La jeunesse hait le président

Oui, car c’est bien, symboliquement, qu’un jeune homme de 28 ans a giflé, baffé en pleine poire, dans sa gueule, sur sa joue gauche, le président inique et corrompu emmanuel macron.
C’est un individu de sexe masculin auquel il reste, théoriquement, les deux tiers de sa vie à accomplir, on peut dire objectivement que c’est un jeune.
Peu importe ses opinions, ses actes passés, ou tout ce genre de choses, vraies ou fausses, sûrement invérifiables et objet de moult propagande tant médiatique que politique, il s’agit d’un jeune qui n’en peut plus des délires du psychopathe manu macron et des folies imposées à près de 70 millions de Français.

C’est un avertissement, car la main aurait pu être armée, et le coup aurait fait mouche.
Pour le moment, ce geste respectueux de la vie de celui qui pourrit celles de 67 millions de Français et cela pour des dizaines d’années à venir, est isolé.

Mais de la même façon que ce petit faible de macron avait préparé un hélicoptère pour s’enfuir d’un palais qu’il occupe, tels les Allemands pendant la seconde guerre mondiale (ça, c’est pour faire plaisir aux connards qui ne manqueront pas de crier au point godwin, ça m’amuse de voir la courtesse des esprits), illégitimement (sauf à considérer la constitution d’un général, n’est-ce pas?) lors des manifestations fort pacifiques des gilets jaunes, il ferait bien de s’inquiéter de son avenir de “héros”, comme il aime à surnommer ceux qui périssent.

One Response to “La jeunesse hait le président”

  1. Salomon Reinach dit :

    Il est vrai que tant que bébé manu macron et maman maîtresse brigitte trogneux jouaient à touche pipi dans le confort de la très riche bourgeoisie amiénoise, on s’en foutait.

    Mais là… si même Mélenchon qualifie de “violence” le fait d’avoir été aspergé de farine, “j’ai envie de dire: ouvaton m’ame michu!?”

    🙂 Spas?

Leave a Reply