Le mourrirage

juin 19th, 2024

 

Les bas de la queue

juin 13th, 2024

Les pauvres gens, souvent les “baqueux” (qui ont la queue bien basse, dirait l’humoriste), les violents fils de violents, les déviants avides d’extrême-droiture, les malades du “quoi-qu’il-en-coûte”, pour qui rien ni personne n’est précieux… Ceux-là sont de minuscules trous noirs (trous du cul, dirait l’humoriste) qui font bien pâle figure face à la lumière.
Les moins stupides, les moins stupéfaits par leur bêtise, souvent croient que présenter des excuses suffit. Ce n’est qu’un premier pas.

Silence is golden but creation is light

juin 13th, 2024

Silence is golden but creation is light.

Rx

mai 27th, 2024

 

Chatte à poils

mai 15th, 2024

 

Down on main

mai 3rd, 2024

 

DOxy-coke-corticoïds

avril 9th, 2024

 

Works on aluminium too

avril 4th, 2024

Fake lipstick PU

mars 28th, 2024

Les limités

mars 17th, 2024

Il y a les limités
Il y a les dé-limités
Et il y a les autres, les fous.

Les limités, ce sont les normo-névrosés, rares aujourd’hui. Hélas.
Les dé-limités, ce sont les pervers, qui pullulent à foison dans la société néo-libérale capitaliste. Certains prétendent même s’adonner à l’art (du cochon).
Et puis, les autres. Ceux qui ont subi les affres des sus-mentionnés, par ascendance, en général, le temps n’ayant qu’un seul sens (…).

Ceux-là n’ont plus d’espace ni de temps, comme annihilés par la puissance énergétique de l’esprit. Là se trouvent les véritables artistes et les déments, les criminels de l’âme blessée.

Longhorn guitarlin

mars 14th, 2024

EN guerre?

mars 9th, 2024

Le viol est une arme de guerre. Les chefs d’état déclarent la guerre, disent que l’on est en guerre.
Le viol psychique tout autant que le viol physique est une arme de guerre. Il ne s’agit pas de sexualité.
Il s’agit de domination, de manipulation, et de torture.
Le viol est une arme génocidaire. Elle s’ajoute à la mort physique qu’elle complète en tuant les âmes.

De même que le viol incestueur ou incestuel est une perversion du noyau reproductif humain, la guerre est son élaboration à une échelle devenue planétaire, à l’échelle de l’humanité semble un aboutissement de la transgression.

(grosse) bande de cons

février 13th, 2024

 

Ciivise

février 12th, 2024

Comment la Ciivise a-t-elle pu voir le jour? Comme la “Commission Indépendante sur l’Inceste et les Violences Sexuelles faites aux Enfants” a-t-elle pu être créée sous ce qu’il faut bien appeler le règne d’un pervers narcissique de président de la République et de son épouse pédocriminelle incestuelle?
C’est peut-être bien là que se trouve l’origine de cette création qui n’aura vécu que trois ans (la Ciivise est aujourd’hui entachée de viol, de manipulation et d’humiliation perverse de la part de sa nouvelle présidente, une médecin aux mœurs pour le moins discutables en matière d’expertise traumatique, elle aime à refaire les gestes liés aux traumas sexuels…). Il est probable que ces organismes privés tels que mckinsey ou blackrock ou je-ne-sais-quoi encore aient été influencés, avec leur “ADN” à deux neurones, par l’histoire perverse du couple devenu présidentiel par leur truchement et un hasard triste.
Finalement, un couple pervers refusant la différence des générations, forniquant entre adulte et enfant, devenu plus bestial qu’humain (alors qu’aucun animal ne fornique avec ses petits…) et présidant à la destinée de 70 millions de personnes (les Français) est une source d’inspiration pour toute entité néo-libérale capitaliste ayant pour but de faire de l’argent et des écrans de fumée.
Peut-être était-ce là un écran de fumée que la Ciivise, pour ces idiots qui se prennent pour des cerveaux et qui servent qui un “état”, qui un “ami”, qui “une nation”, qui “un objet supérieur” tel les attali et autres pseudo cerveaux profiteurs de la misère des populeux pour continuer d’amasser richesses et vanités.

La folie aura donc quand même montré le juge Durand et sa parole impeccable à tous, alors que le totalitarisme, par ailleurs, devient la norme suite au covidisme, une nouvelle religion médico-totalitaire.
La plupart des citoyens, quelles que soient leur catégorie, sont devenus idiots. Médecins s’accrochant à leur statut mais devenus débiles (étymologiquement parlant), fonctionnant en mode automatique, aux ordres. Politicards pervers concourant pour le prix du plus pervers. Citoyens noyés et mourants dans un flot de stupidités déversées en continu sur les écrans dont bien peu savent se désasservir.

La culture pour les nuls

février 11th, 2024

 

Mycoplasma pneumoniae

février 11th, 2024

Glaviot sanglant (mucosité purulente et sang) petit modèle, résidu de toux sèche dû à une pneumonie à mycoplasme sévère limite fulminante (5e semaine).
Documentation pour les généralistes disponible sur pubmed et aussi pour ceux qui ne lisent pas l’anglais (thèse rapide en français):  Les infections à Mycoplasma pneumoniae de l’adulte – DUMAS
On rappelera ici que le CHU de Roanne, service pneumologie, cheffe de service m’a envoyé paître vers les urgences, en ayant vu la radiographie, l’inefficacité du traitement à l’amoxicilline et le témoignage de crachats de sang… bon courage à ceux qui survivent. Salope.
Le tout après l’avertissement de la HAS ( https://www.has-sante.fr/jcms/p_3482986/fr/infections-respiratoires-a-mycoplasma-pneumoniae-la-has-publie-des-reponses-rapides ). Bravo les “pros”. Merci la T2A du nain sarkozy et consorts. Une belle bande d’enculé(e)s de type autruches.

Bidoches d’un esthète

février 11th, 2024

 

 

Je suis contre

janvier 19th, 2024

Je suis contre! et de façon absolument totalitaire voire dictatoriale, limite passage à l’acte meurtrier…
Je suis absolument CONTRE les nantis sémites.
GRAVE sa mère la pute.
Je n’aime pas les tueurs d’enfants, ils méritent ce qu’ils font à autrui. Et en plus, ils ne peuvent rien objecter, car c’est biblique (et ils s’en revendiquent, les cuistres) la loi du talion.
Évidemment, tout cela n’est que paroles et parabole.

Humiliation et indignité, deux mamelles françaises

janvier 6th, 2024

Humiliation envers le patient qui demande un RDV, muni d’une ordonnance de son médecin traitant, mais à qui on demande de venir en personne, quelle que soit la distance à parcourir, pour présenter le dossier à sa sainteté du corps médical (comme dit Dieudonné dans son sketch “le cancer”) afin que ce nouveau pape décide s’il peut lui attribuer ou pas un RDV. Voilà ce qu’est demandé au centre hospitalier public de Roanne pour une consultation en pneumologie.
Couper les moyens aux services publics afin que l’usager devienne client et se tourne vers le privé, s’il en a les moyens.
Car oui, même les braves gens qui servent ce service public ont intégré la T2A (la tarification à l’acte = plus il y a d’actes médicaux, plus la thune rentre dans les caisses) afin de lutter contre la “DETTE”, le vilain monstre créé de toutes pièces par l’école de Chicago et tous ses suiveurs afin de conserver une domination sur les populations du monde entier.
Dans la tête de ces “soignants” (notez qu’on ne les appelle pas soigneurs, mais soignants… faites le parallèle avec guérisseurs/guérissants…) il FAUt impérativement faire un scanner afin d’avoir un diagnostique, une échographie, un acte coûteux quoi.
La palpation du ventre de la parturiente? pfiou! ils ne savent même plus faire, il faut une image coûteuse et rétributrice (autant que mangeuse de dette) pour exercer la médecine.
Soigner une pneumonie sans radiographie et scanner? Vous n’y pensez même pas mon brave!
Alors que chacun sait qu’il s’agit d’antiobiothérapie: amoxy, puis pyostacine, puis azytro… et ensuite, ben c’est la merde. Mais de scanner, il n’y a absolument pas besoin.
Sauf dans un système perverti par le fric et la doctrine néo-libérale capitaliste insérée dans l’inconscient des praticiens depuis déjaà au moins une vingtaine d’années. Ces braves bêtes qui croient être la crème de la société en raison de leurs émoluments. Les pauvres.

Bref. Leur petite conscience de droitards les prévient de toute culpabilité si jamais quelques morts venaient à survenir en raison de leur ineptie diagnostique: il y a trop de gens sur terre. Tout est finalement “bon”, youkaïdi, vive les vacances aux Seychelles avec les amis de chir obs. On bouffera peut-être des fœtus en ravioles, parait que ça rajeunit la peau.

Humiliation donc envers le patient que l’on prend pour un morceau de barbaque et un gros connard, mais également indignité face aux confrères généralistes qui ont eu l’audace de faire une ordonnance, ces gueux de la médecine venus d’outre frontières (vu que dans le beau pays, il n’y a plus que des petits cons qui veulent du fric à milliards, suiveurs d’un pervers antœdipien auto-engendré délirant à pleins tubes pendant 10 ans de mandat).
Indignité également envers les praticiens eux-mêmes qui préfèrent exercer un tri de patient préventif, sous le diktat du néo-libéralisme capitalisme, plutôt que de respecter le serment d’Hippocrate (dont probablement ils ne connaissent que le nom, burn-out à la première semaine d’exercice aidant…).

Pitoyable état du service public hospitalier qui par ailleurs, se targue de respecter les diverses chartes de bienséance auprès des patients, d’avoir moult services de réclamations (inutiles évidemment) et de remplir toutes les conditions en milliers de pages des certifications ISO…

Le petit théâtre, bien compliqué, de la vie délirante des pays dits occidentaux, qui font l’exact contraire de ce que la raison, qu’ils ont perdue, pourrait leur donner à penser.

Se tuer soi-même et tuer les autres, l’air de rien, avec le sentiment béat du devoir accompli, tel le petit macron qui essaye de faire les gros yeux à la caméra lors de son pseudo hommage à delors, alors que celui-ci le haïssait à toutes forces.

Seul acquis de la rencontre avec cette brave blouse blanche (chef de service tout de même, mais sans véritable dignité): passer à 2g de psyostacine/jour pour plus d’efficacité. Je prends.
Par contre, sans scanner, je peux me démerder et aller aux urgences (vu que je n’ai plus de médecin traitant) en cas de pépins. Elle doit se torcher avec son serment d’Hippocrate tous les matins.
Merci pour ce moment, comme disait l’autre.

 

Mon tiers-monde

janvier 2nd, 2024

Bah, d’un autre côté, quand ses propres géniteurs ainsi que tout un village se sont évertués à ne rien voir… Tiens je pense au suicide par fusil à pompe du fils du boulanger conseiller communal, aussi, tiens… Que de gens biens, ces Français, dirait ce connard de macron, comme il le fait en parlant d’un gros porc qui, en plus de ne plus pouvoir la voir, ne sait pas tenir sa queue.
Enfin bref. Un bon mois après une vraie grippe compliquée d’une pneumopathie (lobe supérieur droit) avérée à la radio, traitée 7 jours par amoxi… je n’ai plus de médecin traitant généraliste. Il est retourné dans son pays d’origine tellement la France l’a déçu, alors qu’elle avait été son rêve, étudiant…
Il a eu le temps de faire une ordo pour un pneumo (y’a un micro nodule)… mais le chu de Roanne exige qu’on apporte en mains propres les ordonnances AVANT de prendre RDV… Sûr que je vais faire 80 bornes pour qu’on me dise “ha ben non”…
le fameux TRI des patients si cher aux nazis et aux covidistes totalitaires et aux fadas de la T2A (tarification à l’acte).
Je vis dans un pays de merde, un pays du tiers-monde rempli de merde, dirigé par des crétins pervers à l’ouest, au regard vide et aux paroles délirantes.
Bon, il me reste quelques antibio strepto… c’est pas le top mais bon. J’aimerais bien ne plus cracher des glaviots de pus plein de sang.
J’aimerais bien ne plus avoir cette douleur thoraco postérieure droite (significatif d’une inflammation de la plèvre).
J’aimerais bien être moins qualifié qu’un putain de toubib en T2A qui voit que le bout de sa lorgnette via son esprit étriqué, sans jamais considérer le patient globalement (ha ben on n’a pas le temps, manque d’effectif! disent les fils de pute qui votent macron-hollande-sarko-etc qui laminent les services publics). Mais bordel de connards.
Je préfère crever chez moi, si je devais, que de crever dans la merde des couloirs des urgences, dans le stress et le brouhaha de la pisse de vieux et des personnels crétins, après une attente de 2 jours.
Sans dec’.
J’ai grandi sans confiance, me méfiant de chaque crasse qu’auraient pu me faire ceux qui auraient dû m’épauler et m’aider à me développer, jusqu’à en devenir paranoïde.
Je suis encore plus méfiant avec tous ces crétins qui se sont faits injectés et qui pour la plupart gobent toujours le délire jusqu’à ce qu’ils l’avalent de travers.
Plus aucune confiance.