Exposition des 18 vues de Kyoto du 10 mai au 29 juin 2017 – ECB Chauffailles

La saison s’y prête: le printemps, qu’il s’agisse de lumière ou de climat, est LA saison où il fait bon visiter les bocages du sud Brionnais et se rendre compte que, parmi la ruralité herbeuse et terreuse, la contemplation du silence fait ressortir, outre l’odeur du bétail, la renaissance de la nature que d’aucuns, même du cru, s’évertuent à oublier le regard fixé sur leur bête écran de téléphone.
Car oui, sur cette terre d’élevage bovin, la ruralité est aussi bou(s)euse, et pas qu’au sens de la nomenklatura parigote, et gribouilleuse; et elle sent.
Elle sent la culture du wasabi (le vrai hein, la plante, pas cet infâme jus de raifort vendu à prix d’or), la seule d’hexagonie sis à Oyé. Elle sent aussi l’élaboration du miso et du saké façon ‘comme il faut’, et dire que ça se passe à Poisson, c’est vrai que c’est vraiment drôle pour un nippophile amateur de sashimis 🙂
Bref, il y a autant de ravissements que dans l’atelier d’un Hokusaï.

C’est donc aux confins de la Saône-et-Loire, de la Loire et du Rhône que la prochaine exposition des « 18 vues de Kyoto » se tiendra du 10 mai au 29 juin 2017, à l’Espace Culturel du Brionnais (ECB) de Chauffailles.
Bien sûr, et outre la possibilité de se plonger du regard dans les œuvres, on peut également se les procurer directement (attention certaines n’existent plus qu’en un seul exemplaire, sur les deux uniquement produits au format choisi par l’artiste). D’éventuelles commandes personnelles sont toutefois les bienvenues.
A côté des œuvres dites ‘originelles’ se trouveront les ‘variations’ à un tarif plus abordable et à l’apparence plus contemporaine, dirons-nous.

Les visiteurs sont les bienvenus de 14h à 17h30 du lundi au jeudi et de 8h30 à 12h et de 14h à 17h30 le vendredi.

Un vernissage aura lieu le jeudi 11 mai de 18h à 20h, avec une dégustation de crackers japonais accompagnés de quelques breuvage plus locaux, mais choisis avec soin. Si les planètes sont bien alignées, une surprise peut survenir.

2 Responses to “Exposition des 18 vues de Kyoto du 10 mai au 29 juin 2017 – ECB Chauffailles”

  1. Salomon Reinach dit :

    Très cher,

    Il semblerait que la presse vous fasse ses honneurs, à ce que j’ai pu en voir ici ( http://www.lejsl.com/edition-charolais-brionnais/2017/06/24/francis-lornet-graphiste-et-photographe ).
    Il est vrai que la passation d’une certaine idée du monde est tout à votre honneur ( http://www.lejsl.com/edition-charolais-brionnais/2017/06/22/25-eleves-du-college-pierre-faure-a-la-decouverte-de-kyoto ).

    L’éventail, outre son utilité certaine par les temps qui courent -on ne sait trop où- se révèle un accessoire de mode assez élégant! 😀

    Bonne continuation, camarade concitoyen!

  2. admin dit :

    Ah Salomon, vous êtes un fin connaisseur de la dispute talmudique! je le sens!

    Merci pour vos applaudissements nourris et sincères.
    🙂

Leave a Reply

You must be logged in to post a comment.