Devereux

J’aime beaucoup le terme de pseudo-démocratie que j’emploie constamment plutôt que ‘démocratie’ qui est un leurre puissant mais aisé pour les intellects faibles.
Et à la lecture de Georges Devereux, je m’aperçois qu’il l’employait également. C’est une grande satisfaction face au délire qui nous détruit actuellement et dont les auteurs, les gouvernants, les ultra-riches, tous pervers, ne seront jamais ni poursuivis ni jugés.
Peut-être qu’avec grâce, et quand bien même la non-violence serait justement le but ultime, ils périront emportés et piétinés par les foules de la vie.

One Response to “Devereux”

  1. Salomon Reinach dit :

    Et voilà que cela se passe en France: des auto-proclamés dirigeants (élites diront les plus cuistres) qui ne sont que des enfants tel macron du haut de ses 15 ans, et une population d’adultes stupides qui croient à ce que les enfants intelligents leur disent…

Leave a Reply