycĂ©e Henri-IV, oĂč ses parents l’envoient pour l’Ă©loigner de Brigitte Trogneux. Il y obtient le baccalaurĂ©at (section scientifique) avec la mention « trĂšs bien » en 1995. ” https://fr.wikipedia.org/wiki/Emmanuel_Macron

Les parents de Macron dĂ©sirent non pas l’Ă©loigner d’une femme bien plus ĂągĂ©e que lui mais le faire rentrer dans ce qu’il est convenable et acceptable de faire dans la vie. Ils n’y parviendront pas et leurs efforts pĂ©dagogiques, au sens Ă©tymologique du terme, seront vains.

Macron est donc parvenu Ă  transgresser, du moins symboliquement, le tabou de l’inceste. Sa toute-puissance est totale. Elle masque probablement une pĂ©dĂ©rastie au minimum symbolique et fantasmĂ©e rĂ©vĂ©lĂ©e par les affaires qui suivront: les soupçons de relation sexuelle entre Macron et Gallet ainsi qu’avec Benalla.
L’Ă©norme erreur de Macron a Ă©tĂ© de dĂ©mentir ces rumeurs, car, en fait, il avouait simplement ses penchants inavouĂ©s et inavouables. Le sont/l’Ă©taient-ils? le saurons-nous jamais?
OSEF 🙂
Tout rĂ©cemment, Macron admettait que la piscine payĂ©e par les concitoyens 35000 €, pour son bonheur personnel, ne l’intĂ©ressait pas, qu’il prĂ©fĂ©rait la mer.

On s’en doute ^^ Sauf que c’est son Ă©cran de fumĂ©e prĂ©fĂ©rĂ©.

En effet, la piscine Ă©tait destinĂ©e Ă  sa mĂ©mĂšre, qu’il dĂ©laisse aussi bien que la piscine…
Mais n’est-ce point lĂ  la jouissance du pouvoir de faire ce que l’on dĂ©sire au plus profond, si j’ose dire, et face au monde entier?

Pour conclure, il faut donc dire que c’est la soif Ă©perdue de pouvoir et de domination, inconsciente (encore que…), de Macron qui l’a amenĂ© Ă  de telles relations sexuelles.
Ce n’est en rien condamnable, mais cela Ă©claire sa personnalitĂ© et sa façon de diriger.
Qu’il s’entoure de brutes Ă©paisses qui s’amusent, du haut de leur bouffitude de 100 kilos, Ă  cravater une jeune graphiste freluquette, ne semble pas provoquer une quelconque rĂ©action de sa part.
Il est donc lui aussi, aussi Ă©pais que ceux qu’il emploie Ă  on ne sait trop quoi et de façon totalitaire.

Il est donc grand temps que la population des concitoyens français se rĂ©veille afin de calmer cet unique individu Ă  la grave pathologie avant qu’il ne fasse d’irrĂ©mĂ©diables erreurs et mĂšne une partie de l’humanitĂ© Ă  la guerre.

PS: il en va de mĂȘme avec Trump, plus direct, qui aime tenir les femmes par la chatte, et qui entretient une relation sexuelle avec beaucoup plus jeune que lui (il a 72 ans et son Ă©pouse en a 48).

Billet assez bĂąclĂ©, mais bon, c’est gratuit.

En attendant la psy prĂ©sidentielle…

vendredi, août 10th, 2018

Je vous en mets un ptit morceau, que du meilleur, de SOULWAX:
https://www.mixcloud.com/jahthecat1/2-many-djs-as-heard-on-radio-soulwax-pt-1-2002/

A bientĂŽt, j’ai une grosse miche sur la plancha 😉

Pas lĂącher

dimanche, juillet 8th, 2018

“Pas lĂącher” qu’elle avait dit. Et que c’est vrai qu’il ne faut pas lĂącher. Mais c’est si dur, par moments. Ces moments qui durent si longtemps…
Alors on se force un peu, si on peut 🙂
Elle le sait bien que ce sont ceux qui ne lĂąchent pas, hĂ©las incompris, qui font la beautĂ© et la crĂ©ation du monde. N’est-ce pas Szarah? 🙂

Alors pour continuer de ne pas lĂącher, je partage avec mes lecteurs un article de la rubrique ‘Lettres ou pas lettres’ du Canard du 27 juin 2018.
Non seulement l’article principal est, au final, un Ă©tat des lieux de notre sociĂ©tĂ© renversĂ©e pour le pire, mais l’encadrĂ© montre que l’espoir, dans les pires moments, est aussi prĂ©sent.
[Nan hein! HĂ©! Quoi? Si? C’est la coupe du monde de football qui est devenu le pire moment de l’intellect humanoĂŻd? … hihi]

Je suis Ă©galement d’accord avec la conclusion de PagĂšs, qui a bien compris les travers d’un Jungien 😉

Et puis, artistiquement dans l’association libre, j’ai laissĂ© quelques mots en bas de la coupure…

M. p’tit con

mardi, juin 26th, 2018

RĂ©sumĂ© fictionnel et verbatim d’une conversation de bar, en rase campagne:

“Alors comme ça, tu tapotes l’Ă©paule de celui que tu nommes “sa saintetĂ©”? Tu fais des p’tites blagues sur les Bretons en les traitant de mafieux? Et t’es fier d’ĂȘtre un gĂ©rontophile qu’a baisĂ© sa prof qui pourrait ĂȘtre sa mĂšre? Et tu crois pouvoir donner des leçons de politesse aux plus jeunes que toi, quand t’es derriĂšre tes gorilles?
Mais dis donc, mon p’tit bonhomme, Ă  part ĂȘtre passĂ© Ă  la moulinette de la bourgeoise de campagne et des banquiers mondiaux, t’as quoi dans le slip?
Tu veux faire un brin d’analyse? sais-tu mĂȘme ce que cela implique?
Alors tu vas te calmer tout de suite, rentrer ta biroute et ton p’tit couteau dans ta culotte courte et tĂącher d’ĂȘtre Ă  la hauteur de ce que tu ne mĂ©rites pas, jeune trou du cul!
Mais quel connard!”

Bon, c’est violent, hein, comme diraient les fiottes :), mais qu’est-ce que c’est bon.

La mĂšre morte

mercredi, mai 16th, 2018

http://www.psy-louisegrenier.com/wp-content/uploads/2011/09/La-m%C3%A8re-morte.pdf

Un article succinct, mais bien menĂ© et intelligible Ă  ceux qui ont un intĂ©rĂȘt pour la psychanalyse, quel qu’il soit.
Pour moi, un trampoline et un retour bĂ©nĂ©fique Ă  l’introspection nĂ©cessaire aux gens de qualitĂ© 🙂

Pour ceux qui y ont un intĂ©rĂȘt, le mĂ©moire de maĂźtrise disponible en ligne Ă©galement en lien sur ce post: http://www.psy-louisegrenier.com/travaux-universitaires/

Lapin au foin

jeudi, janvier 11th, 2018

Lapin au foin, colibri Ă  l’eau de vie, et entonnoirs fumĂ©s. C’est le menu.
La voix est rouillĂ©e de n’avoir pas servi comme telle depuis vingt ans, les doigts aussi, mais ça fera un marqueur (autant dire une un-nĂ©cessitĂ©).
F.H.P. Lornet (lyrics et sing) sur Taylor 410, DeArmond 210, Rþde NT-2, Acus OneforAll et carte son pas faite pour ça, mais bon 🙂

Conte concis tout public.

Le dĂ©lit’Ăąge

lundi, juin 26th, 2017

Il y a ceux qui partent et qui reviennent
Il y a ceux qui partent et ne reviennent jamais vraiment
Il y a ceux qui partent pour oublier que ce sont les autres qui sont barrés
Il y a ceux qui n’existent pas
Il y a ceux du creux, du vide, du vain et qui refusent de s’en rendre compte
Il y a ceux qui au moins essayent
Il n’est que vanitĂ©
Et pourtant une humanité
Qu’il est triste de savoir

F.H.P. Lornet, le 26 juin 2017.

 

Quand on est trĂšs riche, on encule les pauvres…

samedi, avril 22nd, 2017

Ce sympathique joueur de football, qui semble-t-il touche “un salaire de 7 millions d’euros net par saison”, vous propose de bosser gratuitement pour lui, façon pile je gagne face tu perds.
Bravo les salauds! tant qu’on gagne on joue avec ceux qu’on considĂšre comme les cons!
Et puis, avec tous ces chÎmistes, finalement, les faire bosser pour rien, ça les occupe, non?

Putain d’enculĂ©s de merde de hĂ©ros pour la jeunesse (qui ne devrait n’avoir que l’ambition de devenir milliardaire) ils ne se cachent mĂȘme plus et comme disait je ne sais plus quel nazi “plus c’est gros, plus ça passe” 🙁

 

Et sinon, toinette, tu m’envoies 1 millions d’euros avant le 31 mai steuplĂ©, parce que j’ai un projet secret, merci.
Pov gland.

Les gens normaux

dimanche, août 7th, 2016

neufLes gens normaux, ce sont ceux qui habitent le troisiĂšme Ă©tage: ils ne verront jamais la lumiĂšre du ciel depuis la terrasse du cinquiĂšme et dernier Ă©tage et ne sont jamais descendus Ă  la cave.
C’est triste, c’est confortable, et ils aiment ça. Ils votent ‘pour’.