La sécurité routière

J’ai eu la chance d’avoir pour moniteur d’auto-école un homme dont je veux ici saluer la mémoire. Il s’est donné la mort par auto-suffocation (un bête sac) car il ne supportait plus la vie avec un morceau de visage en moins, suite à une ablation nécessaire pour traiter un cancer de la langue, bouche, mâchoire.
Vous voyez la gueule à Freddy Kruger? ben c’était pire.
Quand on ne peut plus manger ou boire que par un tuyau, et qu’on a quand même un certain âge, qu’on est rongé par une maladie incurable, il aurait été à tout le moins bienvenu qu’on proposât un moyen de mettre fin aux souffrances d’icelui en toute conscience. Mais non, mon bonhomme, allons idiots de la patrie… etc.
J’en profite pour conchier la façon dont on traite la mort et la vieillesse, en bons cathos-médicos, dans ce pays soi-disant si démocratique et socialement avancé qu’est la France. Bande de salauds. Ramassis de crevures.

Jean-Pierre, puisque c’est son nom, avait perdu son fils âgé de 20 ans dans un accident de voiture. Un véhicule n’ayant pas respecté un feu rouge est venu percuter celui de son fils. C’était probablement dans les années 80, à un moment où la sécurité active et passive des véhicules était loin de celle qu’on connaît maintenant.

Jean-Pierre était un moniteur dur. Un vrai pédagogue. Il en a fait chialer des prétendants au permis, et pas que des gonzesses 🙂

Il donnait des conseils qui s’avèrent vitaux pour la survie au volant:
– quand on a la priorité (feu vert, etc) on passe le rapport inférieur pour pouvoir éventuellement vite dégager, et on REGARDE si ya pas un gros connard qui va vous griller la politesse et accessoirement vous tuer ou vous estropier à vie.
– on adapte sa vitesse à la route ( pas besoin de rouler 30 km/h en dessous de la limite légale dans une ligne droite de 10 km avec une visibilité parfaite, ça fait chier tout le monde et ça crée plus d’accidents que ça n’en évite)
– on respecte scrupuleusement les priorités et le code de la route

Il était motard également (comme Dennis) et aimait la vitesse et son pouvoir grisant, et comme on le constate, ce n’est pas cela qui l’a tué.

– on regarde dans ses rétroviseurs toutes les deux secondes maximum sur les routes à vitesse élevée comme les autoroutes, un bolide qui arrive à 250 km/h (ce serait certainement un véhicule prioritaire au sens du code de la route bien sûr 😉 ) n’attend pas qu’on l’ait vu pour passer.
– on roule à droite (en France) et on tient sa file
– on signale ses mouvements de direction et de franchissement (vous savez, grâce à ce qu’on appelle des clignotants ou avertisseurs visuels de changement de direction)
– on respecte tous les usagers de la route avec la conscience nécessaire de leur position (un motard n’a qu’une toute petite liquette pour se protéger en cas de choc, un piéton est littéralement à poil 🙂 )

Aujourd’hui, si je me fais son suiveur, j’ajouterais que le téléphone au volant est absolument à proscrire (et là, je vise aussi bien les crétins d’artisans en utilitaires « moi j’travaille môssieur » – en général des bas du front qui n’en ont que pour le fric et qui bandent en pensant qu’ils bossent pour la grandeur d’un drapeau haha!, que les p’tites touffes en chaleur qui ne peuvent pas se passer de texter des conneries à des vitesses que leur p’tit corps moulé du cul ne sera pas en mesure de sauver lors d’un choc, sans préjudice des dégâts collatéraux, évidemment).

Nous voici donc face à la fort grande bêtise de dominants qui veulent jouir de leur pouvoir pour emmerder le petit peuple (comme disent leurs milliardaires de copains, qui les rincent à qui mieux-mieux): la fameuse nouvelle limitation de vitesse à 80 km/h.
C’est vrai que les pauvres culs-terreux en diesel antiques pourraient tâcher d’arrêter de croire qu’en agglomération on roule à 70 km/h et qu’on peut monter le premier rapport jusqu’au rupteur (régulateur sur un diesel), histoire de bien faire du bruit pour emmerder les habitants (merci les cons!) et de polluer un max notre air (re merci les neuneus).

J’ai trouvé un article fort intéressant sur le sujet: https://www.huffingtonpost.fr/loic-prud-homme/pourquoi-la-limitation-a-80-km-h-naura-pas-limpact-positif-pretendu-par-le-gouvernement_a_23470059/

J’y ajouterais deux choses:
– la diminution de la vitesse maximale ne changera rien au nombre de morts ou de blessés sauf à les augmenter (rdv dans deux ans pour le bilan, philippe, mon gros malin à tête de caniche), non parce que c’est pure conjecture, mais parce qu’avec le confort actuel des voitures et leurs assistances diverses (on est dans son salon), la perte d’attention sera maximale et les accidents, idem. On n’aura qu’une seule envie, c’est de s’occuper à faire tout autre chose (téléphone) que d’être attentif à la route. Mais bon, le système capitaliste néo-libéral n’est-il pas l’expression ultime de l’individualisme contenté de crétins patentés?

– la surprise n’est pas d’abaisser la limitation de vitesse (osef) mais bien d’instaurer des voitures radar banalisées et privées.
C’est là, mes cocos que vous allez en prendre plein la gueule 🙂
Non seulement, la flicaille se fait piquer son taf (je m’étonne du peu de réaction des syndicats…) mais en plus, les citoyens vont se faire plumer plusieurs fois par semaine!
Quand le nano sarko avait voulu enlever les panneaux de signalisation des contrôles de vitesse automatisés, ce fut un tollé, hop! il a cédé… mais là, les bagnoles n’ont pas de bandes jaunes en total covering (autocollants sur toute la surface du véhicule), personne ne les distinguera.
C’est vachement bien vu question prévention! n’est-ce pas?
Le système de voitures radar privées est donc uniquement un moyen bien planqué de faire rentrer de l’argent aux frais du citoyen dans les poches des dirigeants, et absolument pas un moyen de sécurisation de la route.

Alors, micron et philicaniche ainsi que tous vos associés dans l’élitage de la plus crasse des conneries humaines, continuez à enfumer pour vous garantir la domination, c’est le seul moyen que vos pauvres têtes décérébrées peuvent utiliser pour contrer ce qu’est la véritable intelligence.
Continuez de foutre en l’air les services publics nécessaires à la population, tels que les hôpitaux, la médecine de ville, les services postaux et de télécommunications, l’entretien des territoires, en gros tout ce qui fait société. Continuez de filer tout ça à des gros bouffeurs de milliards, à les engraisser, à jouer avec les avancées du CNR (conseil national de la résistance), foutez en l’air la sécu, blâmez les « charges » (qui ne sont rien d’autres que des cotisations sociales, au sens  où vous l’employez), comme vous dites, sucez les patrons, allez-y, no limit!
C’est la teuf! avec quelques hommages en grandes pompes à la tévé, pour faire croire aux idées vides de nation et de drapeau, continuez de faire la guerre pour éradiquer. C’est le top!

Addendum: les mesures réellement efficaces en matière de sécurité routière:

– conduite accompagnée obligatoire et gratuite
– obligation de pneumatiques hiver à gommes tendres et sculptures particulières de novembre à mai
– apprentissage de la conduite sur route mouillée et verglacée obligatoire lors du permis
– apprentissage des bases du pilotage (éducation à la conduite automobile, prise de conscience de ses limites)
– connaissance des principales lois de la physique et de la chimie appliquées à la mécanique automobile (niveau collège, ça suffit)
– déconnexion automatique et obligatoire de tous les appareils électroniques (téléphones, etc) non indispensables à la conduite dans l’habitacle

Les stages dans les hôpitaux, c’est du même tonneau que les images crades sur les paquets de cigarettes, ça n’a absolument aucun effet car cela joue sur la peur et l’anxiété, ce qui s’avère même tout à fait contre-productif (on se murge la gueule pour oublier fissa tout ça ^^).

 

4 Responses to “La sécurité routière”

  1. Salomon Reinach dit :

    Très cher,

    Seriez-vous prêt à acheter une dash-cam, avec une telle colère mâtinée d’amour?

    Bien à vous 🙂

  2. admin dit :

    T’as vu le prix, mon kiki? 🙂
    Je ne suis hélas pas de ceux qui prennent un jet pour faire 100 bornes, n’est-ce pas?!
    La pensée n’émane pas de ce qu’on a dans les poches.
    Et puis, ce n’est pas à moi qu’on fera le coup de l’irréprochabilité de la technologie face à l’humain.
    Comme tout artiste je sais ce qu’il en est du faux et du vrai et de la nécessité d’accepter sa triste condition humaine (et surtout ses congénères).

  3. Salomon Reinach dit :

    Oh dites, mon ami!

    Je viens de dénicher un exemple parfait de ce qu’il convient d’appeler une dénonciation de fake news. Au lieu d’énoncer une vraie nouvelle, pourquoi ne pas recycler la dénonciation de fausses? Ah ah!
    Ah, c’est vraiment terrible. Je vous l’explique en deux mots: sous couvert de dénoncer des mensonges prétendants qu’il existerait des radars cachés sur des poteaux, et que le prix des amendes avait augmenté, ils masquent le fait que les voitures PRIVATISéES sont effectivement des radars cachés qui vont litérallement baiser la gorge des contribuables concitoyens automobilistes 🙂

    On mesure à quel point la presse d’état est à la botte d’un pouvoir qui marche dans le fumier.

    Bien à vous, très cher.

    PS: et mesurez vous-même l’ampleur – toute relative, soit- d’une telle outercuidance! https://www.francetvinfo.fr/replay-radio/le-vrai-du-faux/le-vrai-du-faux-non-il-n-y-a-pas-de-radars-caches-pour-berner-les-automobilistes_2817825.html

  4. admin dit :

    Micron et sa clique de bandits, c’est https://en.wikipedia.org/wiki/Stanford_prison_experiment

Leave a Reply

You must be logged in to post a comment.