ForMarx

Bueno, buenas 🙂
Il s’agit lĂ  d’un maquereau (deux exactement), forcĂ©ment acquis chez un meilleur ouvrier de France, marinĂ© au mirin, au vinaigre de riz et Ă  la vinaigrette Ă  sushis (tous de haute obĂ©dience, forcĂ©ment²) et dĂ©coupĂ© avec un couteau acquis chez Aritsugu, frappĂ© au nom du maĂ®tre sushi, moi, fouranssisseu :).

Leave a Reply