Paris, paradis des vendus, ville de merdes.

 

Excellent!
http://www.icidailleurs.com/index.php?route=product/category&path=121

2 Responses to “Paris, paradis des vendus, ville de merdes.”

  1. Salomon Reinach dit :

    Rhooo! le pluriel!
    On sent bien que c’est écrit avec amour, toussa.

    😉

  2. admin dit :

    Salomon! M’enfin 🙂

    Vous savez très bien qu’associer “merdes” et “amour”, lorsqu’on entend le grec, ça se dit scatophilie, n’est-ce pas?

    Je trouve le mot plus poétique 😉

    Mes plus plates… 🙂

Leave a Reply