Le plein des sens

A l’heure où les médias, c’est à dire la presse en général (sauf le diplo et surtout le Canard), s’échinent à prouver que leur place systémique est indispensable en faisant appel à des noms ronflants de soi-disant personnages illustres d’un passé évidemment fini, il est bon de penser le “pourquoi”, au lieu de se faire avoir comme des bleus (de minions) en écoutant les sornettes sur le Kompotisme 🙂

Alfredo Gomez-Muller : « Le capitalisme enferme la vie humaine dans un monde qui n’a pas de sens »

One Response to “Le plein des sens”

  1. Salomon Reinach dit :

    Très cher,

    Continuons de badiner sérieusement et plongez-vous dans cet article qui, une fois n’est pas coutume, est fort bien abordable à qui se donne la peine:

    https://blog.mondediplo.net/2018-01-08-Macron-decodeur-en-chef

    Il fait écho à un autre, récent, également bien senti, que l’on trouve dans le numéro papier d’octobre 2017: “le complot des anticomplotistes”, Fredéric Lordon, in Le Monde diplomatique, n° 763.

Leave a Reply