Se dégoudigner la popette

L’état devrait être un facteur d’équilibre social qui mutualise les efforts de toutes natures afin de redistribuer toute richesse de façon à maintenir la paix, la santé et le bien-être de tous et de chacun.
Aujourd’hui, l’état est un facteur de divisions et d’oppressions sociales au service de ceux qui n’en ont pas besoin dans leur situation actuelle et contingente.
Dans son attribut de contrôle, l’état s’est emballé et a mis à sa tête ceux qui sont justement les plus pervers; on prendra, en France, l’exemple de cahuzac, ministre du budget et “chef” de la lutte contre la fraude fiscale, lui-même fraudeur éhonté, reconnu coupable par la justice, sans jamais faire de prison.
Même en Israël, pays corrompu par ses dominants s’il en est, les ministres cuistres vont en prison.

Leave a Reply