Le retour de l’occupation

Ayant regardé avec attention la mini-série “Unbelievable” et le film “My name is Sara” (d’excellentes productions) .

Etant donné la définition du mot confinement:
A. Vieilli. Isolement (d’un prisonnier)
B. Fait d’être retiré; action d’enfermer, fait d’être enfermé (dans des limites étroites).
Spéc. ,,Interdiction faite à un malade de quitter la chambre“
C. BIOL. Maintien d’un être vivant (animal ou plante) dans un milieu de volume restreint et clos.

Entendant estrosi, muni de ses multiples mandats (un surhomme à n’en pas douter) déclarer que la surveillance de l’espace public sera totale et utilisera hélicoptères et multi-rotors ainsi que la surveillance vidéo fixe.
Entendant le ministre de l’intérieur dicter à ses sbires préfets qu’ils peuvent durcir les Kontrôles privatifs de liberté dans l’espace public.
Sachant que les moyens mis à dispositions ne seront donc pas employés à la sauvegarde des citoyens, mais à leur surveillance, d’abord dans le but de les soumettre et de leur faire payer des amendes (dans un premier temps, puis viendra la prison, puis…).

Il apparaît évident que les occupants des pseudo-démocraties occidentales, les aristocrates de la bourgeoisie sous la supervision des financiers et autres banquiers, sont ceux qui se réclament des suffrages que par ailleurs ils manipulent à volonté grâce aux médias de leurs superviseurs.

Que le motif soit une maladie opportune ou une guerre qu’ils auraient voulue ne change rien à l’affaire.
Les affaires continuent de tourner et ils conseillent même de jouer en bourse ( “C’est plutôt le moment de faire des bonnes affaires en Bourse aujourd’hui ” agnès pannier-runacher le 10 mars 2020).

La dictature est donc bel et bien là.
Elle durera, s’endormira d’un œil par moment pour se réveiller plus pressante ensuite, nourrie par l’appât du gain pour soi au détriment de tous les autres.
Le tout avec l’assentiment de certains qui, sans rougir, se prétendent défenseurs de l’humanité et hurlent à la peine de mort sitôt qu’on fait une blague, quand bien même elle serait de mauvais goût.

C’est sympa, cette époque. C’est terrible.
Finalement, la “juste” continuité des fachistes déguisés en agnelets (une BD à lire).

Leave a Reply