Questions et réponses

On m’a tout récemment posé des questions à propos du métier d’infographiste multimédia 3D. Il me semble que c’est un sujet intéressant à plus d’un titre.
Voici donc quelques unes de mes réponses. D’aucuns diront que ça sent le pessimisme, mais je préfère les termes de lucidité et de réalisme. Pour d’éventuels commentaires, voir la rubrique contact, je filtre.

 

Enquête métier pour infographiste multimédia 3D

 

Conditions de travail :

Pensez-vous qu’il y ait actuellement des débouchés?

Le métier d’infographiste 3D est fortement lié à la production d’images fixes (rendus), de vidéos ou encore de jeux vidéo.
Ces produits sont utilisés dans la communication, la publicité, l’architecture, la visualisation industrielle et l’industrie du jeu vidéo, qui reste une catégorie à part.
Comme dans tous les domaines, en France, les débouchés sont peu nombreux en cette période sans fin de frilosité entrepreneuriale et d’inepties aussi bien politiques qu’économiques.

Toutefois, pour avoir une idée des débouchés actuels, il peut être utile de consulter les sites proposant des offres d’emploi dans les domaines recherchés.
Pour le jeu vidéo, le site de référence en France est http://emploi.afjv.com/emploi_offres.php
En étant un peu taquin, on peut dire que si vous n’aimez pas Paris et sa riante banlieue et que vous n’avez pas l’intention d’émigrer à l’étranger, les solutions sont assez maigres 🙂
Consultez également http://www.cgsociety.org/ et tous les sites contenant CG (computer graphics) dans leur nom.

Penchez-vous également sur les sites métier (architecture, industrie, etc).

Songez aussi à vous établir en indépendant, si vous pensez pouvoir relever ce défi, et que vous avez un solide carnet d’adresses de potentiels clients. Le cas échéant, il faudra vous muter en commercial avant même de commencer votre vrai métier.

Quels sont les critères de sélections, quels types de contrat?

Voir le code du travail des pays concernés. Tous les contrats sont possibles, mais l’ambiance générale tend vers des contrats à durée déterminée ou des missions temporaires, si vous êtes déjà connu et que vous avez donné satisfaction, toutefois.
Il est illusoire de croire que la créativité est un atout, surtout dans les domaines industriels. La plupart des entreprises recherchent des exécutants.
Les contrats à durée indéterminée sont rares, comme partout ailleurs, hélas.

Quels sont les horaires, les jours?

Ce sont les mêmes que dans tout autre travail salarié, lorsque l’on est salarié, en fonction de l’entreprise. A Paris on embauche plus tard qu’en province, pour finir également plus tard.
Il n’est pas rare de travailler dans l’urgence, surtout dans la pub et la communication. Dans ce cas, les horaires sont fonction des délais imposés.
Lorsque l’on est indépendant, cela dépend du carnet de commandes mais également d’un choix personnel, dans le respect de ses clients, évidemment.

Le salaire pour un débutant?

Il semblerait que le Medef veuille réduire le smic, en ce jour du 15 septembre 2014…

 

Contenu du poste :

En quoi consiste le travail ?

Modélisation 3D d’après plans ou photos, création de textures 2D, animation, montage vidéo, code…
Le travail d’infographiste 3D peut amener à s’intéresser à des aspects très éloignés de la création de volumes, comme la comptabilité, la gestion administrative, l’établissement de devis et de factures, surtout lorsqu’on est indépendant. On peut également être amené à réaliser des études de terrain, comprenant photographies, relevés métrés, établissement des dossiers de travail.

Aspects positifs et aspects négatifs de ce métier?

L’aspect positif principal repose sur la possibilité d’être créatif, tant dans la démarche de travail, les solutions apportées dans la réalisation (différents chemins, plus ou moins longs peuvent mener au même résultat) que dans l’aspect visuel des produits réalisés. C’est là l’attrait d’un tel métier.
Les aspects négatifs se retrouvent lorsqu’on est contraint d’exécuter un travail formaté sans possibilité d’écarts.

Comme tous les autres métiers, d’autres aspects sans rapport avec le « cœur de métier » viennent agrémenter ou noircir le tableau, en fonction de l’ambiance de travail, de la philosophie de l’entreprise, bref, en fonction du contexte social dans lequel on travaille.
Conditions d’accès :

Quelle formation avez-vous?

Formation universitaire en histoire de l’art (maîtrise), autodidacte ad vitam, formation infographie audio-visuelle (2D, 3D, vidéo) niveau 3.

Selon vous, quelles qualités sont nécessaires pour exercer ce métier?

La curiosité, l’imagination, l’endurance, la patience, le soin.

Leave a Reply

You must be logged in to post a comment.