Le fric de notre dame

Ouais, on a bien compris, non?
Alors il est où le fric pour les humains, les rupins milliardaires qui avez fait tant de promesses de dons pour un vieux bâtiment tout cramé?
C’en est où de la compétition style enchères entre grandes familles qui subtilisent le pain des gueux pour l’utiliser à leurs propres fins?

Bon, on le sait, c’était juste des promesses en l’air, mais… s’il n’y a plus personne pour rebâtir votre place au paradis des salauds? pour qu’on cite vos noms honnis dans vos propres journaux juste bons à se torcher quand le PQ viendra à manquer?

Vous voilà devant un choix à faire, une priorité à donner, et ça vous emmerde bien, non?
Il est vrai que vous n’avez jamais à choisir, vous avez et obtenez tout.

drahi, ghosn, bolloré, arnaud, lagardère, dassault, et tous les autres là!

L’argent qui remplit vos poches débordantes ne provient que de vos concitoyens, seuls producteurs, à qui vous l’avez subtilisé par le truchement d’un état corrompu.

Rends l’argent, rupin, arrête de tuer en faisant disparaître les outils de soins et de services publics pour te payer des villas et des yachts.
Ton minuscule président vient, avec ses homologues, de tirer la chasse qui va vous emmener droit à la station d’épuration.
Ça ring a bell, ce mot, hein?

Leave a Reply