Un gouvernement s’il en fallait

Un gouvernement fantasmé car aucune des personnes nommées ci-dessous voudrait jouer le jeu des branleurs et autres sorcières dont ils prendraient la place.

S’il fallait donc jouer à la 5e république (on enlève quelques majuscules quand même parce que les idoles, ça va bien 2 minutes pour les débiles) et dans l’espoir d’une assemblée constituante populaire tirée au sort (soyons fous!)

Un président humain: Ruffin François (il abolira cette fonction)

Ministre de la santé: Roland Gori
Ministre des finances et de l’économie: Frédéric Lordon
Ministre des affaires sociales: Bernard Friot
Ministres de l’éducation: le couple Pinçon-Charlot
Ministre de la justice: Juan Branco
Ministre de la culture: Franck Lepage ( ^^ )
Ministres de l’activisme: Noam Chomsky et Slavoj Žižek

Liste non terminée. Les postes seraient bien sûr volatiles et permettrait une interaction multi-disciplinaire non exhaustive.

C’est vrai, on est très loin des branquignoles de la bourgeoisie perverse (voir l’histoire de séduction infantile de brigitte trogneux sur le jeune manu macron et ses conséquences…) et de l’énarquie crasse de cette même bourgeoisie fat et contente de sa médiocrité. Pour l’instant, ces idiots rêvassent encore…

Leave a Reply