Alice Miller, de la psychanalyse un art

La psychanalyse d’Alice Miller est vivante, en perpétuelle métamorphose, libre, et pourtant elle a l’immuable de la vérité comme essence.
J’admire cette femme et sa sensibilité mise au service de ce qui est humain.

Il est fort étrange qu’elle soit si peu connue, alors qu’elle a découvert ce qui fait le malheur de l’humanité et surtout comment y remédier.
Ce n’est pas si étrange, toutefois, car le déni est, dans ce qui caractérise l’humain, la plus grande force qui existe.
Alice Miller est une femme libre, et bien que modeste, elle surpasse et dépasse avec grâce et force intelligence ce qui fut dit jusqu’à présent.

Le serein combat que l’on mène, une fois commencé, ne s’arrête jamais. En pleine conscience. Pour l’art.

Leave a Reply