Pas lâcher

« Pas lâcher » qu’elle avait dit. Et que c’est vrai qu’il ne faut pas lâcher. Mais c’est si dur, par moments. Ces moments qui durent si longtemps…
Alors on se force un peu, si on peut 🙂
Elle le sait bien que ce sont ceux qui ne lâchent pas, hélas incompris, qui font la beauté et la création du monde. N’est-ce pas Szarah? 🙂

Alors pour continuer de ne pas lâcher, je partage avec mes lecteurs un article de la rubrique ‘Lettres ou pas lettres’ du Canard du 27 juin 2018.
Non seulement l’article principal est, au final, un état des lieux de notre société renversée pour le pire, mais l’encadré montre que l’espoir, dans les pires moments, est aussi présent.
[Nan hein! Hé! Quoi? Si? C’est la coupe du monde de football qui est devenu le pire moment de l’intellect humanoïd? … hihi]

Je suis également d’accord avec la conclusion de Pagès, qui a bien compris les travers d’un Jungien 😉

Et puis, artistiquement dans l’association libre, j’ai laissé quelques mots en bas de la coupure…

2 Responses to “Pas lâcher”

  1. SZarah dit :

    Do not give up, même si le « bon sens populaire » prétend qu’il faut savoir lâcher. Il y a aussi « Faire un pas de côté, voire même en arrière, c’est se ménager des possibilités pour l’avenir ». Bin non, faire un pas de côté c’est toujours pour laisser passer quelqu’un, et faire un pas en arrière c’est rétrograder dans tous les cas de figure.
    Le requin ne lâche rien, le molosse non plus. Le truc, c’est de bien évaluer la taille de la proie 🙂

  2. admin dit :

    Exactement!
    Et puis, en cas de coup dur, ya toujours l’option de sortir Kiki!
    🙂

Leave a Reply

You must be logged in to post a comment.